L'Atletico Madrid est le dernier qualifié pour les demi-finales de la Coupe du Roi. Mercredi passé, les Colchoneros ont battu Numancia 1-0, après avoir partagé sur un score vierge lors du match aller. LeoFranco a réussi à préserver ses filets inviolés, comme il l'avait déjà fait au Nou Camp, le mois passé, lorsque son équipe s'était imposée 0-2 sur le terrain du FC Barcelone grâce à deux buts de FernandoTorres.
...

L'Atletico Madrid est le dernier qualifié pour les demi-finales de la Coupe du Roi. Mercredi passé, les Colchoneros ont battu Numancia 1-0, après avoir partagé sur un score vierge lors du match aller. LeoFranco a réussi à préserver ses filets inviolés, comme il l'avait déjà fait au Nou Camp, le mois passé, lorsque son équipe s'était imposée 0-2 sur le terrain du FC Barcelone grâce à deux buts de FernandoTorres. Le gardien argentin, âgé de 27 ans, est arrivé au stade Vicente Calderon l'été dernier, en provenance de Majorque où il a joué six saisons (une dans l'équipe B et cinq dans l'équipe A). Il a été régulièrement appelé dans le noyau de l'équipe nationale argentine, mais n'a joué qu'un seul match : celui remporté 1-2 au Japon, le 18 août 2004. " Je suis né à San Nicolas, une ville historique de 180.000 habitants située à 250 km de Buenos Aires ", explique- t-il. " A 16 ans, j'ai quitté la famille pour m'établir dans la capitale fédérale, afin de défendre les couleurs de l'Independiente. J'ai eu la chance de ne pas me retrouver isolé, car mon frère étudiait le droit à Buenos Aires et mon père se rendait fréquemment dans la capitale pour motifs professionnels. J'ai essayé de poursuivre des études d'ingénieur industriel, mais c'était trop ardu et j'ai abandonné. J'ai refait une seconde tentative à l'université de Palma de Majorque, sans plus de succès. Mon père et mon frère ont joué au basket à un niveau professionnel, et c'est peut-être à cela que je dois d'être habile des mains. Mais j'étais le vilain petit canard de la famille et j'ai voulu faire carrière dans le football. Mes idoles étaient JoséLuisChilavert, NavarroMontoya, AndoniZubizarreta et WalterZenga. C'était une période où il y avait de grands gardiens. A 18 ans, JoséPekerman m'a appelé dans la sélection qui préparait le Championnat du Monde 1997 des û20 ans en Malaisie. C'est après la conquête de ce titre mondial que je suis parti en Espagne ". (D. Devos) COUPE DU ROI : Tirage au sort des demi-finales : Betis-Bilbao et Osasuna-Atletico. Aller le 20 avril, retour le 11 mai. LESTADESANTIAGOBERNABEU sera bientôt équipé d'escaliers mécaniques dans les quatre tours d'accès et dans la zone Père Damien, pour le confort de 50.000 spectateurs. EVERTONGIOVANELLA, le joueur brésilien du Celta Vigo (D2), a été contrôlé positif à la nandrolone. Il a demandé une contre-expertise. NIHAT KAHVECI, l'attaquant international turc de la Real Sociedad va être opéré du genou gauche et sera indisponible environ six mois. BUTEURS : 1. Eto'o (Barcelona) 16 buts ; 2. Forlán (Villarreal) 14 ; 3. Oliveira (Betis) 12 ; 4. Ronaldo (Real Madrid), Nihat (Sodiedad) 11. D.Devos