GARDIENS Gianluigi Donnarumma

25/02/1999 - Italie - AC Milan

Qui après GianluigiBuffon ? C'est une question que se posent beaucoup d'Italiens depuis de longues années. Le charismatique gardien, aujourd'hui au PSG, a défendu les buts de la Squadra Azzurra pendant plus de 20 ans, mais a pris sa retraite internationale la saison dernière. Son départ n'a cependant engendré aucune inquiétude chez les supporters. Car, en coulisses, un autre Gianluigi frappe à la porte.

Donnarumma défend les buts de l'AC Milan depuis ses 16 ans, et s'est affirmé comme un dernier rempart fiable, malgré son jeune âge. Un talent qui n'a pas échappé aux cheikhs du PSG. Ces deux dernières saisons, on a surtout parlé de transfert et de contrat avec lui. Cela ne l'a pas empêché de franchir, déjà, la barre des 150 matches au plus haut niveau. Cette saison, surtout, il brille de mille feux. Il n'est pas pour rien dans le renouveau actuel des Rossoneri.

Alban Lafont

23/01/1999 - France - ACF Fiorentina

300 kilomètres plus loin, on trouve un autre gardien de talent, qui défend depuis cet été les couleurs de la Fiorentina. Alban Lafont a, jadis, débuté entre les perches de Toulouse, en Ligue 1. Il s'est directement mis en évidence, en réussissant huit clean sheets en 24 matches. Grâce à lui, le TéFéCé a pu prolonger son séjour parmi l'élite. Ce jeune gardien originaire du Burkina Faso s'est vu présenter un nouveau contrat et est devenu le n°1 du club français en 2016, avant de rejoindre le Calcio.

DÉFENSEURS Diogo Dalot

18/03/1999 - Portugal - Manchester United

Un arrière droit moderne qui possède trois poumons, un centre précis et un bon jeu de position. Des qualités souvent soulignées par José Mourinho, qui n'était pas avare de louanges envers son compatriote lorsqu'il entraînait Manchester United. C'est à la demande du coach portugais que les Red Devils sont allés le chercher au FC Porto, l'été dernier. Il doit devenir le successeur d' Antonio Valencia et d' Ashley Young.

Gianluigi Donnarumma, BELGAIMAGE
Gianluigi Donnarumma © BELGAIMAGE

On s'est demandé si Dalot garderait sa place après le depart du Special One. Heureusement pour lui, Ole Gunnar Solskjaer se montre positif envers les jeunes joueurs, qu'il intègre régulièrement dans son onze de base. Avec le programme chargé qui attend le club le plus titré d'Angleterre et les nombreuses blessures, le Norvégien effectue de fréquentes rotations au niveau de ses défenseurs latéraux.

Ibrahima Konaté

25/05/1999 - France - RB Leipzig

L'équipe de France actuelle regorge de talent, on a pu s'en apercevoir lors de la dernière Coupe du monde. Ce n'est pas aux Diables Rouges qu'il faut rappeler que c'est Samuel Umtiti (FC Barcelone) qui les a éliminés en demi-finale. Mais il n'y a pas qu'en équipe fanion que le talent est présent.

Dans les équipes de jeunes également, certains sont impatients de frapper à la porte des Bleus. Ibrahima Konaté est l'un d'eux. Il a été formé dans la capitale, au Paris FC. Après un passage par Sochaux entre 2016 et 2017, ce défenseur prometteur a tenté sa chance au RB Leipzig, en Bundesliga.

Après avoir oscillé entre le terrain et le banc pendant une saison, le Français fait son trou cette année. Ce solide arrière central a déjà été scouté à plusieurs reprises par Arsenal.

Matthijs de Ligt

12/08/1999 - Pays-Bas - Ajax Amsterdam

Le défenseur néerlandais a remporté en décembre 2018 le Golden Boy Award qui récompense le meilleur joueur de moins de 21 ans. Ce n'était là qu'une confirmation de ce qu'on savait à l'Ajax depuis longtemps. Le club amstellodamois est allé chercher Matthijs de Ligt au FC Abcoude, un club amateur, alors qu'il n'avait que 9 ans. Rapidement, le défenseur s'est révélé le plus grand talent de sa génération et, en septembre 2015, un mois après son seizième anniversaire, il a signé son premier contrat pro.

Ses débuts en Première, le garçon les a effectués un an plus tard, à la faveur d'un match de coupe contre Willem II. A cette occasion, il marqua d'ailleurs un but sur corner, devenant le plus jeune Ajacide à réaliser cet exploit depuis un certain ClarenceSeedorf. Aujourd'hui, il compte déjà plus de 100 matches à son nom, bien qu'il n'ait que 19 ans. Ses partenaires louent à la fois son calme et ses qualités footballistiques.

Après la longue blessure de Joël Veltman, Matthijs de Ligt a même hérité durant un certain temps du brassard, ce qui a fait de lui le capitaine le plus jeune de l'Ajax. Il fait à présent l'objet d'une cour assidue de la part des plus grands clubs européens.

Evan N'Dicka

20/08/1999 - France - Eintracht Francfort

Jamais deux sans trois, pourrait-on penser. Comme les deux précités, ce défenseur français évolue en Bundesliga. Evan N'Dicka n'a reçu sa chance que très sporadiquement dans les équipes nationales de jeunes, et ne s'est affirmé qu'en Ligue 2 à Auxerre. Après deux saisons durant lesquelles il a oscillé entre l'équipe A et l'équipe B, Francfort lui a offert un contrat de cinq ans l'été dernier.

C'est presque sur la pointe des pieds qu'il a quitté la Ligue 2 pour le centre financier de l'Allemagne. Le coach Adi Hütter a propulsé N'Dicka dans l'équipe, après que les détenteurs de la Coupe d'Allemagne ont été éliminés au premier tour de la même compétition par les amateurs d'Ulm, cette saison. Dans la nouvelle défense à trois, cet adolescent s'est révélé très important pour l'équilibre de l'équipe, côté gauche.

Vitaliy Mykolenko

29/05/1999 - Ukraine - Dynamo Kiev

Inconnu du grand public, ce produit du Dynamo s'est récemment affirmé sur le flanc gauche du club le plus titré d'Ukraine. Depuis octobre, le jeune homme ne quitte plus le onze de base de l'entraîneur Alyaksandr Khatskevic. Lors du match retour des 16e de finale de l'Europa League, il a largement contribué à la qualification en délivrant un assist à Fran Sol contre l'Olympiacos.

Il a également démontré ses qualités offensives en phase de poules en marquant contre le Stade Rennais. Cela lui a valu, fin novembre, une première sélection en équipe nationale, un mois à peine après ses débuts en U21. La légende ukrainienne Andriy Shevchenko lui a offert une chance en défense centrale aux côtés d' Igor Plastun (Gand) contre la Turquie. Il représentera peut-être une belle opportunité à saisir, à un prix abordable, lors du prochain mercato pour les clubs du top européen.

MILIEUX DE TERRAIN Florentino Luís

19/08/1999 - Portugal - Benfica

Benfica a accueilli trois nouveaux jeunes talents dans sa sélection après la trêve hivernale. L'un d'eux est Florentino Luis, 19 ans. Le Portugais a mûri pendant trois saisons dans l'équipe B avant d'effectuer le pas vers l'équipe A, début février. Quelques jours plus tard, ce milieu défensif a joué ses premières minutes, tant en championnat qu'en Europa League. Il représente l'avenir de Benfica, avec Gedson Fernandes qui a le même âge et a percé dix mois plus tôt.

Kai Havertz

11/06/1999 - Allemagne - Bayer Leverkusen

L'un des joueurs les plus expérimentés de cette liste. De nombreuses grosses cylindrées européennes suivent déjà cet immense talent qui allie l'intelligence footballistique au travail physique. Ces deux dernières années. Kai Havertz a été le seul joueur régulier d'une équipe de Leverkusen très inconstante. Cela n'a pas échappé à Joachim Löw. Le sélectionneur de la Mannschaft a fait appel à ce joueur polyvalent après une Coupe du monde décevante. Le milieu de terrain a été le premier joueur né en 1999 à effectuer ses débuts en équipe nationale allemande.

Alban Lafont, BELGAIMAGE
Alban Lafont © BELGAIMAGE

Avant cela, Havertz avait déjà été le plus jeune débutant de l'histoire du Bayer Leverkusen, et le plus jeune joueur à atteindre les 50 matches de Bundesliga. Lors de ses débuts, il a rapidement été comparé à Mesut Özil, la vedette d'Arsenal, et sa force de travail lui a aussi valu d'être assimilé à Michael Ballack. En Allemagne, les rumeurs vont déjà bon train concernant une offre de Munich. Il ferait partie des plans de rajeunissement du Bayern avec Goretzka, Gnabry, Pavard et Kimmich.

Diogo Dalot, BELGAIMAGE
Diogo Dalot © BELGAIMAGE

Nicolò Zaniolo

02/07/1999 - Italie - AS Roma

La révélation de ces dernier mois. Cet été, il était passé presque inaperçu dans le deal passé entre la Roma et l'Inter concernant RadjaNainggolan. Aujourd'hui, il est considéré comme le successeur de Francesco Totti. Dans son club précédent, il était déjà le meilleur buteur de la Primavera (Espoirs), mais les Milanais n'y ont guère prêté attention. Au cours de cette nouvelle saison décevante pour les Romains, Zaniolo constitue un éclair dans la grisaille. L'ex-coach Eusebio Di Francesco osait l'aligner tant sur le flanc que comme numéro 9 ou dans l'entrejeu.

Ibrahima Konaté, BELGAIMAGE
Ibrahima Konaté © BELGAIMAGE

Hannes Wolf

16/04/1999 - Autriche - RB Salzbourg

Il faisait partie de l'équipe qui a infligé une correction au Club Bruges en Europa League. Wolf est membre du noyau A du RB Salzbourg depuis 2016. Ces derniers mois, ce milieu de terrain énergique s'est surtout révélé dans l'art de la dernière passe, mais il ne néglige pas ses tâches défensives pour autant.

Cet ailier offensif doit surtout progresser physiquement. Son coach Marco Rose essaie de l'épargner en le sortant parfois du terrain prématurément. Au niveau du style, Wolf ressemble un peu au meneur de jeu danois Christian Eriksen (Tottenham) et figure sur les tablettes de plusieurs clubs de Premier League, dont Everton et Southampton. Curieusement, c'est Peter Zulj (à l'époque au Sturm Graz, aujourd'hui à Anderlecht) qui a été élu meilleur joueur du championnat autrichien en décembre.

Matthijs de Ligt, BELGAIMAGE
Matthijs de Ligt © BELGAIMAGE

Brahim Díaz

03/08/1999 - Espagne - Real Madrid

Produit de Malaga, il a quitté le club en 2013 suite aux problèmes financiers de celui-ci. Manchester City ne s'est pas fait prier pour accueillir ce jeune talent, et Brahim Diaz a poursuivi sa formation à l'académie des Citizens. Il a joué ses premières minutes avant même d'avoir signé un contrat professionnel.

Après ses débuts en EFL Cup contre Swansea City, l'officialisation de son séjour en Angleterre a suivi cinq jours plus tard. L'Espagnol n'a cependant pas bénéficié de beaucoup de temps de jeu sous la direction de PepGuardiola. Il a dû se contenter de brèves montées au jeu et d'apparitions dans des petits matches de coupe de moindre importance.

L'appel de son pays natal s'est fait de plus en plus pressant. Son contrat à City s'est achevé l'été dernier et l'éclosion de Phil Foden a réduit ses chances de jouer. Après quelques négociations pour son contrat, Brahim a opté pour le Real Madrid. L'affaire s'est conclue pour 17 millions d'euros.

Santiago Solari lui avait déjà offert une montée au jeu contre Leganés, trois jours après son arrivée, et il a aussi bénéficié de temps de jeu en championnat. Dans l'équipe nationale espagnole, Brahim Diaz devrait s'affirmer comme le successeur de David Silva. C'est peut-être ce que l'on espérait également du côté de Man City.

Daniel Arzani

04/01/1999 - Australie - Celtic/Man City

Ce vif ailier s'est malheureusement blessé, en début de saison, lors de son premier match pour le Celtic. Le champion d'Écosse le loue depuis deux ans à Manchester City, qui l'avait formé au sein de sa filiale australienne, Melbourne City. Down Under, ce petit dribbleur a démontré qu'il disposait d'un énorme potentiel. À la fin du championnat, il a été élu Jeune Footballeur de l'Année en A-League, et il trônait en tête du classement du plus grand nombre de dribbles réussis.

Cela n'a pas échappé à Bert van Marwijk, l'ex-sélectionneur de l'équipe nationale, qui a directement repris Daniel Arzani pour la Coupe du Monde 2018. Il était le plus jeune footballeur présent en Russie. Mieux, il a marqué dès ses débuts et est monté au jeu lors de tous les matches de poule des Socceroos. Il est ainsi devenu le plus jeune joueur australien de tous les temps actif en Coupe du monde. De quoi lui promettre de beaux jours, après sa revalidation.

Evan N'Dicka, BELGAIMAGE
Evan N'Dicka © BELGAIMAGE

Tyler Adams

14/02/1999 - USA - RB Leipzig

Depuis 2016, Adams fait officiellement partie de l'équipe A des New York Red Bulls. Il a appris les ficelles du métier en s'entraînant avec des joueurs expérimentés comme Sasha Kljestan (ex-Anderlecht) et Shaun Wright-Phillips (ex-Manchester City). Après deux saisons en MLS, les propriétaires du RB ont estimé qu'il était temps pour lui de franchir un palier.

Cet hiver, Adams a appris qu'il était attendu à Leipzig où il a retrouvé son ex-coach Jesse Marsch. Ce joueur dynamique s'est presque instantanément fait une place dans l'équipe de base du club allemand. Entre-temps, il a aussi été sélectionné à neuf reprises pour l'équipe nationale des États-Unis.

ATTAQUANTS Rafael Leão

10/06/1999 - Portugal - Lille OSC

L'été dernier, le Portugais a cassé son contrat au Sporting CP après la brutale altercation entre les supporters et le groupe de joueurs. Pourtant, à ce moment-là, il n'avait encore que très peu joué en Première. Il a rapidement trouvé un gîte à Lille, qui a échappé de peu à la relégation la saison dernière. Cette saison, l'éclosion de Leao a permis au LOSC de se refaire une santé en Ligue 1, où l'équipe occupe actuellement une belle deuxième place derrière l'intouchable PSG.

L'attaquant se révèle décisif. Il a relégué, depuis un certain temps, le vieux serviteur Loïc Rémy (ex-Chelsea) sur le banc. Les grands clubs prennent progressivement conscience de son potentiel. Au Portugal, on le considère comme le plus grand talent du club depuis Cristiano Ronaldo, alors qu'en France, on le compare à Kylian Mbappé.

Ezequiel Barco

29/03/1999 - Argentine - Atlanta United

Il est le seul, dans cette liste, qui ne joue pas dans un championnat européen. Ce qui ne dévalue en rien son talent. Après une première saison productive dans son équipe filiale d'Independiente, le club de MLS d'Atlanta United a pu convaincre le jeune Ezequiel Barco de tenter une expérience aux États-Unis. La saison a cependant commencé en mode mineur pour lui, l'an passé, car il s'est directement blessé, mais après son retour, il a emmené son club vers le premier titre de son histoire. Il a aussi participé au All Star Game de la MLS contre la Juventus.

Myziane Maolida

14/02/1999 - France - OGC Nice

Cet attaquant français est considéré depuis des années comme un diamant brut. Formé à Boulogne, il est parti à l'Olympique Lyon où il a appris les premiers rudiments du métier. Pourtant, cela n'allait pas assez vite à son goût. Il accumulait les buts en équipe B, mais il ne recevait sa chance qu'au compte-gouttes en équipe fanion. L'OGC Nice a vu en lui une occasion de renforcer sa ligne offensive après le départ d' Alassane Pléa et a piqué Maolida à son concurrent. Le jeune attaquant a pris, cet été, la direction de la Côte d'Azur pour un montant qui avoisine les dix millions d'euros. L'OGC espère le revendre dix fois plus cher dans quelques années.

Vitaliy Mykolenko, BELGAIMAGE
Vitaliy Mykolenko © BELGAIMAGE

Alexander Isak

21/09/1999 - Suède - Willem II/B. Dortmund

" Le plus grand talent suédois depuis Zlatan Ibrahimovic. " Un beau compliment pour ce jeune attaquant doué, âgé de 19 ans, et qui fait 190 centimètres sous la toise. De là la comparaison avec Ibra. Arrivé au Borussia Dortmund en janvier 2017, il a profité d'une disette offensive au sein du club allemand pour grappiller du temps de jeu, mais après l'engagement de l'attaquant de poche Paco Alcácer et les bons résultats de cette année, le Suédois a souvent dû se contenter de l'équipe B. Il a donc choisi d'effectuer un pas en arrière, et a rejoint cet hiver le club néerlandais de Willem II. Il doit y compenser le départ de Fran Sol pour le Dynamo Kiev.

Florentino Luís, BELGAIMAGE
Florentino Luís © BELGAIMAGE

Juan Camilo 'Cucho'Hernández

22/04/1999 - Colombie - Huesca/Watford

Juan Camilo Hernandez a rapidement choisi d'effectuer un pas en arrière, dans sa carrière. Il n'a pas senti qu'on lui faisait vraiment confiance à Watford et il a été prêté pour la troisième fois, cette saison, afin d'emmagasiner de l'expérience. D'abord dans son propre pays, la Colombie, où il a joué pour le CD América. Ensuite en Espagne, où il a contribué à la promotion de Huesca en première division. Dans l'antichambre de l'élite, Cucho s'est révélé très dynamique et très productif. Ce qui a fait grimper sa valeur sur le marché. Mais il a choisi de prolonger son aventure en Espagne.

Kai Havertz, BELGAIMAGE
Kai Havertz © BELGAIMAGE

Ivan Ignatyev

06/01/1999 - Russie - Krasnodar

Comme le défenseur Vitaly Mykolenko, il constitue une surprise dans cette liste. Il ne s'est véritablement révélé que cette saison, grâce à la belle campagne du club russe de Krasnodar, tant sur la scène nationale qu'européenne. Ivan Ignatyev a reçu le temps de mûrir calmement dans l'ombre du meilleur buteur du club, Fedor Smolov. L'été dernier, celui-ci a choisi de rejoindre le Lokomotiv Moscou, et le jeune Russe a reçu une chance. Il l'a saisie.

Nicolò Zaniolo, BELGAIMAGE
Nicolò Zaniolo © BELGAIMAGE
Hannes Wolf, BELGAIMAGE
Hannes Wolf © BELGAIMAGE
Brahim Díaz, BELGAIMAGE
Brahim Díaz © BELGAIMAGE
Daniel Arzani, BELGAIMAGE
Daniel Arzani © BELGAIMAGE
Tyler Adams, BELGAIMAGE
Tyler Adams © BELGAIMAGE
Rafael Leão, BELGAIMAGE
Rafael Leão © BELGAIMAGE
Ezequiel Barco, BELGAIMAGE
Ezequiel Barco © BELGAIMAGE
Myziane Maolida, BELGAIMAGE
Myziane Maolida © BELGAIMAGE
Alexander Isak, BELGAIMAGE
Alexander Isak © BELGAIMAGE
Juan Camilo 'Cucho'Hernández, BELGAIMAGE
Juan Camilo 'Cucho'Hernández © BELGAIMAGE
Ivan Ignatyev, GETTY
Ivan Ignatyev © GETTY
25/02/1999 - Italie - AC Milan Qui après GianluigiBuffon ? C'est une question que se posent beaucoup d'Italiens depuis de longues années. Le charismatique gardien, aujourd'hui au PSG, a défendu les buts de la Squadra Azzurra pendant plus de 20 ans, mais a pris sa retraite internationale la saison dernière. Son départ n'a cependant engendré aucune inquiétude chez les supporters. Car, en coulisses, un autre Gianluigi frappe à la porte. Donnarumma défend les buts de l'AC Milan depuis ses 16 ans, et s'est affirmé comme un dernier rempart fiable, malgré son jeune âge. Un talent qui n'a pas échappé aux cheikhs du PSG. Ces deux dernières saisons, on a surtout parlé de transfert et de contrat avec lui. Cela ne l'a pas empêché de franchir, déjà, la barre des 150 matches au plus haut niveau. Cette saison, surtout, il brille de mille feux. Il n'est pas pour rien dans le renouveau actuel des Rossoneri. 23/01/1999 - France - ACF Fiorentina 300 kilomètres plus loin, on trouve un autre gardien de talent, qui défend depuis cet été les couleurs de la Fiorentina. Alban Lafont a, jadis, débuté entre les perches de Toulouse, en Ligue 1. Il s'est directement mis en évidence, en réussissant huit clean sheets en 24 matches. Grâce à lui, le TéFéCé a pu prolonger son séjour parmi l'élite. Ce jeune gardien originaire du Burkina Faso s'est vu présenter un nouveau contrat et est devenu le n°1 du club français en 2016, avant de rejoindre le Calcio.18/03/1999 - Portugal - Manchester United Un arrière droit moderne qui possède trois poumons, un centre précis et un bon jeu de position. Des qualités souvent soulignées par José Mourinho, qui n'était pas avare de louanges envers son compatriote lorsqu'il entraînait Manchester United. C'est à la demande du coach portugais que les Red Devils sont allés le chercher au FC Porto, l'été dernier. Il doit devenir le successeur d' Antonio Valencia et d' Ashley Young. On s'est demandé si Dalot garderait sa place après le depart du Special One. Heureusement pour lui, Ole Gunnar Solskjaer se montre positif envers les jeunes joueurs, qu'il intègre régulièrement dans son onze de base. Avec le programme chargé qui attend le club le plus titré d'Angleterre et les nombreuses blessures, le Norvégien effectue de fréquentes rotations au niveau de ses défenseurs latéraux. 25/05/1999 - France - RB Leipzig L'équipe de France actuelle regorge de talent, on a pu s'en apercevoir lors de la dernière Coupe du monde. Ce n'est pas aux Diables Rouges qu'il faut rappeler que c'est Samuel Umtiti (FC Barcelone) qui les a éliminés en demi-finale. Mais il n'y a pas qu'en équipe fanion que le talent est présent. Dans les équipes de jeunes également, certains sont impatients de frapper à la porte des Bleus. Ibrahima Konaté est l'un d'eux. Il a été formé dans la capitale, au Paris FC. Après un passage par Sochaux entre 2016 et 2017, ce défenseur prometteur a tenté sa chance au RB Leipzig, en Bundesliga. Après avoir oscillé entre le terrain et le banc pendant une saison, le Français fait son trou cette année. Ce solide arrière central a déjà été scouté à plusieurs reprises par Arsenal. 12/08/1999 - Pays-Bas - Ajax Amsterdam Le défenseur néerlandais a remporté en décembre 2018 le Golden Boy Award qui récompense le meilleur joueur de moins de 21 ans. Ce n'était là qu'une confirmation de ce qu'on savait à l'Ajax depuis longtemps. Le club amstellodamois est allé chercher Matthijs de Ligt au FC Abcoude, un club amateur, alors qu'il n'avait que 9 ans. Rapidement, le défenseur s'est révélé le plus grand talent de sa génération et, en septembre 2015, un mois après son seizième anniversaire, il a signé son premier contrat pro. Ses débuts en Première, le garçon les a effectués un an plus tard, à la faveur d'un match de coupe contre Willem II. A cette occasion, il marqua d'ailleurs un but sur corner, devenant le plus jeune Ajacide à réaliser cet exploit depuis un certain ClarenceSeedorf. Aujourd'hui, il compte déjà plus de 100 matches à son nom, bien qu'il n'ait que 19 ans. Ses partenaires louent à la fois son calme et ses qualités footballistiques. Après la longue blessure de Joël Veltman, Matthijs de Ligt a même hérité durant un certain temps du brassard, ce qui a fait de lui le capitaine le plus jeune de l'Ajax. Il fait à présent l'objet d'une cour assidue de la part des plus grands clubs européens. 20/08/1999 - France - Eintracht Francfort Jamais deux sans trois, pourrait-on penser. Comme les deux précités, ce défenseur français évolue en Bundesliga. Evan N'Dicka n'a reçu sa chance que très sporadiquement dans les équipes nationales de jeunes, et ne s'est affirmé qu'en Ligue 2 à Auxerre. Après deux saisons durant lesquelles il a oscillé entre l'équipe A et l'équipe B, Francfort lui a offert un contrat de cinq ans l'été dernier. C'est presque sur la pointe des pieds qu'il a quitté la Ligue 2 pour le centre financier de l'Allemagne. Le coach Adi Hütter a propulsé N'Dicka dans l'équipe, après que les détenteurs de la Coupe d'Allemagne ont été éliminés au premier tour de la même compétition par les amateurs d'Ulm, cette saison. Dans la nouvelle défense à trois, cet adolescent s'est révélé très important pour l'équilibre de l'équipe, côté gauche. 29/05/1999 - Ukraine - Dynamo Kiev Inconnu du grand public, ce produit du Dynamo s'est récemment affirmé sur le flanc gauche du club le plus titré d'Ukraine. Depuis octobre, le jeune homme ne quitte plus le onze de base de l'entraîneur Alyaksandr Khatskevic. Lors du match retour des 16e de finale de l'Europa League, il a largement contribué à la qualification en délivrant un assist à Fran Sol contre l'Olympiacos. Il a également démontré ses qualités offensives en phase de poules en marquant contre le Stade Rennais. Cela lui a valu, fin novembre, une première sélection en équipe nationale, un mois à peine après ses débuts en U21. La légende ukrainienne Andriy Shevchenko lui a offert une chance en défense centrale aux côtés d' Igor Plastun (Gand) contre la Turquie. Il représentera peut-être une belle opportunité à saisir, à un prix abordable, lors du prochain mercato pour les clubs du top européen. 19/08/1999 - Portugal - Benfica Benfica a accueilli trois nouveaux jeunes talents dans sa sélection après la trêve hivernale. L'un d'eux est Florentino Luis, 19 ans. Le Portugais a mûri pendant trois saisons dans l'équipe B avant d'effectuer le pas vers l'équipe A, début février. Quelques jours plus tard, ce milieu défensif a joué ses premières minutes, tant en championnat qu'en Europa League. Il représente l'avenir de Benfica, avec Gedson Fernandes qui a le même âge et a percé dix mois plus tôt. 11/06/1999 - Allemagne - Bayer Leverkusen L'un des joueurs les plus expérimentés de cette liste. De nombreuses grosses cylindrées européennes suivent déjà cet immense talent qui allie l'intelligence footballistique au travail physique. Ces deux dernières années. Kai Havertz a été le seul joueur régulier d'une équipe de Leverkusen très inconstante. Cela n'a pas échappé à Joachim Löw. Le sélectionneur de la Mannschaft a fait appel à ce joueur polyvalent après une Coupe du monde décevante. Le milieu de terrain a été le premier joueur né en 1999 à effectuer ses débuts en équipe nationale allemande. Avant cela, Havertz avait déjà été le plus jeune débutant de l'histoire du Bayer Leverkusen, et le plus jeune joueur à atteindre les 50 matches de Bundesliga. Lors de ses débuts, il a rapidement été comparé à Mesut Özil, la vedette d'Arsenal, et sa force de travail lui a aussi valu d'être assimilé à Michael Ballack. En Allemagne, les rumeurs vont déjà bon train concernant une offre de Munich. Il ferait partie des plans de rajeunissement du Bayern avec Goretzka, Gnabry, Pavard et Kimmich. 02/07/1999 - Italie - AS Roma La révélation de ces dernier mois. Cet été, il était passé presque inaperçu dans le deal passé entre la Roma et l'Inter concernant RadjaNainggolan. Aujourd'hui, il est considéré comme le successeur de Francesco Totti. Dans son club précédent, il était déjà le meilleur buteur de la Primavera (Espoirs), mais les Milanais n'y ont guère prêté attention. Au cours de cette nouvelle saison décevante pour les Romains, Zaniolo constitue un éclair dans la grisaille. L'ex-coach Eusebio Di Francesco osait l'aligner tant sur le flanc que comme numéro 9 ou dans l'entrejeu. 16/04/1999 - Autriche - RB Salzbourg Il faisait partie de l'équipe qui a infligé une correction au Club Bruges en Europa League. Wolf est membre du noyau A du RB Salzbourg depuis 2016. Ces derniers mois, ce milieu de terrain énergique s'est surtout révélé dans l'art de la dernière passe, mais il ne néglige pas ses tâches défensives pour autant. Cet ailier offensif doit surtout progresser physiquement. Son coach Marco Rose essaie de l'épargner en le sortant parfois du terrain prématurément. Au niveau du style, Wolf ressemble un peu au meneur de jeu danois Christian Eriksen (Tottenham) et figure sur les tablettes de plusieurs clubs de Premier League, dont Everton et Southampton. Curieusement, c'est Peter Zulj (à l'époque au Sturm Graz, aujourd'hui à Anderlecht) qui a été élu meilleur joueur du championnat autrichien en décembre. 03/08/1999 - Espagne - Real Madrid Produit de Malaga, il a quitté le club en 2013 suite aux problèmes financiers de celui-ci. Manchester City ne s'est pas fait prier pour accueillir ce jeune talent, et Brahim Diaz a poursuivi sa formation à l'académie des Citizens. Il a joué ses premières minutes avant même d'avoir signé un contrat professionnel. Après ses débuts en EFL Cup contre Swansea City, l'officialisation de son séjour en Angleterre a suivi cinq jours plus tard. L'Espagnol n'a cependant pas bénéficié de beaucoup de temps de jeu sous la direction de PepGuardiola. Il a dû se contenter de brèves montées au jeu et d'apparitions dans des petits matches de coupe de moindre importance. L'appel de son pays natal s'est fait de plus en plus pressant. Son contrat à City s'est achevé l'été dernier et l'éclosion de Phil Foden a réduit ses chances de jouer. Après quelques négociations pour son contrat, Brahim a opté pour le Real Madrid. L'affaire s'est conclue pour 17 millions d'euros. Santiago Solari lui avait déjà offert une montée au jeu contre Leganés, trois jours après son arrivée, et il a aussi bénéficié de temps de jeu en championnat. Dans l'équipe nationale espagnole, Brahim Diaz devrait s'affirmer comme le successeur de David Silva. C'est peut-être ce que l'on espérait également du côté de Man City. 04/01/1999 - Australie - Celtic/Man City Ce vif ailier s'est malheureusement blessé, en début de saison, lors de son premier match pour le Celtic. Le champion d'Écosse le loue depuis deux ans à Manchester City, qui l'avait formé au sein de sa filiale australienne, Melbourne City. Down Under, ce petit dribbleur a démontré qu'il disposait d'un énorme potentiel. À la fin du championnat, il a été élu Jeune Footballeur de l'Année en A-League, et il trônait en tête du classement du plus grand nombre de dribbles réussis. Cela n'a pas échappé à Bert van Marwijk, l'ex-sélectionneur de l'équipe nationale, qui a directement repris Daniel Arzani pour la Coupe du Monde 2018. Il était le plus jeune footballeur présent en Russie. Mieux, il a marqué dès ses débuts et est monté au jeu lors de tous les matches de poule des Socceroos. Il est ainsi devenu le plus jeune joueur australien de tous les temps actif en Coupe du monde. De quoi lui promettre de beaux jours, après sa revalidation. 14/02/1999 - USA - RB Leipzig Depuis 2016, Adams fait officiellement partie de l'équipe A des New York Red Bulls. Il a appris les ficelles du métier en s'entraînant avec des joueurs expérimentés comme Sasha Kljestan (ex-Anderlecht) et Shaun Wright-Phillips (ex-Manchester City). Après deux saisons en MLS, les propriétaires du RB ont estimé qu'il était temps pour lui de franchir un palier. Cet hiver, Adams a appris qu'il était attendu à Leipzig où il a retrouvé son ex-coach Jesse Marsch. Ce joueur dynamique s'est presque instantanément fait une place dans l'équipe de base du club allemand. Entre-temps, il a aussi été sélectionné à neuf reprises pour l'équipe nationale des États-Unis. 10/06/1999 - Portugal - Lille OSC L'été dernier, le Portugais a cassé son contrat au Sporting CP après la brutale altercation entre les supporters et le groupe de joueurs. Pourtant, à ce moment-là, il n'avait encore que très peu joué en Première. Il a rapidement trouvé un gîte à Lille, qui a échappé de peu à la relégation la saison dernière. Cette saison, l'éclosion de Leao a permis au LOSC de se refaire une santé en Ligue 1, où l'équipe occupe actuellement une belle deuxième place derrière l'intouchable PSG. L'attaquant se révèle décisif. Il a relégué, depuis un certain temps, le vieux serviteur Loïc Rémy (ex-Chelsea) sur le banc. Les grands clubs prennent progressivement conscience de son potentiel. Au Portugal, on le considère comme le plus grand talent du club depuis Cristiano Ronaldo, alors qu'en France, on le compare à Kylian Mbappé. 29/03/1999 - Argentine - Atlanta United Il est le seul, dans cette liste, qui ne joue pas dans un championnat européen. Ce qui ne dévalue en rien son talent. Après une première saison productive dans son équipe filiale d'Independiente, le club de MLS d'Atlanta United a pu convaincre le jeune Ezequiel Barco de tenter une expérience aux États-Unis. La saison a cependant commencé en mode mineur pour lui, l'an passé, car il s'est directement blessé, mais après son retour, il a emmené son club vers le premier titre de son histoire. Il a aussi participé au All Star Game de la MLS contre la Juventus. 14/02/1999 - France - OGC Nice Cet attaquant français est considéré depuis des années comme un diamant brut. Formé à Boulogne, il est parti à l'Olympique Lyon où il a appris les premiers rudiments du métier. Pourtant, cela n'allait pas assez vite à son goût. Il accumulait les buts en équipe B, mais il ne recevait sa chance qu'au compte-gouttes en équipe fanion. L'OGC Nice a vu en lui une occasion de renforcer sa ligne offensive après le départ d' Alassane Pléa et a piqué Maolida à son concurrent. Le jeune attaquant a pris, cet été, la direction de la Côte d'Azur pour un montant qui avoisine les dix millions d'euros. L'OGC espère le revendre dix fois plus cher dans quelques années. 21/09/1999 - Suède - Willem II/B. Dortmund " Le plus grand talent suédois depuis Zlatan Ibrahimovic. " Un beau compliment pour ce jeune attaquant doué, âgé de 19 ans, et qui fait 190 centimètres sous la toise. De là la comparaison avec Ibra. Arrivé au Borussia Dortmund en janvier 2017, il a profité d'une disette offensive au sein du club allemand pour grappiller du temps de jeu, mais après l'engagement de l'attaquant de poche Paco Alcácer et les bons résultats de cette année, le Suédois a souvent dû se contenter de l'équipe B. Il a donc choisi d'effectuer un pas en arrière, et a rejoint cet hiver le club néerlandais de Willem II. Il doit y compenser le départ de Fran Sol pour le Dynamo Kiev. 22/04/1999 - Colombie - Huesca/Watford Juan Camilo Hernandez a rapidement choisi d'effectuer un pas en arrière, dans sa carrière. Il n'a pas senti qu'on lui faisait vraiment confiance à Watford et il a été prêté pour la troisième fois, cette saison, afin d'emmagasiner de l'expérience. D'abord dans son propre pays, la Colombie, où il a joué pour le CD América. Ensuite en Espagne, où il a contribué à la promotion de Huesca en première division. Dans l'antichambre de l'élite, Cucho s'est révélé très dynamique et très productif. Ce qui a fait grimper sa valeur sur le marché. Mais il a choisi de prolonger son aventure en Espagne. 06/01/1999 - Russie - Krasnodar Comme le défenseur Vitaly Mykolenko, il constitue une surprise dans cette liste. Il ne s'est véritablement révélé que cette saison, grâce à la belle campagne du club russe de Krasnodar, tant sur la scène nationale qu'européenne. Ivan Ignatyev a reçu le temps de mûrir calmement dans l'ombre du meilleur buteur du club, Fedor Smolov. L'été dernier, celui-ci a choisi de rejoindre le Lokomotiv Moscou, et le jeune Russe a reçu une chance. Il l'a saisie.