"J'espère trois ou quatre nouveaux joueurs ", affirmait l'entraîneur Pierre Denier et le club est rapidement parvenu à un accord avec Christian Brüls (Westerlo) et Derrick Tshimanga (Lokeren). Tshimanga est un arrière gauche. Brüls est un médian offensif latéral qui peut évoluer des deux côtés. Tous deux sont jeunes (23 ans) et Belges. Genk envisageait aussi le transfert du défenseur central argentin Abel Masuero (Gimnasia La Plata).
...

"J'espère trois ou quatre nouveaux joueurs ", affirmait l'entraîneur Pierre Denier et le club est rapidement parvenu à un accord avec Christian Brüls (Westerlo) et Derrick Tshimanga (Lokeren). Tshimanga est un arrière gauche. Brüls est un médian offensif latéral qui peut évoluer des deux côtés. Tous deux sont jeunes (23 ans) et Belges. Genk envisageait aussi le transfert du défenseur central argentin Abel Masuero (Gimnasia La Plata). Durant le week-end, le Racing s'est également inquiété du départ éventuel de Marvin Ogunjimi. Denier : " C'est Marvin qui parle d'un transfert. Dans ce cas, il faudra le remplacer ". Anthony Vanden Borre parlait également de jouer les filles de l'air. En revanche, Kevin De Bruyne reste à coup sûr. Il signerait prochainement un contrat de 5 ans avec Chelsea, mais jouerait encore une saison à Genk. Torben Joneleit a paraphé un contrat jusqu'en 2015. Seuls Daniel Tözser et Daniel Pudil seront en fin de contrat en juin prochain. Le président Herbert Houben : " Début septembre, nous allons discuter avec eux. Je suppose que notre qualification en Champions League aura une influence positive sur les négociations ". Rayon entraîneur, trois noms figuraient sur la liste la semaine dernière : Henk ten Cate, Mario Been et Laszlo Bölöni. Ten Cate a été limogé en février par Umm Dalal au Qatar et a annoncé qu'il abandonnait la carrière d'entraîneur. Il maintient sa décision. Le président Houben confirme les candidatures des deux autres. " Mais cela ne signifie pas qu'un autre ne pourrait pas entrer dans la course. Dans la conjoncture actuelle, il n'est pas impossible qu'un homme que nous croyions inaccessible le devienne tout à coup... " Le week-end dernier, Genk a enrôlé Gunter Jacob au poste de directeur technique. Agé de 43 ans, il a entraîné Malines en D2 et en D1. Il est ensuite devenu manager et consultant tv. Il est précisé que " parallèlement à des responsabilités sportives, il assumera également la communication entre le staff sportif et la direction du club ". La direction ne souhaite plus employer le terme de " directeur technique ". Pour cause, le club en a utilisé et... perdu quatre en cinq ans : Ariël Jacobs, Willy Reynders, Herman Vermeulen et Vercauteren. Le club se lance également à la recherche d'un préparateur physique. Bart Cauberg a en effet rejoint Vercauteren et Hugo Broos à Al Jazira. " Le défi sportif est immense mais je considère cela comme une formidable expérience. Genk m'a encore fait une dernière offre intéressante mais l'intérêt financier n'a jamais été ma préoccupation majeure ". Le mérite de Cauberg dans la conquête du titre de Genk est connu : il a maîtrisé parfaitement la condition physique d'un noyau limité mais efficace tout au long de la saison. Vercauteren a également approché le T2 Hans Visser, mais celui-ci a refusé pour des raisons privées : " De plus, les conditions financières n'étaient pas exceptionnelles. Je me sens très bien à Genk... " JAN HAUSPIELa qualification en CL aura une influence positive sur les négociations avec les joueurs.