Ce week-end, place au GP de Spa Francorchamps sur la RTBF où la présence de Jérôme D'Ambrosio ne devrait pas passer inaperçue.
...

Ce week-end, place au GP de Spa Francorchamps sur la RTBF où la présence de Jérôme D'Ambrosio ne devrait pas passer inaperçue. La couverture sera similaire aux années précédentes sauf que tous les moments (essais libres, qualifications, warm-up, course) seront proposés sur La Une. Le rendez-vous en terrasse de 19 h est supprimé et décalé avant et après les épreuves sur piste. On essaiera de recevoir le plus possible d'invités prestigieux même si c'est plus délicat à ces heures-là. Michael Schumacher va fêter ses 20 ans de F1. Il avait commencé à Spa en 1991 et j'étais présent pour ses débuts. L'an dernier, il avait accepté de venir sur notre terrasse. Un privilège qu'il n'accorde jamais ! Cette année, il devrait revenir. On préparera un gâteau sous forme de pièce montée pour cet anniversaire. Lors du GP, je commenterai avec Eric van de Poele et nous serons exceptionnellement assistés par Jacky Ickx. Lui et van de Poele ont tous les deux roulé en F1 ! On va essayer de faire vibrer le public belge pour qu'il se rende compte de la chance qu'il a d'avoir un Belge parmi les meilleurs pilotes de F1... A mes yeux, non. C'est un comportement typiquement belge. Ce n'est pas une critique mais un regret. Je mets dans le même panier les discussions sur la possibilité d'organiser Spa Francorchamps un an sur deux. C'est une aberration ! En étant original et imaginatif, on peut rendre cet événement viable. J'étais le premier supporter du projet d'une Coupe du Monde en Belgique. On a dépensé beaucoup d'argent... pour ne pas obtenir le tournoi. Or, le GP, il est déjà chez nous ! Battons-nous pour le garder. Pour en revenir à D'Ambrosio, je comprends les gens qui disent ne pas vibrer quand il termine 18e ou 20e. Mais il est comme un étudiant qui commence des candidatures en droit ! On ne peut pas subitement lui demander de plaider un dossier. Pour moi, Jérôme est un peu à l'image d'un joueur belge du Barça qui monterait à la 70e minute. Soyons fiers. S'il garde un volant l'année prochaine, il nourrira d'autres ambitions. Difficile à dire. Mais elles sont bel et bien en hausse. Les trois GP diffusés en juillet ont réalisé de meilleurs scores qu'en 2010. Pourtant, Vettel domine le championnat et il y a un risque de monotonie. Mais toutes les courses ont été passionnantes et on a assisté à beaucoup de dépassements. PAR SIMON BARZYCZAK