Sébastien Dufoor est au centre d'un reportage tourné par Belgacom TV lors du dernier Standard-Anderlecht. Le joueur bruxellois qui joue à Roulers a suivi la rencontre en compagnie des inconditionnels Mauve et Blanc. Petit, il accompagnait son frère au parc Astrid et il compte aujourd'hui des amis au sein des groupes de supporters comme ceux de La Coupe ou du But. D...

Sébastien Dufoor est au centre d'un reportage tourné par Belgacom TV lors du dernier Standard-Anderlecht. Le joueur bruxellois qui joue à Roulers a suivi la rencontre en compagnie des inconditionnels Mauve et Blanc. Petit, il accompagnait son frère au parc Astrid et il compte aujourd'hui des amis au sein des groupes de supporters comme ceux de La Coupe ou du But. De plus, il est très pote avec Anthony Vanden Borre. En fonction de son programme, il se rend encore à domicile pour les affiches. C'était par contre, une première en déplacement. Le reportage sera diffusé lors du prochain Anderlecht-Roulers. Marc Delire continue à amuser les foules flamandes chaque lundi soir sur la VRT dans l'émission De Laatste Show. Ce programme à succès - 700 000 téléspectateurs enregistrés il y a 10 jours - l'a engagé pour trois numéros encore. Lors de l'émission du 7 novembre, Delire avait établi une théorie sur la venue de Johan Boskamp au Standard. Les dirigeants du club se seraient basés sur la réussite de Jacky Mathijssen à Charleroi pour faire signer le Hollandais. Et de conclure : " En mieux évidemment, puisque tout le monde sait que les Hollandais sont plus forts que les Flamands ". Malgré son inactivité à la tête d'une équipe, Johan Boskamp intéresse toujours autant les médias. Dans un reportage qui lui est consacré sur Belgacom TV, on voit le Bos suivre les cours d'entraîneurs pour l'obtention de la licence. Moins classe : on l'a aussi vu bailler à l'antenne en pleine retransmission de match... L'écrivain belge François Weyergans, lauréat du prix Goncourt 2006, a déclaré lors d'une interview à l'Equipe Magazine : " Que Zidane ne soit pas parvenu à contrôler sa sortie de scène, je trouve ça rassurant ! Je n'aime pas que les champions soient les nouveaux saints d'une église laïque qu'est la télévision ". " Orval, Chimay, Ciney, Rochefort, il les adore " : C'est de Robert Waseige dont parle le chanteur flamand Rob dans sa chanson " j'aime, j'aime Durbuy ". Une gentille parodie sur ce qui se fait de mieux en Wallonie. Le titre a été diffusé sur la VRT et est disponible sur Youtube.