Depuis le début de saison, le KRC Genk caracole en tête du classement tout en nous offrant un football offensif et de qualité. Le jeu proposé par les hommes d' Hugo Broos fait plaisir à voir. Il allie jeu court et jeu long, jeu sans ballon et football en mouvement, technique et physique. Un spectacle positif même si parfois cela se voit un peu moins en raison de la jeunesse de l'équipe. Les combinaisons en une, voire deux touches de balles sont un régal pour les yeux. ...

Depuis le début de saison, le KRC Genk caracole en tête du classement tout en nous offrant un football offensif et de qualité. Le jeu proposé par les hommes d' Hugo Broos fait plaisir à voir. Il allie jeu court et jeu long, jeu sans ballon et football en mouvement, technique et physique. Un spectacle positif même si parfois cela se voit un peu moins en raison de la jeunesse de l'équipe. Les combinaisons en une, voire deux touches de balles sont un régal pour les yeux. L'équilibre dans une équipe est un élément fondamental pour arriver au succès et selon moi, Genk a tous les éléments pour faire peur aux autres grands du championnat : un excellent gardien (futur numéro un belge), une défense intransigeante, un milieu de terrain récupérateur dans l'axe et offensifs à souhaits sur les flancs. Des Flancs qui sont d'ailleurs aussi dotés d'une technique au dessus de la moyenne et d'une frappe de balle remarquable procurant un nombre important d'assists par match ( ThomasChatelle et TomSoetars sont de loin les meilleurs joueurs dans ce rôle en Belgique). Enfin, des attaquants de qualités aux caractéristiques différentes sans oublier un joueur remarquable en la personne de Faris Haroun. Il a dû patienter jusqu'à la blessure de Bosniak pour pouvoir démontrer l'étendue de son talent. Sans oublier un banc qui répond présent quand on fait appel a lui. Si le mérite revient au coach, aux joueurs et à la direction, il faut aussi souligner le travail de la cellule " scouting ". Genk a démontré à la Belgique tout entière qu'il y a moyen de former des talents pour arriver dans le Top 3. Bailly, Verdonck, Pocognoli, Haroun... et j'en oublie. Il était temps et heureusement cet exemple a ouvert les yeux de certains concurrents comme le Standard. Fellaini, Witsel, et Defour (ex Genk) sont en train eux aussi de construire le futur. Ce ne sera que positif pour notre football qui a besoin d'un nouveau départ et d'un nouveau souffle. L'équipe nationale n'obtient pas de résultats probants mais nos Espoirs sont quant à eux très performants : il y a donc du potentiel à exploiter. On peut, donc, espérer revoir notre pays jouer un certain rôle dans les toutes grandes compétitions. N'ayons pas peur de faire appel à ces jeunes, faisons leurs confiance. Genk est un exemple en la matière. suivez l'intégralité du 2e tour de la jupiler league à moitié prix ! plus d'infos : www.belgacomtv.be - 0800 33 331 - points de vente belgacom par johan walem, belgacom tv