Ton prono pour la finale de la Champions League ?

Georges Grün : On donnait peu de chances à Chelsea mais les Blues viennent de gagner la Coupe d'Angleterre. Ils atteignent leur meilleur état de forme. Pour moi, ils n'auront pas le visage défensif affiché contre Barcelone. Je m'attends à ce qu'ils développent le même football que face à Naples, quand ils étaient obligés de se qualifier. Dans une finale, il faut être prudent mais aussi vouloir montrer quelque chose pour l'emporter. Le Bayern a un gros avantage : il joue à domicile. Les Allemands ne vont pas modifier leur syst...

Georges Grün : On donnait peu de chances à Chelsea mais les Blues viennent de gagner la Coupe d'Angleterre. Ils atteignent leur meilleur état de forme. Pour moi, ils n'auront pas le visage défensif affiché contre Barcelone. Je m'attends à ce qu'ils développent le même football que face à Naples, quand ils étaient obligés de se qualifier. Dans une finale, il faut être prudent mais aussi vouloir montrer quelque chose pour l'emporter. Le Bayern a un gros avantage : il joue à domicile. Les Allemands ne vont pas modifier leur système de jeu. Ils vont essayer de marquer très rapidement pour se rassurer et prendre le match en mains. Oui, aux côtés de Luc Maton. Cela a déjà été quelques fois le cas avec Genk et l'équipe nationale. C'est plus intéressant qu'en studio où tu ne vois qu'une petite partie du terrain. Dans le stade, mon regard peut balayer l'entièreté du jeu. C'est utile pour observer les déplacements des défenseurs quand le ballon n'est pas dans leur zone, etc. On va de plus en plus fonctionner de la sorte. Laurent Haulotte m'a confirmé que je continuais. On doit encore se voir pour finaliser. Après toutes ces années, je ne ressens aucune lassitude. J'ai évolué. J'ai commencé comme présentateur, puis j'ai été consultant en studio et je suis maintenant au plus près de l'action. Je reste passionné par le jeu. Oui, c'est une compétition qui devrait nous permettre d'avoir une de proximité avec les équipes belges. Les résultats obtenus par les clubs dans les poules incitent à l'optimisme. Nous avons eu une réunion il y a deux semaines pour réfléchir à la couverture de l'événement. Vu le nombre de matches, RTL va développer sa structure. Romelu Lukaku n'a jamais reçu l'occasion de s'exprimer. Je retiens aussi l'élimination du Real Madrid et de Barcelone. En boutade, j'avais dit que les équipes auraient mieux fait d'aligner leurs réservistes lors du Clasico disputé entre les demi-finales. Cela leur aurait permis de rester au top physiquement. Les qualifications de l'Apoel Nicosie et de Bâle ont apporté du baume au c£ur. Elles prouvent que la Champions League reste accessible pour des équipes de moindre envergure qui pensent ne pas avoir le niveau. Fernando Torres même s'il a connu une éphémère résurrection. Peut-être que Di Matteo va lui rendre confiance. Sur l'ensemble de la saison, il a déçu. Lionel Messi et Mario Gomez, deux incontournables. Mais surtout Axel Witsel. Qui aurait cru qu'il allait s'imposer aussi vite comme titulaire en même pas une saison ? On parle de lui au Real Madrid mais je ne sais pas... Il aurait intérêt à attendre et à poursuivre sa progression durant un an ou deux. PAR SIMON BARZYCZAK