Le crochet derrière la jambe d'appui

GeoffreyMujangi Bia réalise ce mouvement suivi d'un simulacre de départ vers la gauche pour ensuite revenir dans l'autre sens.Au départ, le pied gauche est face à l'adversaire et le droit très proche du ballon mais le joueur sait déjà le geste qu'il va effectuer et il possède donc un temps d'avance.
...

GeoffreyMujangi Bia réalise ce mouvement suivi d'un simulacre de départ vers la gauche pour ensuite revenir dans l'autre sens.Au départ, le pied gauche est face à l'adversaire et le droit très proche du ballon mais le joueur sait déjà le geste qu'il va effectuer et il possède donc un temps d'avance. Geoffrey pivote sur le pied gauche qu'il positionne beaucoup plus près de l'adversaire, laissant de l'espace derrière sa jambe pour faire passer le ballon. Il effectue un retiré-semelle du droit. Les deux jambes sont pliées.La jambe gauche se tend et le ballon s'apprête à rouler derrière le pied gauche. Le bras et l'épaule gauches servent de bouclier face à l'attaque de l'adversaire. Le pied gauche se trouve à nouveau face à celui-ci.Le ballon reste presque toujours au contact du pied droit. Le joueur se retrouve complètement de face car maintenant, c'est la jambe d'appui qui fait écran. Les bras permettent de conserver l'équilibre.Les hanches pivotent pour permettre aux deux jambes de se retrouver en semi-appui sur l'extérieur de chaque pied. Le regard est complètement fixé sur le ballon. La force donnée au cuir est parfaitement dosée afin de le récupérer du pied gauche.Geoffrey est en appui franc sur le pied droit. Le pied gauche est décollé du sol et se trouve déjà dans la direction du ballon. La jambe droite est tendue et la gauche pliée. Les bras sont bien relâchés tout comme l'attitude en général.Le bout du pied gauche reprend contact avec le cuir. Le pied droit est toujours face à l'adversaire et la jambe droite se plie afin de permettre à la semelle gauche de ramener le ballon vers soi. La jambe gauche est également pliée et contractée au niveau du quadriceps et du mollet.Le crochet derrière la jambe d'appui est une arme redoutable surtout dans les 16 mètres car le ballon est protégé par cette même jambe d'appui qui, dès qu'elle est touchée par l'adversaire, fait perdre l'équilibre au porteur du ballon. Le risque de penalty est alors très grand. Dans ce cas-ci, Geoffrey envoie son opposant sur une mauvaise voie en récupérant le ballon de la semelle pour repartir dans l'autre sens et accélérer. GeoffreyMujangi Bia la réalise dans l'autre version que celle de Gakpé qui fait extérieur du pied-intérieur. Geoffrey fait intérieur puis extérieur : encore plus difficile !En conduite, le pied d'appui se trouve très près du ballon, ce qui lui permet de réagir très vite face à une attaque adverse. On remarque que ses bras sont parfaitement coordonnés aux mouvements de ses jambes et de son buste. Geoffrey se met en appui large sur la jambe gauche, ce qui a comme but d'emmener l'adversaire vers ce côté. Son attitude est très aérienne et très cool, ce qui facilite la réalisation du geste. Une trop grande tension musculaire et un stress excessif ont une influence négative sur la technique.Le joueur prend un appui ferme sur son pied gauche afin de déclencher son enchaînement en caressant le cuir du pied droit. On remarque que l'écart entre les jambes est assez important. Les bras servent de stabilisateur par rapport au déséquilibre que cela pourrait susciter.En plus de son habileté, Geoffrey est capable de réussir la virgule des deux pieds : une faculté qui n'appartient qu'à une infime partie des joueurs de haut niveau.Excellent geste technique. Qui plus est, il parvient à atteindre une très bonne vitesse d'exécution. Il utilise toutes les parties du corps pour imprimer une grande fluidité à son mouvement. La maîtrise est parfaite et les bras jouent très bien leur rôle de stabilisateur. Il a les yeux constamment fixés vers le sol.