Le 4 août, le capitaine de la Roma s'est blessé au genou gauche. On a craint le pire mais, un mois et demi plus tard, il a presque repris sa place. Tout ne se passe pas tranquillement pour autant, d'autant que la Roma traverse une période pour le moins négative: défaites à Bologne (2-1) et à domicile contre le promu Modène (1-2) avec en prime une leçon en Ligue des Champions contre le Real Madrid (0-3).
...

Le 4 août, le capitaine de la Roma s'est blessé au genou gauche. On a craint le pire mais, un mois et demi plus tard, il a presque repris sa place. Tout ne se passe pas tranquillement pour autant, d'autant que la Roma traverse une période pour le moins négative: défaites à Bologne (2-1) et à domicile contre le promu Modène (1-2) avec en prime une leçon en Ligue des Champions contre le Real Madrid (0-3).Francesco Totti: Trois défaites en trois matches, je ne peux le cacher, je suis en train de vivre un des moments les plus difficiles depuis que je suis à la Roma. Je suis triste et déçu. Malheureusement, on ne peut effacer ce qui est arrivé. Et avant de penser à n'importe quoi, notre premier objectif doit être de sortir de ce tunnel dans lequel nous nous sommes engouffrés. Je crois qu'à l'heure actuelle, la chose la plus idiote que nous ayons à faire est de rechercher un seul coupable. Je veux dire par là qu'il est stupide de s'en prendre à Capello ou à Zebina, car une chose est sûre: nous sommes tous responsables, sans exception. Pour le moment, tous nos échanges de paroles sont amplifiés. Je n'ai pas apprécié qu'il annonce à la presse que je ne disputerai pas le premier match de championnat, le 15 septembre. C'est via les journaux que je l'ai appris.Le lundi 23 septembre, après votre défaite face contre Modène, les supporters ont envahi le centre d'entraînement. C'était le chaos, même si vous n'avez pas été pris personnellement à partie.Je demande aux supporters de rester calmes car contester aussi vertement ne nous fait pas de bien; au contraire cela aggrave la situation. Je crois que le soutien du public sera fondamental pour sortir de la crise. Et puis, nous sommes les premiers à être mécontents de ce début de compétition. Et, moi cela m'importe peu d'être mis à l'écart de la contestation. Franchement, cela m'a fait mal de voir de quelle manière Zebina a été sifflé alors qu'il était en train de s'échauffer à la mi-temps de la rencontre contre Modène. D'accord, il a mal joué à Bologne et je comprends les états d'âme des supporters mais je crois que ce lundi-là ils sont allés un peu trop loin en lui assénant un coup de matraque.Vous avez effectué une bonne rentrée contre Modène mais vous n'êtes pas allé à l'AEK Athènes (0-0). Il valait mieux pour moi et pour l'équipe que je reste à Trigoria afin de m'entraîner quelques jours en plus afin que je puisse tenir toute la rencontre contre Brescia -NDLA: Totti a été le grand artisan de la victoire de son équipe en inscrivant trois buts de la victoires- et en Ligue des Champions contre Genk. (ESM)