Tout le gratin du football belge était réuni au Casino de Spa pour la remise du prix du Footballeur Pro de l'Année co-organisé par Sport Foot Magazine et la Ligue Pro depuis 1984. De nombreux amateurs de foot (et d'autographes) étaient d'ailleurs postés à l'entrée principale pour tenter d'obtenir les précieuses signatures. La RTBF avait décidé de mettre les petits plats dans les grands en retransmettant la cérémonie et en diffusant une édition spéciale de ...

Tout le gratin du football belge était réuni au Casino de Spa pour la remise du prix du Footballeur Pro de l'Année co-organisé par Sport Foot Magazine et la Ligue Pro depuis 1984. De nombreux amateurs de foot (et d'autographes) étaient d'ailleurs postés à l'entrée principale pour tenter d'obtenir les précieuses signatures. La RTBF avait décidé de mettre les petits plats dans les grands en retransmettant la cérémonie et en diffusant une édition spéciale de Studio 1 en direct de la ville thermale. Une heure avant le début du direct, la grande salle ressemble à une fourmilière. Producteurs, techniciens, régisseurs de plateau courent dans tous les sens... et en deux langues, puisque la VRT retransmet, elle aussi, l'événement. VincentLangendries, en plus de son travail d'éditeur, joue les maîtres d'hôtel lorsque les premiers invités arrivent et ne savent pas où se placer. Même si tout se passe dans une relative bonne humeur, une certaine tension monte petit à petit. Il est vrai qu'il y a beaucoup d'éléments à gérer. JonathanBradfer, le présentateur de la soirée, vient prendre ses marques sur la scène et procéder aux essais micros. Pendant ce temps, dans les salles annexes, un climat beaucoup plus people règne. Autour des zakouskis et du champagne, joueurs, dirigeants, journalistes et autres se retrouvent et discutent à bâtons rompus. Les photographes trouvent là l'occasion d'immortaliser des retrouvailles comme celles de Philippe Vande Walle et Filip DeWilde, par exemple... Un frisson de panique parcourt l'échine de l'équipe quand on s'aperçoit que MéméTchité et FrançoisSterchele ne sont pas encore arrivés. Les deux hommes sont nommés pour la récompense principale. L'attaquant anderlechtois arrivera avant celui du Germinal Beerschot mais tous deux sont finalement présents in extremis. Une délégation de 11 TV est également présente. Par contre, on ne voit personne de Be TV ou de RTL. Vivacité s'est également déplacé en nombre à cette soirée. Les lauréats passent de la scène au plateau de Studio 1, présenté par Michel Lecomte et son homologue néerlandophone, en version bilingue, car diffusé simultanément sur les deux chaînes publiques. Quant à Benjamin Deceuninck, il a installé son plateau off dans la zone des buffets et les techniciens redoublent d'activité pour garder les spectateurs hors de l'espace. C'est d'ailleurs autour des mêmes buffets que se terminera la soirée dans une convivialité certaine. ERIK LENOIR