Depuis quelques semaines, on nous bassine les oreilles avec les nombreux blessés de Genk et de l'éclosion de ses jeunes. L'excuse des joueurs sur le flanc est foireuse car, quand on jette un coup d'£il sur les noyaux des autres clubs, on remarque qu'ils sont pratiquement tous logés à la même enseigne. Le week-end dernier, Hugo Broos, qui soi-disant doit faire des miracles, a aligné sept titulaires et des joueurs comme Faris Haroun, qui en est à sa troisième saison en D1 et qui mériterait bien plus que ...

Depuis quelques semaines, on nous bassine les oreilles avec les nombreux blessés de Genk et de l'éclosion de ses jeunes. L'excuse des joueurs sur le flanc est foireuse car, quand on jette un coup d'£il sur les noyaux des autres clubs, on remarque qu'ils sont pratiquement tous logés à la même enseigne. Le week-end dernier, Hugo Broos, qui soi-disant doit faire des miracles, a aligné sept titulaires et des joueurs comme Faris Haroun, qui en est à sa troisième saison en D1 et qui mériterait bien plus que certains footballeurs de figurer dans le onze de base. Comment peut-on présenter un garçon comme BobPeeters comme une vedette alors que cela fait pratiquement deux ans qu'il n'a plus joué ? Et puis, quand on se permet de laisser un Kevin Vandenbergh sur le banc c'est que l'on est confronté à un problème d'abondance. C'est de toute façon contradictoire avec les déclarations du coach. Enfin, il parlera de choix tactique. Pour ce qui est des jeunes, c'est aussi un leurre : ils sont sur le banc puisqu'il n'y a pas beaucoup de place pour eux sur le terrain. Tout cela pour un classement qui n'a rien d'enviable. Nous organisons le 5e quiz foot de Beyne par équipes de deux ou de trois joueurs le vendredi 11 novembre au cercle Saint-Barthélemy, 28 rue cardinal Mercier à 4610 Beyne-Heusay. Les questions portent sur le foot national et international. Je recherche le maillot à domicile de Luis Garcia et de Robbie Fawler 2004-2005 ou 2005-2006 (S ou M) ainsi que les vidéos des matches de Liverpool de ces dernières années. est paru aux éditions des CCI de Wallonie (248 pages, 150x210, 42 euros, prix de lancement 38 euros). Si le bénévolat existe depuis toujours, son statut juridique vient seulement d'être réglé par une loin spécifique : la loi du 3 juillet 2005, qui entrera en vigueur le 1er février prochain. PhilippeVerdonck, qui enseigne le droit des associations et fondations à la Fucam, et ChristopheBoeraeve, qui enseigne la fiscalité associative à la Fucam, dressent un état des lieux du bénévolat en Belgique. Ils analysent également les nouvelles obligations dans le secteur en réalisant une présentation simplifiée et illustrée à l'aide d'une note d'organisation modèle et d'une convention de volontariat. Des changements majeurs sont apportés au statut du million et demi de bénévoles (dont une grande partie dans les associations sportives) que compte notre pays. Désormais, la responsabilité des bénévoles est limitée et les indemnités qui leur sont versées sont exonérées d'impôts et de cotisations de sécurité sociale. Le statut des chômeurs, minimexés, pré-pensionnés et pensionnés, handicapés ou jeunes travailleurs bénévoles est largement simplifié. Frédéric Martinelli, La Louvière