Il s'apprête à disputer ce qui est peut-être, pour lui, "le" match de la saison : le déplacement à Louvain. Son oncle, Fons, fut jadis le président du club louvaniste.
...

Il s'apprête à disputer ce qui est peut-être, pour lui, "le" match de la saison : le déplacement à Louvain. Son oncle, Fons, fut jadis le président du club louvaniste.Gary Terclavers: Cette situation présentait plus d'inconvénients que d'avantages. Lorsque j'ai débuté en équipe Première, d'aucuns insinuaient que je le devais aux liens familiaux qui m'unissaient au président. Les remarques désobligeantes étaient monnaie courante. Est-ce la raison qui vous a incité à partir à Bree?L'une des raisons. Il y aussi le fait que j'avais envie d'élargir mon horizon et d'aller voir ailleurs à quoi le basket pouvait ressembler. Mais j'attends toujours avec impatience le déplacement à Louvain. J'y retrouve des gens que je connais et j'apprécie tout particulièrement d'évoluer dans la salle du Redingenhof.Avez-vous trouvé à Bree ce que vous y cherchiez?La saison dernière, nous avions participé aux playoffs. C'est une ambiance particulière. J'y avais déjà goûté jadis avec Louvain, mais j'étais encore très jeune à l'époque et je n'étais pas vraiment concerné. De ce point de vue-là, Bree a répondu à mon attente. D'un autre côté, je suis rarement titulaire.Vous êtes ce que l'on peut appeler un "bon petit joueur belge". Ils sont de plus en plus rares en D1.Et la situation ne va pas s'améliorer au cours des années à venir. L'invasion des joueurs étrangers ne facilite pas notre tâche. Beaucoup de joueurs belges de mon niveau choisissent de descendre en D2 ou en D3, où ils bénéficient d'un temps de jeu plus important et où ils peuvent combiner le basket avec un travail. J'avoue que je n'écarte pas cette éventualité. Hermes Wilsele est bien parti pour accéder à l'antichambre de l'élite. Il ne me déplairait pas d'aller jouer là-bas bien que j'aurais tout de même un petit regret de quitter la D1 après tous les efforts que j'ai consentis pour y arriver.Que peut espérer Bree, cette saison?Je pense que nous devrions être capables d'accrocher la 5e ou 6e place et de participer une deuxième fois aux playoffs. Certes, cela nous obligerait à aller gagner au moins une fois en déplacement, et lorsqu'on sait que Bree est surtout redoutable à domicile, cela ne nous laisserait pas beaucoup plus de chances que l'an passé de franchir le premier tour, mais sait-on jamais?