1 Marc Coucke a annoncé votre départ il y a quelques semaines. Pourquoi assistiez-vous à cette conférence de presse ?

Frederik Vanderbiest : Parce que je n'ai rien à me reprocher. Depuis que j'ai relayé Thierry Pister en février 2011, j'ai toujours dépassé les attentes. Cette fois, notre objectif était de ne pas rencontrer de problèmes et nous n'en avons pas eus, sans plus. Nous avons été éliminés plus tôt que prévu en Coupe mais contre Charleroi, qui dispute les PO1. Mon aventure s'arrête là, néanmoins. C'est typique du monde du foot, sans doute ? Nous, les entraîneurs, sommes des passants. Même les autres membres du staff sont dans l'incertitude. Que va-t-il advenir de Chris Janssens, mon adjoint ? Il compte plus de 400 matches en D1, il a joué la Ligue des Champions et a été Diable Rouge. Enfin, soit, ...

Frederik Vanderbiest : Parce que je n'ai rien à me reprocher. Depuis que j'ai relayé Thierry Pister en février 2011, j'ai toujours dépassé les attentes. Cette fois, notre objectif était de ne pas rencontrer de problèmes et nous n'en avons pas eus, sans plus. Nous avons été éliminés plus tôt que prévu en Coupe mais contre Charleroi, qui dispute les PO1. Mon aventure s'arrête là, néanmoins. C'est typique du monde du foot, sans doute ? Nous, les entraîneurs, sommes des passants. Même les autres membres du staff sont dans l'incertitude. Que va-t-il advenir de Chris Janssens, mon adjoint ? Il compte plus de 400 matches en D1, il a joué la Ligue des Champions et a été Diable Rouge. Enfin, soit, ce n'est plus mon propos. Pour moi, Dupont et Dupond peuvent aussi bien nous succéder. Je ne pense pas. Une certaine routine s'installe sans doute si on travaille avec le même noyau quatre ou cinq ans mais si on procède à l'examen de ce noyau et qu'on se sépare d'une dizaine de joueurs - ce qui va arriver -, il souffle de toute façon un vent nouveau. Apparemment, le club pensait ne pas pouvoir avancer avec moi. C'est son problème, même si je ne sais pas exactement ce qu'on me reproche. Je dis ce que je pense. Je peux me regarder dans la glace tous les jours. Si d'autres personnes de ce milieu le font, le miroir se casse. Je suis critique, en effet, mais quand on divulguera le nom de mon successeur, on dira aussi quel budget est réservé aux transferts. Si les dirigeants disent qu'ils vont enrôler une volée de joueurs, nous saurons que mon analyse était la bonne. Nous avons pris 34 points la saison passée, 38 cette fois-ci. Si Knowledge Musona, qui n'est arrivé qu'en décembre, était venu quelques mois plus tôt, nous aurions pris davantage de points. Mais avec ce groupe-là, il était impossible d'en gagner 45. Par rapport à la saison passée, nous avons accompli trop peu de progrès sportifs, je le reconnais. En fin d'année, le club a conclu un accord avec Kevin Vandendriessche pour la saison prochaine mais j'aurais voulu pouvoir disposer de lui sur-le-champ, d'autant qu'Andile Jali a disputé la Coupe d'Afrique des Nations. Le club jugeait que c'eût été peu éthique mais où est sa morale en ce qui me concerne ? J'ai lu que Carl Hoefkens le pensait aussi mais avait changé d'avis après quelques semaines. Il a dit que mes analyses tactiques de nos adversaires étaient exactes et les entraînements bien structurés. Combien de matches Carl a-t-il joué en D1 ? L'essentiel, c'est ce que les joueurs pensent de leur entraîneur. Mon agent a des contacts avec des clubs mais sans rien de concret. Moi-même, je n'ai encore discuté avec aucun club. Je n'entraîne que depuis quatre ans mais ça ne veut pas dire que je vais me lancer dans la première aventure venue. Il faut une vision, tout doit coller. Je ne suis pas opposé à revenir en D2. Je peux réussir avec d'autres clubs ce que j'ai fait avec Ostende. Nous avons été champions alors que nous n'avions que le 8e budget de D2. Ce n'est pas rien. N'oubliez pas qu'il n'était pas encore question de Marc Coucke à l'époque Si nous n'étions pas montés en 2013, Marc ne serait pas à Ostende maintenant. Frederik Vanderbiest (37 ans) entraînait Ostende depuis février 2011 et y avait joué à partir de septembre 2009, après des passages au RWDM, à Wallonia Walhain, à l'Union, à Roulers, à Dender et à OHL. Son contrat ne sera pas prolongé.PAR CHRIS TETAERTFrederik Vanderbiest " Pour moi, Dupont et Dupond peuvent prendre la relève. "