Ils n'ont guère une réputation de vicelards ou simulateurs, mais faudrait pas croire : les gardiens de but sont des pécheurs comme les autres, au moins dans quatre cas plutôt véniels ! D'abord sur penalty : le gardien doit rester sur sa ligne de but jusqu'à ce que le ballon ait été botté (Loi 14), et ce n'est guère le cas ! Il bondit avant la frappe, si bien qu'à l'instant de celle-ci, il se retrouve souvent 1 m, voire 2, devant sa ligne, et les arbitres s'en foutent. Sauf s'ils sanctionnent une fois tout à coup quand ça les chatouille, ce qui fait hélas d'eux de réels orienteurs de résultat !

Péché possible aussi lors des dégagements en drop : si les réalisateurs/télé s'amusaient en review à bloquer l'image une fraction de seconde avant le botté, ils prouveraient régulièrement que la main du keeper en possession/ ballon est en dehors du grand rectangle, même Thibaut Courtois ose parfois cette distraction ! Ici, les arbitres s'en foutent complètement, mais je vous fiche mon billet qu'un jour ça chatouillera l'un d'eux, que le coup franc qui s'ensuivra fera bingo, et que la polémique fera bingo aussi...

Péché également quant à la norme des 6 secondes (Loi 12 depuis 2000), constamment bafouée : mais au top niveau, je ne peux me référer qu'aux ...21 secondes de Simon Mignolet en novembre 2015 pour me souvenir d'une sanction ! Il n'empêche (et je vous refiche mon billet), ça chipotera un jour un siffleur dès 10 ou 12 secondes : le coup franc indirect amènera un but de l'adversaire, il y aura hurlements dans le camp puni et ébahissement général...

Petit péché enfin si le gardien simule une agression subie, quand le contact aérien avec un adversaire tentant un heading n'a pas tourné à son avantage. Ici, ça siffle surtout en faveur du pauvre keeper bousculé, je me dois donc de HURLER ce qui suit : dans les Lois du Jeu, en matière de charge et depuis 1997 ( ! ), il n'est plus question nulle part du gardien de but, de ses pieds au sol ou pas, ni de son petit rectangle, ni même de coup franc indirect lors d'une charge jadis loyale ! Saperlipopette, qu'on se le dise !

N'existe plus que la sanction de coup franc direct en cas de charge contre n'importe qui n'importe où, mais effectuée par mégarde, imprudence ou violence : ce qui entraîne alors respectivement faute simple, ou carton jaune, ou carton rouge. Et ne me demandez pas de préciser ce qu'est une charge correcte sans mégarde, ni de définir imprudence ou violence : tout dépend de la sensibilité du siffleur quant à l'intégrité physique des gardiens, petits êtres chétifs menacés. Chétifs ? Mon oeil ! S'il y a un joueur qu'on pourrait bourrer un peu plus, vu qu'il est souvent très grand et peut utiliser ses pognes, c'est bien le dernier rempart !

Le dit rempart a d'ailleurs grandi de 15 cm en un siècle, mais son but n'a pas bougé et je souhaite toujours qu'il se dilate un brin : disons 8 m sur 2m50 pour qu'on score un peu plus ; et pour revaloriser détente et souplesse au sein d'un bagage de gardien où réflexe, placement et anticipation sont devenus plus importants que les belles envolées ! Ca permettrait aussi de s'extasier sur autre chose que le jeu au pied des Ederson Moraes et autres, extase surfaite quoiqu'à la mode...

Surestimé, ce jeu au pied me casse les miens, mais m'intéresse par un autre biais : les droitiers sont majoritaires dans la population, mais les gardiens du top jouant du gauche comme notre Courtois me semblent aussi nombreux que ceux jouant du droit comme Manuel Neuer. Faut-il en conclure que les gardiens gauchers sont mieux coordonnés, rapport à ce qu'on dit souvent de leur physiologie, l'hémisphère gauche de leur cerveau, etc... ? Mystère.

Car on n'est pas gaucher absolu si l'on est gaucher du pied : la preuve, y'a des tas de droitiers au tennis qui sont gauchers au foot ou vice-versa ; et ceci sans même causer des droitiers ou gauchers visuels (oeil préférentiel), ce qui n'est pas non plus anodin quant à la vista ! Alors ? Courtois et les autres sont-ils " gauchers totaux ", latéralisés à gauche de la tête au pied ? Perso, de visu, je me sens incapable de trier les gardiens selon leur côté préférentiel pour plonger, comme on le fait des joueurs de champ selon leur pied préférentiel. Y'a quelqu'un pour éclairer ma lanterne ?

Ils n'ont guère une réputation de vicelards ou simulateurs, mais faudrait pas croire : les gardiens de but sont des pécheurs comme les autres, au moins dans quatre cas plutôt véniels ! D'abord sur penalty : le gardien doit rester sur sa ligne de but jusqu'à ce que le ballon ait été botté (Loi 14), et ce n'est guère le cas ! Il bondit avant la frappe, si bien qu'à l'instant de celle-ci, il se retrouve souvent 1 m, voire 2, devant sa ligne, et les arbitres s'en foutent. Sauf s'ils sanctionnent une fois tout à coup quand ça les chatouille, ce qui fait hélas d'eux de réels orienteurs de résultat ! Péché possible aussi lors des dégagements en drop : si les réalisateurs/télé s'amusaient en review à bloquer l'image une fraction de seconde avant le botté, ils prouveraient régulièrement que la main du keeper en possession/ ballon est en dehors du grand rectangle, même Thibaut Courtois ose parfois cette distraction ! Ici, les arbitres s'en foutent complètement, mais je vous fiche mon billet qu'un jour ça chatouillera l'un d'eux, que le coup franc qui s'ensuivra fera bingo, et que la polémique fera bingo aussi... Péché également quant à la norme des 6 secondes (Loi 12 depuis 2000), constamment bafouée : mais au top niveau, je ne peux me référer qu'aux ...21 secondes de Simon Mignolet en novembre 2015 pour me souvenir d'une sanction ! Il n'empêche (et je vous refiche mon billet), ça chipotera un jour un siffleur dès 10 ou 12 secondes : le coup franc indirect amènera un but de l'adversaire, il y aura hurlements dans le camp puni et ébahissement général... Petit péché enfin si le gardien simule une agression subie, quand le contact aérien avec un adversaire tentant un heading n'a pas tourné à son avantage. Ici, ça siffle surtout en faveur du pauvre keeper bousculé, je me dois donc de HURLER ce qui suit : dans les Lois du Jeu, en matière de charge et depuis 1997 ( ! ), il n'est plus question nulle part du gardien de but, de ses pieds au sol ou pas, ni de son petit rectangle, ni même de coup franc indirect lors d'une charge jadis loyale ! Saperlipopette, qu'on se le dise ! N'existe plus que la sanction de coup franc direct en cas de charge contre n'importe qui n'importe où, mais effectuée par mégarde, imprudence ou violence : ce qui entraîne alors respectivement faute simple, ou carton jaune, ou carton rouge. Et ne me demandez pas de préciser ce qu'est une charge correcte sans mégarde, ni de définir imprudence ou violence : tout dépend de la sensibilité du siffleur quant à l'intégrité physique des gardiens, petits êtres chétifs menacés. Chétifs ? Mon oeil ! S'il y a un joueur qu'on pourrait bourrer un peu plus, vu qu'il est souvent très grand et peut utiliser ses pognes, c'est bien le dernier rempart ! Le dit rempart a d'ailleurs grandi de 15 cm en un siècle, mais son but n'a pas bougé et je souhaite toujours qu'il se dilate un brin : disons 8 m sur 2m50 pour qu'on score un peu plus ; et pour revaloriser détente et souplesse au sein d'un bagage de gardien où réflexe, placement et anticipation sont devenus plus importants que les belles envolées ! Ca permettrait aussi de s'extasier sur autre chose que le jeu au pied des Ederson Moraes et autres, extase surfaite quoiqu'à la mode... Surestimé, ce jeu au pied me casse les miens, mais m'intéresse par un autre biais : les droitiers sont majoritaires dans la population, mais les gardiens du top jouant du gauche comme notre Courtois me semblent aussi nombreux que ceux jouant du droit comme Manuel Neuer. Faut-il en conclure que les gardiens gauchers sont mieux coordonnés, rapport à ce qu'on dit souvent de leur physiologie, l'hémisphère gauche de leur cerveau, etc... ? Mystère. Car on n'est pas gaucher absolu si l'on est gaucher du pied : la preuve, y'a des tas de droitiers au tennis qui sont gauchers au foot ou vice-versa ; et ceci sans même causer des droitiers ou gauchers visuels (oeil préférentiel), ce qui n'est pas non plus anodin quant à la vista ! Alors ? Courtois et les autres sont-ils " gauchers totaux ", latéralisés à gauche de la tête au pied ? Perso, de visu, je me sens incapable de trier les gardiens selon leur côté préférentiel pour plonger, comme on le fait des joueurs de champ selon leur pied préférentiel. Y'a quelqu'un pour éclairer ma lanterne ?