1 Le roi Cyle

Cyle Larin, l'avant de Zulte Waregem, a marqué deux buts et délivré deux assists contre le Cercle. Depuis l'accession de Zulte à la D1 en 2005, le Canadien est le premier joueur du club à inscrire au moins deux buts et à réaliser au moins deux passes décisives au cours d'un match.
...

Cyle Larin, l'avant de Zulte Waregem, a marqué deux buts et délivré deux assists contre le Cercle. Depuis l'accession de Zulte à la D1 en 2005, le Canadien est le premier joueur du club à inscrire au moins deux buts et à réaliser au moins deux passes décisives au cours d'un match. L'arbitre Nathan Verboomen a attendu 37 minutes avant de siffler une première faute contre Malines (à ce moment-là, il avait sifflé quatre fautes contre Eupen, ce qui est peu aussi). Cette première faute a valu une carte jaune à Vanlerberghe. Deux minutes plus tard, la deuxième faute malinoise a valu une carte rouge à Swinkels. Et juste avant la mi-temps, la troisième faute malinoise (en fait une simulation) a encore valu une carte jaune à Kaya. Faites le compte : 3 fautes en 4 minutes = 2 jaunes et 1 rouge. Au total, 11 fautes en 90 minutes = 5 jaunes et 1 rouge. Le STVV a été mené 3-0 pour la deuxième semaine d'affilée. A 1-0, il a raté une volée d'occasions franches. Yuma Suzuki a été particulièrement maladroit. Sébastien Bruzzese, le gardien de Courtrai, a réalisé son premier clean-sheet de la saison. Il a pu compter sur une défense très stable. Gary Kagelmacher n'a pas seulement inscrit son premier goal. Le défenseur central uruguayen a également sauvé son gardien sur une superbe occasion de Yuma Suzuki. Ce qui a frappé dimanche, c'est que les Genkois qui avaient été brillants le mercredi en Ligue des Champions contre Naples ont été aux abonnés absents contre Mouscron. Ianis Hagi a été remplacé avant l'heure de jeu, Joakim Maehle a beaucoup travaillé mais a souvent pris les mauvaises décisions, même s'il s'est rattrapé en délivrant un bel assist sur le but de la victoire. Enfin, Théo Bongonda a montré mercredi pendant une mi-temps ce qu'il pouvait apporter à l'équipe mais il n'est pas encore en mesure de le faire deux fois par semaine. Sander Berge, brillant dans la dernière heure contre les Italiens, est le seul à avoir atteint un niveau élevé dans les deux matches.