Les supporters de l'Excelsior Mouscron qui sont des internautes avertis ont des raisons de se réjouir. Plusieurs joueurs du noyau de l'équipe Première ont sacrifié à la mode des blogs. Pas de révélations sur leur vie privée mais l'occasion de tout savoir sur l'aspect footballistique de leur existence.
...

Les supporters de l'Excelsior Mouscron qui sont des internautes avertis ont des raisons de se réjouir. Plusieurs joueurs du noyau de l'équipe Première ont sacrifié à la mode des blogs. Pas de révélations sur leur vie privée mais l'occasion de tout savoir sur l'aspect footballistique de leur existence. Le plus intéressant pour les fans, c'est bien entendu, la possibilité d'échanger et de discuter avec leurs joueurs favoris. Alex Teklak, Paco Sanchez, Christophe Martin ou encore Adnan Custovic évoquent également certains souvenirs de carrière. A découvrir pendant la trêve hivernale en attendant leur retour sur les terrains. www.alexteklak.skyblog.com, www.pacosanchez.skyblog.com, www.custo09.skyblog.com, www.christophemartin.skyblog.com. Belle imposture que voilà : depuis février dernier une rumeur inondait les forums. Elle faisait état d'une liaison entre Alexandra Paressant, un jeune top model français, et Ronaldinho. Ce matraquage d'informations (erronées) allait prendre au fil du temps de plus en plus d'ampleur, jusqu'à être divulgué dans la presse internationale ( Bild, The Sun, AS et Marca). On y parlait même de fiançailles, d'une Coupe du Monde ratée à cause de la belle, d'un prochain film Goal 3 avec les deux tourtereaux à l'affiche, etc. France 3 et le mensuel français So Foot (qui était précédemment tombé dans le piège) ont révélé dernièrement la supercherie. D'après l'enquête du magazine, la jeune femme existe bel et bien. Elle n'a connu qu'une brève carrière de mannequin et les photos l'illustrant étaient retouchées avec la plastique d'autres top models. Sur l'encyclopédie gratuite Wikipedia, on affirme même que le joueur brésilien est le fiancé d'Alexandra Paressant... 45 millions d'allemands ont vu la demi-finale Allemagne-Italie de la dernière Coupe du Monde. Ce chiffre constitue un record outre-Rhin et comprend les près de 30 millions d'Allemands placés devant la petite lucarne plus les 15 millions qui suivaient la rencontre sur les écrans géants. Un chiffre kolossal en comparaison avec ceux enregistrés par nos Diables... E.L. ET T.B.