L'arrivée d'un nouveau sponsor ayant soulagé la direction mouscronnoise au niveau des finances, celle-ci a enfin pu s'atteler à la préparation de la nouvelle saison sur le plan sportif. La première décision fut de prolonger le bail de l'entraîneur Geert Broeckaert. Il était en place, connaît le club comme sa poche et a assuré le maintien en D1. Le temps presse, car la reprise des entraînements est fixée au 20 juin (avec une interrup...

L'arrivée d'un nouveau sponsor ayant soulagé la direction mouscronnoise au niveau des finances, celle-ci a enfin pu s'atteler à la préparation de la nouvelle saison sur le plan sportif. La première décision fut de prolonger le bail de l'entraîneur Geert Broeckaert. Il était en place, connaît le club comme sa poche et a assuré le maintien en D1. Le temps presse, car la reprise des entraînements est fixée au 20 juin (avec une interruption durant la première semaine de juillet, afin de permettre aux joueurs avec enfants de bénéficier de quelques jours de vacances en famille). Geert Broeckaert : Je n'ai pas arrêté, vous savez. J'ai insisté pour que la campagne des transferts soit plus ciblée. Ce n'est pas le talent qui manque dans nos rangs. Mais, cette saison, l'équilibre a cruellement fait défaut dans l'équipe. Encore davantage lorsque Christophe Grégoire est parti : on n'avait plus personne sur le flanc gauche. Un milieu gauche et un attaquant. Et ce, que Marcin Zewlakow s'en aille ou pas. On n'est jamais à l'abri d'une blessure ou d'une suspension. Et l'on s'est rendu compte à quel point l'absence de solution dans ce secteur nous a été préjudiciable. Dans un système en 4-4-2, ils trouvaient difficilement leur place. S'ils restent tous les deux, il sera sans doute préférable d'opter pour un 4-3-3. Il ne faut pas s'entêter dans certaines options, il faut surtout trouver le système de jeu dans lequel les joueurs se sentent le plus à l'aise. Pour ce poste, on pourra peut-être trouver une solution avec certains joueurs en fin de contrat susceptibles de prolonger. J'ai demandé à ce qu'on fasse une proposition à Koen De Vleeschauwer, Olivier Besengez, Samir Beloufa et Alex Teklak. Oui, oui. Mais l'aspect financier, c'est du ressort de la direction. Il est hors de question de remettre l'avenir du club en péril en proposant des contrats faramineux. J'aimerais beaucoup attirer Glen Verbauwhede, l'un des gardiens de l'équipe nationale Espoirs. C'est un très bon élément d'avenir. Et comme il ne joue pas à Bruges, autant qu'il vienne s'aguerrir en D1 chez nous. Au départ, il serait mis en concurrence avec Christophe Martin. Le meilleur jouera. (D. Devos)