Ton rituel avant un direct ?

Je règle toutes les fiches de la cabine pour éviter les soucis de connexion. Et dans le paddock, je me balade toujours avec un carnet gris où je note des infos, des anecdotes, etc. J'en utilise sept ou huit par saison. Les pilotes le savent. Schumacher me demande parfois à quel numéro j'en suis ! J'en ai une sacrée collection à la maison.
...

Je règle toutes les fiches de la cabine pour éviter les soucis de connexion. Et dans le paddock, je me balade toujours avec un carnet gris où je note des infos, des anecdotes, etc. J'en utilise sept ou huit par saison. Les pilotes le savent. Schumacher me demande parfois à quel numéro j'en suis ! J'en ai une sacrée collection à la maison. Les gens de la F1 ne sont pas inaccessibles. J'ai de bons contacts avec Schumacher. Quand il est revenu dans le circuit, il a été confronté à de nouveaux journalistes et il a été content de retrouver une figure connue comme la mienne. J'ai des affinités avec Nico Rosberg, Romain Grosjean, Marc Webber ou encore Sebastian Vettel. Je connais bien le père de Jenson Button. Même Bernie Ecclestone n'est pas difficile à interviewer ! Il commentera en cabine durant les GP. Il interviendra dans Warm Up, dans un chat web après les courses. Nous serons la seule chaîne à avoir un pilote de F1 comme consultant ! Il sera au c£ur du paddock : il roulera le vendredi, il participera aux débriefings avec Kimi Raikkonen, etc. Jérôme avait des propositions d'autres chaînes mais il a donné la préférence à la RTBF. Nous avons une bonne relation, il sait que la RTBF l'a aidé et il est conscient qu'il va recevoir une bonne exposition médiatique. Non. Je repars sur la même base...et c'est un miracle ! La RTBF est un média qui existe dans le paddock via mon réseau de contacts et de relations. Mais si on commence à vouloir supprimer Warm Up, les interviews pour les reportages,... on perd tout ce qui fait notre spécificité. Je ne sais pas si j'aurais pu travailler dans ces conditions-là. Je suis conscient des économies à réaliser mais il faut un minimum. Non. L'année dernière, il n'a pas provoqué de boost. Les connaisseurs savent qu'il a réalisé une bonne saison avec une mauvaise voiture. Mais il est normal que les spectateurs lambda n'aient pas sauté au plafond. L'objectif est que Jérôme retrouve une voiture en 2013. Par contre, je prévois un championnat 2012 plus disputé, ce qui pourrait avoir un impact positif sur notre public. Financièrement, ce serait une bonne opération : plus de coût d'organisation ! Mais médiatiquement parlant, on perdrait la meilleure audience de l'année et la fierté de montrer un événement mondial. Est-ce que le GP de Belgique est géré par les bonnes personnes ? Quand je vois le déficit annuel, je me pose des questions. En foot, quand une équipe perd, on change l'entraîneur. Et puis, si la France a envie d'organiser un GP, a-t-elle besoin de la Belgique ? J'en doute. PAR SIMON BARZYCZAK