Comme beaucoup de supporters de La Louvière, j'ai eu à un certain moment l'impression que Sport/Foot Magazine se montrait un peu négatif à l'égard de notre club. Il y a eu l'article sur les procès des clubs hennuyers où les affaires louviéroises remplissaient les trois quarts de l'article. J'avais la sensation qu'on en voulait à mon club d'autant que seule l'affaire Karagiannnis risque de coûter cher à La Louvière....

Comme beaucoup de supporters de La Louvière, j'ai eu à un certain moment l'impression que Sport/Foot Magazine se montrait un peu négatif à l'égard de notre club. Il y a eu l'article sur les procès des clubs hennuyers où les affaires louviéroises remplissaient les trois quarts de l'article. J'avais la sensation qu'on en voulait à mon club d'autant que seule l'affaire Karagiannnis risque de coûter cher à La Louvière. Toutes les autres affaires mises ensemble ne sont que des pécadilles à côté des procès de Charleroi et même de Mons. Et puis, pourquoi ne pas faire la même chose avec le Standard, Lokeren, le GBA ou Beveren. Peut-être que la liste serait trop longue à publier. Un peu plu tard, on nous parle de collaboration entre La Louvière et le Sporting de Charleroi. Etant donné, qu'à notre époque, dans l'esprit des supporters collaboration devient subitement fusion, c'est carrément un coup de batte de baseball que j'ai reçu en pleine figure. Comment imaginer une union avec le club qui reste, sportivement parlant, l'ennemi numéro 1? Je ne connais pas personnellement le président Gaone mais si La Louvière est revenue en D1, s'y est maintenue et devrait recevoir sa licence pour la saison prochaine, il y est quand même pour quelque chose En revanche, je me demande quand même s'il ne devrait pas être un peu moins impulsif dans certaines situations. Ainsi dans la Nouvelle Gazette, il a parlé de Paris-Foot, une peu sympathique allusion à un magazine dont les infos sont si peu fiables qu'il n'arrête pas d'être condamné à verser des dommages et intérêts. Dans la Dernière Heure, qui au lieu de critiquer les tabloïdes anglais ferait bien de se regarder dans la glace, il a souligné que l'idée de la fusion n'est due qu'à un certain goût pour le sensationnalisme. Depuis, La Louvière s'est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe où elle rencontrera le Standard. Etant donné la situation, Gaone envisage de faire disputer le match retour à Charleroi. Tiens, tiens... Entre-temps, pour des raisons de sécurité, la ville de Charleroi a fait marche arrière (tant mieux). Le hasard a voulu que je retombe sur les articles critiqués et, en les relisant attentivement, je pense que Gaone aurait dû vous surnommer Anticipation Foot.Charles Florentin, Manage