Ces vendredi, samedi et dimanche aura lieu à Roulers la première édition de la Coupe du Roi. le président de la Ligue en est l'instigateur.
...

Ces vendredi, samedi et dimanche aura lieu à Roulers la première édition de la Coupe du Roi. le président de la Ligue en est l'instigateur.Quel est l'objectif de cette Coupe du Roi?Francis Jannes: En premier lieu, il s'agit d'attirer l'attention sur la reprise du championnat. Dix des onze équipes de D1 seront présentes en un même lieu. C'est l'occasion idéale pour le public, la presse et les sponsors de les découvrir. Il ne manquera que Louvain, qui avait été averti dès le mois de janvier des critères en vigueur dans cette compétition, et qui a subitement estimé que la formule ne lui convenait pas. Les mauvaises langues parlent déjà d'une compétition inutile qui n'intéressera personne.C'est la mentalité du pays qui veut cela: on étouffe toutes les initiatives dans l'oeuf avant d'avoir pu juger. Cette Coupe du Roi doit encore acquérir ses lettres de noblesse, c'est clair, et cette première édition ne sera pas parfaite, mais si l'on ne bouge pas on ne progressera jamais. Chaque équipe organisera une conférence de presse de présentation et fournira aux journalistes toutes les données nécessaires sans qu'ils doivent courir aux quatre coins du pays pour les obtenir. Un clinic sera organisé pour les coaches. Un séminaire réunira également les dirigeants de clubs, au cours duquel trois thèmes seront abordés: 1. Est-il possible d'établir un code éthique? 2. Y a-t-il encore de la place pour les jeunes prometteurs dans notre championnat? 3. Comment doit-on envisager l'avenir du basket belge après la scission linguistique de 2002?La formule apparaît bizarre, avec trois quarts de finale et un choc Ostende-Charleroi programmé d'office dès les demi-finales.C'est la participation de Charleroi au tour préliminaire de l'Euroligue qui a voulu cela. Elle n'était pas prévue au départ. Les Spirous ont déjà fait l'effort d'avancer leurs matches européens au début de la semaine, mais on ne pouvait pas leur demander de disputer en plus trois matches à Roulers. Ils ont donc été qualifiés d'office pour les demi-finales, et comme il leur fallait un adversaire, c'est le champion en titre qui a été désigné. C'est une finale avant la lettre, mais c'est aussi une motivation pour les autres participants qui peuvent tous ambitionner d'atteindre la finale qui sera retransmise en direct à la télévision.