À Saint-Pair-sur-Mer, en France, un hélicoptère a été mobilisé pour venir au secours d'une bouée en forme de canard après que des promeneurs de passage dans la région eurent averti les secours, pensant à une noyade. Toi, il remonte à quand ton dernier acte de citoyen responsable ?

BOYA : En stage, cet été, avec Mouscron, en Autriche. On jouait contre je ne sais plus quelle équipe, mais un de nos adversaires a fait un petit malaise. Je me suis précipité pour le mettre en PLS, position latérale de sécurité, en attendant les soigneurs. Comme quoi, ça sert d'avoir son brevet de premiers secours.

Dans le parc national de Yellowstone, aux États-Unis, une fillette âgée de 9 ans s'est fait encorner par un bison. Est-ce qu'on n'arrêterait pas un jour avec cette histoire de parc animalier ?

BOYA : Non, je ne suis pas d'accord. Je crois qu'en Afrique, par exemple ça fait partie de la richesse du continent et que c'est important pour les gens qui font des safaris de s'en rendre compte. Bon, après, perso, j'aurais peu d'intérêt à me rendre au zoo d'Anvers ou à Pairi Daiza, en effet.

Problème de riche : une femme originaire de Floride a découvert un énorme alligator de plus de deux mètres dans sa piscine. Toi, c'est quand la dernière fois que tu t'es dit que tu aurais moins d'ennuis si tu avais moins d'argent ?

BOYA : Jamais, je sais trop la chance que j'ai d'être un privilégié. En fait, ça dépend de la vision que tu as de l'argent. Moi, je ne suis pas un flambeur. J'ai une voiture qui roule et un toit pour être heureux. Je cherche juste à subvenir à mes besoins.

Des météorologues américains ont fait cuire des biscuits dans une voiture pour mettre en garde la population sur les risques de laisser des personnes ou des animaux enfermés dans une voiture garée en plein soleil. Ton dernier coup de chaud au volant ?

BOYA : C'était à mon arrivée en Belgique, la première fois que j'ai roulé sur de la neige. J'ai fait un petit accident. Rien de grave, il n'y a pas eu de blessés, mais ça m'a marqué. Je n'aime pas trop en parler.

" Restez à la maison, allumez la climatisation, bingez la saison 3 de Stranger Things, amusez-vous avec FaceApp, entraînez-vous au karaté dans votre cave. Nous nous verrons de nouveau lundi quand il fera moins chaud. " La police de Baintree dans le Massachusetts a proposé aux criminels de rester chez eux au frais pendant la canicule. Toi aussi, tes habitudes changent quand le mercure monte?

BOYA : Absolument pas. Je suis né au Cameroun, j'en ai vu d'autres, je suis habitué à souffrir de la chaleur. Et je vais même vous dire quelque chose, moi : des douches froides, sans eau chaude, j'en prends toute l'année. Le seul truc, c'est vrai, c'est que quand il fait très chaud, je fais tomber la couette.

Police partout, justice nulle part : suite et pas fin. La police canadienne s'est excusée d'avoir donné sur Facebook Live une conférence de presse concernant les meurtres d'une Américaine et de son petit ami australien en ayant activé par mégarde le filtre " oreille de chat " de l'application. Un filtre référence pour Frank Boya ?

BOYA : Non, je crois que c'est un truc de femme d'avoir des filtres préférés. Nous, les hommes, on s'en fout.

Le festival Summer Vibration de Sélestat en Alsace innove. Avec ce slogan : " Un petit pipi pour l'humanité, un grand pas pour la femme ", le twitter du festival organisé début août annonçait l'installation d'urinoir féminin. Une invention révélée lors du dernier concours Lépine et importée directement du Danemark. Une blague misogyne pour finir peut-être ?

BOYA : On ne rigole pas avec ça. Mais de toute façon, je ne peux pas mieux faire que la réponse à la question précédente ( rires).

© © Zoonar/th vietz
© BELGAIMAGE
© PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
À Saint-Pair-sur-Mer, en France, un hélicoptère a été mobilisé pour venir au secours d'une bouée en forme de canard après que des promeneurs de passage dans la région eurent averti les secours, pensant à une noyade. Toi, il remonte à quand ton dernier acte de citoyen responsable ? BOYA : En stage, cet été, avec Mouscron, en Autriche. On jouait contre je ne sais plus quelle équipe, mais un de nos adversaires a fait un petit malaise. Je me suis précipité pour le mettre en PLS, position latérale de sécurité, en attendant les soigneurs. Comme quoi, ça sert d'avoir son brevet de premiers secours. Dans le parc national de Yellowstone, aux États-Unis, une fillette âgée de 9 ans s'est fait encorner par un bison. Est-ce qu'on n'arrêterait pas un jour avec cette histoire de parc animalier ?BOYA : Non, je ne suis pas d'accord. Je crois qu'en Afrique, par exemple ça fait partie de la richesse du continent et que c'est important pour les gens qui font des safaris de s'en rendre compte. Bon, après, perso, j'aurais peu d'intérêt à me rendre au zoo d'Anvers ou à Pairi Daiza, en effet. Problème de riche : une femme originaire de Floride a découvert un énorme alligator de plus de deux mètres dans sa piscine. Toi, c'est quand la dernière fois que tu t'es dit que tu aurais moins d'ennuis si tu avais moins d'argent ? BOYA : Jamais, je sais trop la chance que j'ai d'être un privilégié. En fait, ça dépend de la vision que tu as de l'argent. Moi, je ne suis pas un flambeur. J'ai une voiture qui roule et un toit pour être heureux. Je cherche juste à subvenir à mes besoins. Des météorologues américains ont fait cuire des biscuits dans une voiture pour mettre en garde la population sur les risques de laisser des personnes ou des animaux enfermés dans une voiture garée en plein soleil. Ton dernier coup de chaud au volant ? BOYA : C'était à mon arrivée en Belgique, la première fois que j'ai roulé sur de la neige. J'ai fait un petit accident. Rien de grave, il n'y a pas eu de blessés, mais ça m'a marqué. Je n'aime pas trop en parler. " Restez à la maison, allumez la climatisation, bingez la saison 3 de Stranger Things, amusez-vous avec FaceApp, entraînez-vous au karaté dans votre cave. Nous nous verrons de nouveau lundi quand il fera moins chaud. " La police de Baintree dans le Massachusetts a proposé aux criminels de rester chez eux au frais pendant la canicule. Toi aussi, tes habitudes changent quand le mercure monte? BOYA : Absolument pas. Je suis né au Cameroun, j'en ai vu d'autres, je suis habitué à souffrir de la chaleur. Et je vais même vous dire quelque chose, moi : des douches froides, sans eau chaude, j'en prends toute l'année. Le seul truc, c'est vrai, c'est que quand il fait très chaud, je fais tomber la couette. Police partout, justice nulle part : suite et pas fin. La police canadienne s'est excusée d'avoir donné sur Facebook Live une conférence de presse concernant les meurtres d'une Américaine et de son petit ami australien en ayant activé par mégarde le filtre " oreille de chat " de l'application. Un filtre référence pour Frank Boya ? BOYA : Non, je crois que c'est un truc de femme d'avoir des filtres préférés. Nous, les hommes, on s'en fout. Le festival Summer Vibration de Sélestat en Alsace innove. Avec ce slogan : " Un petit pipi pour l'humanité, un grand pas pour la femme ", le twitter du festival organisé début août annonçait l'installation d'urinoir féminin. Une invention révélée lors du dernier concours Lépine et importée directement du Danemark. Une blague misogyne pour finir peut-être ? BOYA : On ne rigole pas avec ça. Mais de toute façon, je ne peux pas mieux faire que la réponse à la question précédente ( rires).