Né en 1963, Etienne Delangre joua comme défenseur au Standard de 1981 à 1992 (267m en D1 et 6b, champion en 82 et 83). Ex-chargé de cours à l'Ecole du Heysel, il coacha de la P1 à la D1 (Charleroi).
...

Né en 1963, Etienne Delangre joua comme défenseur au Standard de 1981 à 1992 (267m en D1 et 6b, champion en 82 et 83). Ex-chargé de cours à l'Ecole du Heysel, il coacha de la P1 à la D1 (Charleroi). n Franck Ribéry possède une vitesse de démarrage impressionnante. Et chose très rare, il est doté d'une double accélération. Il est donc capable en pleine vitesse de donner un coup de rein lui permettant d'augmenter encore l'intensité de sa course. L'adversaire est persuadé d'atteindre le ballon en premier mais il arrive à placer son jump, évitant le contact avec son opposant. Il est surtout très fort en vivacité dans les changements de rythme et de direction. Sur 30-40 mètres également, il rivalise avec les meilleurs. n Au point de vue technique, il possède tout l'arsenal des grands techniciens du monde du foot. Passement de jambes, roulettes, double voire triple contact pour éviter l'adversaire, crochets courts : tout est réalisé avec une facilité et à une vitesse hors du commun. Et, ce qui ne gâte rien, invariablement des deux pieds. Il élimine presque toujours avec une recherche de la profondeur et une envie d'aller droit au but. Ses contrôles de balles et ses amorties sont parfaitement maîtrisées. Cela lui permet d'enchaîner les dribbles qui sont une de ses grandes spécialités. n L'ancien Marseillais est un maître au niveau de la conduite de balle. Il pousse parfois son ballon un peu fort mais c'est de manière volontaire : il tend un piège à son adversaire afin de l'inciter à se lancer pour intervenir. C'est à ce moment qu'il donne son deuxième coup d'accélérateur soit pour éviter le joueur adverse ou l'obliger à commettre la faute. Ce qui, dans les 16 mètres, incite l'opposant à ne pas trop se livrer. - Le Français a une vision du jeu phénoménale. Il sent véritablement les appels de ses partenaires. Il a l'art de donner la passe que personne n'attend et ainsi de prendre à revers les défenses les mieux organisées. Il trouve très souvent la solution la plus efficace et la précision de son passing fait le reste. Dans ses appels de balle, il possède aussi un feeling de très haut niveau et une science du démarquage exceptionnelle. n La frappe de balle fait également partie de ses grandes qualités. Sur coup franc, il est capable de contourner les murs les plus denses d'une frappe enroulée avec beaucoup de force. Il utilise toutes les surfaces pour tenter sa chance au but mais c'est de l'intérieur du pied qu'il est le plus efficace. Son tir du cou de pied est de bon niveau, mais il ne fait pas partie des tous gros frappeurs de la planète foot. Il possède aussi une très grande précision dans ses envois et trouve souvent le petit filet, même dans des angles fermés. n L'audace et la prise de risque font partie intégrante du personnage. Il aime assurer le spectacle et il monte sur un terrain sans aucun complexe. On voit clairement que c'est quelqu'un qui respire la joie de vivre sur une pelouse et qui éprouve énormément de plaisir à pratiquer son sport et donc son métier. Les spectateurs raffolent de ce type de joueurs et se déplacent en masse pour les voir évoluer. n Son poste de prédilection se situe sur le côté gauche en 4-3-3. Il peut ainsi bénéficier d'espaces lui permettant de donner la pleine mesure à sa vitesse. Il possède une certaine polyvalence qui lui permet d'évoluer comme demi d'aile, à droite ou à gauche dans un système 4-4-2, voire comme soutien axial d'un ou deux attaquants de pointe. Il peut aussi jouer sur le flanc droit dans un 4-3-3. C'est cependant dans le premier rôle qu'il est le plus efficace car il peut alors rentrer sur son pied droit qui reste quand même son pied de prédilection. n Il fait parfois preuve d'un excès d'individualisme. Mais il faut bien admettre que, chez lui, c'est un petit défaut par rapport à d'autres joueurs créatifs moins altruistes que lui. S'il peut parfois donner un ballon un temps plus tôt, il aime dribbler et parfois, sa passe est enclenchée trop tard, ses partenaires étant alors surpris ou mal positionnés. Il est persuadé que l'appui sur un équipier n'est pas nécessaire car il peut faire la différence seul au risque de parfois perdre le ballon. n Le jeu de tête fait partie de ses défauts principaux. Sa petite taille (1,70m) n'y est bien sûr pas étrangère. Il évite le plus possible les duels aériens mais il est capable, sans opposition, d'être précis dans ses reprises du front. Le fait de jouer sur un flanc et de tirer beaucoup de phases arrêtées sur les côtés le prive de beaucoup de duels dans les airs. n Le fait d'avoir pris une dimension supplémentaire suite à son transfert au Bayern peut lui jouer des tours, notamment dans ses relations avec ses entraîneurs. Il s'estime incontournable aussi bien en club qu'en sélection, au point de revendiquer de jouer à un poste bien précis, ce que Raymond Domenech ne peut ou ne veut pas lui offrir. Au point de devoir se contenter d'un rôle de substitut en équipe de France. n Son jeu en perte de balle n'est pas toujours au top. Il a souvent tendance à marquer un temps d'arrêt de plusieurs secondes en reconversion possession/perte de balle. A sa décharge, il sort souvent d'un effort physique qui lui demande un temps de récupération avant de se repositionner. Il table aussi sur le fait que son adversaire direct n'ose pas trop sortir par crainte de se faire surprendre dans son dos. n Sur certaines actions, il recherche le coup de génie plutôt que de se contenter d'être simplement efficace. Il aime assurer le spectacle et, à l'occasion, cela lui joue des mauvais tours. Toutefois, il s'intègre tellement facilement dans un groupe grâce à sa mentalité que ses partenaires ne lui en tiennent pas rigueur. n Les duels en perte de balles sont logiquement une faiblesse chez lui. Il a tendance à commettre des fautes par manque de réflexe défensif. Ses tacles sont parfois naïfs et manquent un peu de technique de base. Ce n'est certainement pas non plus ce que son coach lui demande prioritairement. par étienne delangre