Ils n'ont guère une réputation de vicelards ou simulateurs, mais faudrait pas croire : les gardiens de but sont des pécheurs comme les autres, au moins dans quatre cas plutôt véniels ! D'abord sur penalty : le gardien doit rester sur sa ligne de but jusqu'à ce que le ballon ait été botté (Loi 14), et ce n'est guère le cas ! Il bondit avant la frappe, si bien qu'à l'instant de celle-ci, il se retrouve souvent 1 m, voire 2, devant sa ligne, et les arbitres s'en foutent. Sauf s'ils sanctionnent une fois tout à coup quand ça les chatouille, ce qui fait hélas d'eux de réels orienteurs de résultat !
...