1. Les gentilles crapules

Jusqu'à mardi dernier, les joueurs de Genk ont été trop gentils. En première mi-temps du match à Salzbourg, ils ont commis zéro faute. Et ont été menés 5-1. Conclusion : ils ne sont pas assez méchants pour ce niveau. Contre Ostende, les Genkois ont compris le message. Le champion a commis plus de fautes que son adversaire. Ianis Hagi s'est même vu montrer la car...

Jusqu'à mardi dernier, les joueurs de Genk ont été trop gentils. En première mi-temps du match à Salzbourg, ils ont commis zéro faute. Et ont été menés 5-1. Conclusion : ils ne sont pas assez méchants pour ce niveau. Contre Ostende, les Genkois ont compris le message. Le champion a commis plus de fautes que son adversaire. Ianis Hagi s'est même vu montrer la carte jaune après six minutes, suite à une action brutale, et Patrik Hrosovsky a suivi son exemple en fin de partie. Bref, le champion relève la tête. Lestienne, Boljevic, Carcela, Mpoku, Limbombe : tous ces joueurs savent mettre le feu sur les ailes au Standard. Preud'homme pensait qu'il ne pourrait plus compter sur Carcela et Mpoku, annoncés partants depuis plusieurs mois, mais ils sont finalement restés. S'y ajoute maintenant un Boljevic qui a joué contre Eupen son meilleur match depuis son arrivée à Liège. On a beau dire qu'il y a beaucoup de matches et qu'il faut laisser tout le monde, la concurrence va être terrible. Pour la deuxième fois cette saison, Nemanja Antonov a délivré un assist à sa première touche de balle. Il l'avait déjà fait contre Eupen dans les arrêts de jeu, il a récidivé samedi à Beveren à la 32e. AleixGarcia, l'un des derniers transfuges du mercato, a marqué son deuxième but en deux matches. Et puisque tout allait par deux pour l'Excel : les Hurlus ont malheureusement dû déplorer deux blessés, Bakic et Pietrzak. Quel but de Rob Schoofs ! Des abords du rectangle, il est passé derrière Kagelmacher, s'est joué de Mujakic puis a brossé le ballon de l'extérieur du pied gauche hors de portée de Bruzzese, dans la lucarne. Digne de Messi ! Il y a de fortes chances pour que le plus beau but de la saison ait été inscrit lors de la huitième journée, au stade des Éperons d'Or, à la 57e du match entre Courtrai et Malines.