On ne sait ce qui se serait produit si Goran Ivanisevic avait perdu, le lundi 9 juillet dernier, sa quatrième finale sur le gazon de Wimbledon contre Patrick Rafter. Vu toutes les mésaventures que le grand gaucher croate avait déjà connues dans sa carrière, ils étaient plusieurs à imaginer qu'il aurait pu commettre une bêtise. La question, heureusement, n'a pas dû être posée, puisqu'il a triomphé 9-7 au cinquième set. Et cette attente de neuf ans pour voir son rêve enfin se réaliser valait plus que la peine...
...