1. Le blond Adalberto

Les bas soigneusement tirés jusqu'aux genoux, des boucles blondes et un bras droit complètement tatoué. Adalberto Peñaranda, prêté par Watford, s'est fait remarquer au Kehrweg mais pas seulement par son apparence. L'attaquant vénézuélien s'est aussi distingué par ses capacités techniques, sa légèreté et ses dribbles. L'efficacité n'est pas encore au rendez-vous mais il ne manque ni de frivolité ni de bonnes intentions. Le joueur de 22 ans a réussi ses débuts à Eupen. Voilà un joueur à suivre...

2. Pitbull Defour

Et revoilà Steven Defour, à nouveau footballeur. Il faut le dire : il aurait mieux fait de retrouver son rythme avec les espoirs, car son dernier match à enjeu remonte au 29 janvier. C'était le 5-0 de Burnley à Manchester City. Mais Laszlo Bölöni a convaincu Defour qu'il " devait être utile mais qu'il ne devait pas nécessairement briller. " Defour a été utile : il a surtout empêché Yari Verschaeren de jouer. À l'issue du match, Bölöni a prédit que celui-ci deviendrait un grand, un jour, mais grâce à son pitbull, le talent n'a pas pu montrer grand-chose contre l'Antwerp.

Steven Defour, BELGAIMAGE
Steven Defour © BELGAIMAGE

3. Un derby belge ?

Cinq Belges seulement au coup d'envoi de Cercle-Club. Un seul même au Cercle, Stef Peeters, et quatre au Club Bruges, avec Simon Mignolet, Brandon Mechele, Hans Vanaken et Clinton Mata. C'est quand même surprenant dans un match de championnat de Belgique opposant deux clubs brugeois. Ou pas ?

Brandon Mechele, BELGAIMAGE
Brandon Mechele © BELGAIMAGE

4. Buffalo Colin

Colin Coosemans est entré au jeu à la 40e, dans les rangs de Gand, en remplacement de Thomas Kaminski, qui se plaignait d'avoir la vue trouble après une collision avec Igor Plastun. Le Gantois de 27 ans, issu de Malines, a signé pour trois ans chez les Buffalos il y a un an mais il n'est pas parvenu à gagner ses galons de titulaire. Le gardien a perdu sa place au profit de... Yannick Thoelen, qui défendait le but malinois à la Ghelamco Arena dimanche dernier.

Colin Coosemans, BELGAIMAGE
Colin Coosemans © BELGAIMAGE
Les bas soigneusement tirés jusqu'aux genoux, des boucles blondes et un bras droit complètement tatoué. Adalberto Peñaranda, prêté par Watford, s'est fait remarquer au Kehrweg mais pas seulement par son apparence. L'attaquant vénézuélien s'est aussi distingué par ses capacités techniques, sa légèreté et ses dribbles. L'efficacité n'est pas encore au rendez-vous mais il ne manque ni de frivolité ni de bonnes intentions. Le joueur de 22 ans a réussi ses débuts à Eupen. Voilà un joueur à suivre... Et revoilà Steven Defour, à nouveau footballeur. Il faut le dire : il aurait mieux fait de retrouver son rythme avec les espoirs, car son dernier match à enjeu remonte au 29 janvier. C'était le 5-0 de Burnley à Manchester City. Mais Laszlo Bölöni a convaincu Defour qu'il " devait être utile mais qu'il ne devait pas nécessairement briller. " Defour a été utile : il a surtout empêché Yari Verschaeren de jouer. À l'issue du match, Bölöni a prédit que celui-ci deviendrait un grand, un jour, mais grâce à son pitbull, le talent n'a pas pu montrer grand-chose contre l'Antwerp. Cinq Belges seulement au coup d'envoi de Cercle-Club. Un seul même au Cercle, Stef Peeters, et quatre au Club Bruges, avec Simon Mignolet, Brandon Mechele, Hans Vanaken et Clinton Mata. C'est quand même surprenant dans un match de championnat de Belgique opposant deux clubs brugeois. Ou pas ? Colin Coosemans est entré au jeu à la 40e, dans les rangs de Gand, en remplacement de Thomas Kaminski, qui se plaignait d'avoir la vue trouble après une collision avec Igor Plastun. Le Gantois de 27 ans, issu de Malines, a signé pour trois ans chez les Buffalos il y a un an mais il n'est pas parvenu à gagner ses galons de titulaire. Le gardien a perdu sa place au profit de... Yannick Thoelen, qui défendait le but malinois à la Ghelamco Arena dimanche dernier.