1 La correction allemande

Hannes Wolf n'a pu gagner son premier match à la tête de Genk : le champion en titre a fait match nul 2-2 à Mouscron. Le 2-3 de Paul Onuachu a été annulé par le VAR à cause d'un léger hors-jeu. À l'issue du match, on a demandé au jeune entraîneur s'il ne trouvait pas qu...

Hannes Wolf n'a pu gagner son premier match à la tête de Genk : le champion en titre a fait match nul 2-2 à Mouscron. Le 2-3 de Paul Onuachu a été annulé par le VAR à cause d'un léger hors-jeu. À l'issue du match, on a demandé au jeune entraîneur s'il ne trouvait pas que le VAR l'avait privé d'une victoire. Surpris, il a répondu : " Hors-jeu, c'est hors-jeu. " Le but de la victoire à Eupen à la 92e minute : Samuel Bastien a simplement été un peu plus patient que dans le match récent contre Genk, quand il avait mis le seul goal de la soirée à la 84e. Le MPH-time, c'est plus vrai que jamais. À Eupen, les Rouches ont marqué leur onzième but de la saison dans le dernier quart d'heure. Et le septième après la 88e minute. Les Buffalos ont achevé leur treizième match à la Ghelamco Arena sans défaite. Après onze succès, seuls le VfL Wolfsburg (2-2) et l'Antwerp (1-1) y ont arraché un nul. Contre le Great Old, Gand a manqué d'efficacité. Sur ses 14 occasions, l'équipe n'a cadré que quatre tirs. Les joueurs doivent corriger leur vision ! Pour la première fois de la saison, Marc Brys, l'entraîneur de Saint-Trond, a été confronté à la colère de ses supporters. Ils ont mal digéré une déclaration de Brys, qui a dit qu'il aurait sans doute opté pour Genk s'il avait pu y emmener son staff, juste avant le derby limbourgeois de samedi prochain.