1. CINQ CLEAN SHEETS

Sammy Bossut, le gardien de Zulte Waregem, compte cinq clean sheets en dix matches, après le zéro sur six de l'équipe en début de championnat, avec le jeune Allemand Eike Bansen dans le but. C'est autant que sur l'ensemble de la saison passée. Zulte encaissait deux buts par match. Cette saison, il a pris quatorze goals en douze parties, mais seulement huit lors des dix derniers matches.
...

Sammy Bossut, le gardien de Zulte Waregem, compte cinq clean sheets en dix matches, après le zéro sur six de l'équipe en début de championnat, avec le jeune Allemand Eike Bansen dans le but. C'est autant que sur l'ensemble de la saison passée. Zulte encaissait deux buts par match. Cette saison, il a pris quatorze goals en douze parties, mais seulement huit lors des dix derniers matches. Jonathan David a déjà marqué six buts cette saison en championnat. Le Canadien est le meilleur buteur de Gand, avec Roman Yaremchuk. Avec une différence : David a inscrit tous ses buts à la Ghelamco Arena. Ce n'est pas un hasard si les Buffalos ont un mal fou à grappiller des points en déplacement, comme ce week-end à Saint-Trond (0-0) : ils n'en ont pris que trois sur quinze, ayant aussi concédé des nuls à Charleroi et à Zulte Waregem. Le Cercle Bruges, lanterne rouge, est le seul à faire encore pire : zéro sur dix-huit. Son collègue anderlechtois Hendrik Van Crombrugge a également préservé ses filets dans cinq matches. Quatre d'entre eux se sont achevés sur un nul blanc, comme vendredi à Eupen et auparavant à Mouscron, contre Malines et Waasland-Beveren. Mais le Sporting a un triste record (de plus) : quatre nuls blancs en douze journées. Le précédent remonte aux saisons 1987-1988 et 1996-1997, avec trois nuls blancs. L'opération sauvetage du Cercle semble rimer avec mission impossible, suite à sa défaite 1-0 au KRC Genk. Il a trois points sur trente-six. Mais les apparences sont trompeuses : samedi, en seconde mi-temps, l'équipe de Bernd Storck a eu la possession du ballon et les meilleures occasions. À l'issue du match, le professeur de football allemand était animé d'une telle foi en son projet et a tant vanté le travail de ses jeunes joueurs (la moyenne d'âge du onze de base était de 22,3 ans) qu'on serait tenté de penser que tout va s'arranger. L'Allemand est en tout cas capable de former une équipe en un temps-record. Rendez-vous dans un mois ?