Année de fondation : 1905
...

Année de fondation : 1905 Président : Ünal Aysal Stade : Türk Telekom Arena (52.650 places) Site : www.galatasaray.org Transfert le plus cher : Mario Jardel (16 millions d'euros, FC Porto, 2000) Palmarès : 18 titres, 14 Coupes, 1 C3, 1 Coupe du Monde des clubs Saison passée en CL : - Qualification : automatique A suivre : Hamit Altintop A ne pas confondre avec son frère jumeau, Halil Altintop, qui évolue à Trabzonspor. Cet été, Hamit (ex-Schalke 04 et Bayern Munich) est passé du Real Madrid, où il avait peu joué la saison dernière, à Galatasaray. Un retour aux sources puisque ce fils d'immigrés turcs en Allemagne, figure de proue de l'équipe nationale, n'avait jamais joué dans le championnat de son pays. A Galatasaray, ce médian polyvalent retrouve Fatih Terim, qui avait emmené la Turquie jusqu'en demi-finale de l'Euro 2008. Il a la réputation d'être un joueur intelligent et stylé, doté d'un bon tir de loin. Une équipe expérimentée et bien rodée avec des joueurs comme Altintop, Cris et Ujfalusi, qui ont fait leurs dents dans les plus grands clubs européens. Cris est arrivé de Lyon juste avant la fin de la période des transferts pour former avec Ujfalusi une défense de fer mais peut-être un peu lente. Malheureusement, le Tchèque s'est gravement blessé et il sera absent des terrains pour plusieurs mois. En pointe, Galatasaray baigne dans l'opulence car, outre Bulut (auteur de quatre buts dans les trois premiers matches de championnat), il peut compter sur le Suédois Elmander, le Tchèque Milan Baros et Burak Yilmaz, meilleur buteur de Super Lig la saison dernière (33 buts). Muslera est un gardien très fiable : il a été l'une des révélations du Mondial 2010 avec l'Uruguay. Emmanuel Eboué (ex-Beveren) est bien connu chez nous. Sur le banc, Fatih Terim a l'embarras du choix avec des noms comme Sabri, l'ailier espagnol Albert Riera et l'international marocain Nordin Amrabat. Fatih Terim et Galatasaray sont aussi liés que le vin et le fromage. Ce passionné y a joué pendant presque toute sa carrière et, en 2000, c'est à la tête de ce club d'Istanbul qu'il a remporté la Coupe UEFA. La saison dernière, il y a entamé son troisième mandat, non sans succès. Au cours des années précédentes, Galatasaray avait connu de grosses difficultés financières. En 2010-2011, le club a même terminé à la huitième place du championnat. Dès son arrivée, Terim a directement été champion et s'est qualifié pour les poules de la Ligue des Champions, une première depuis 2007. Surnommé " L'Empereur ", il va à nouveau attirer toutes les caméras sur lui, tant son coaching est énergique, voire colérique. Depuis son retour, le stade Ali Sami Yen est à nouveau un enfer pour les adversaires de Galatasaray.