La saison passée, Chris Coleman, le plus jeune coach de la Premier League, constituait une éclaircie à Fulham. Il prônait un football agréable et le jouet londonien de Mohammed Al Fayed s'est maintenu sans problèmes parmi l'élite. Cependant, il n'est pas parvenu à s'implanter dans le top et l'exercice actuel est médiocre, voire mauvais. Coleman a même été sur la sellette au Nouvel An, après avoir essuyé trois revers de rang. Fulham a achevé l'année 2004 juste au-dessus des ...

La saison passée, Chris Coleman, le plus jeune coach de la Premier League, constituait une éclaircie à Fulham. Il prônait un football agréable et le jouet londonien de Mohammed Al Fayed s'est maintenu sans problèmes parmi l'élite. Cependant, il n'est pas parvenu à s'implanter dans le top et l'exercice actuel est médiocre, voire mauvais. Coleman a même été sur la sellette au Nouvel An, après avoir essuyé trois revers de rang. Fulham a achevé l'année 2004 juste au-dessus des places synonymes de relégation mais s'est entre-temps ressaisi. Il n'a pas perdu en janvier, ce qui a offert une bouffée d'oxygène à l'entraîneur et une prolongation de contrat à son gardien batave, Edwin van der Sar (34 ans), qui est ainsi assuré d'évoluer dans un championnat relevé jusqu'au mondial allemand de 2006. Le temps semble s'arrêter sur les rives de la Tamise, où se situe Craven Cottage. Le vieux stade romantique est implanté dans un quartier très onéreux de Londres, ce qui explique partiellement le mauvais bilan financier du club. Le rapport annuel de Deloitte & Touche fait état d'un déficit de 186 millions d'euros. La saison passée, Fulham avait perdu 20 millions. En 1997, Mohammed Al Fayed, le propriétaire de Harrod's et du Ritz parisien, avait sauvé le club de la faillite. L'Egyptien voulait faire de Fulham le Manchester United du sud et avait injecté beaucoup d'argent dans l'équipe. Trop, comme on le craint maintenant. Depuis quelque temps, des rumeurs font état de la lassitude de l'homme d'affaires, qui songerait à vendre son coûteux jouet. Les supporters redoutent deux scénarios. Ou Al Fayed reste mais tente de récupérer sa mise en lotissant les terrains où joue le club, ce qui signifierait de facto la fin de Craven Cottage ; ou il vend Fulham et c'est la fin d'un rêve. Car entre-temps, c'est Chelsea qui est devenu le Manchester United du sud. CUP. Les quarts de finale auront lieu la semaine prochaine. Mardi dernier, Arsenal a eu recours aux tirs au but dans son replay face à Sheffield United et jouera à Bolton. Les autres matches : Southampton-Manchester United (samedi en direct sur la BBC), Blackburn-Leicester (le seul match de D2, en direct dimanche sur la BBC) et Newcastle-Tottenham. JERMAINE PENNANT a écopé d'une peine de prison de trois mois pour conduite sous influence. Le joueur, loué par Arsenal à Birmingham, roulait sans permis ni assurance. On lui avait déjà retiré son permis de conduire pour 16 mois, pour conduite sous influence. BUTEURS :1. Henry (Arsenal) 22 buts ; 2. Johnson (Crystal Palace) 16 ; 3. Defoe (Tottenham) 11 ; 4. Pires (Arsenal), Haisselbank (Middlesbrough), Yakubu (Portsmouth) 10. (P. T'Kint)