COACH - Didier Deschamps

Certainement. Nous nous pensions plus forts que l'Ukraine mais après le match aller, nous avions l'impression de nous être échappés de prison. Ce soir-là, nous aurions pu être battus sur un score encore plus lourd. Heureusement, nous avons redressé la situation au Stade de France. Ce fut une soirée très émouvante pour les Français.
...

Certainement. Nous nous pensions plus forts que l'Ukraine mais après le match aller, nous avions l'impression de nous être échappés de prison. Ce soir-là, nous aurions pu être battus sur un score encore plus lourd. Heureusement, nous avons redressé la situation au Stade de France. Ce fut une soirée très émouvante pour les Français. Nous sommes à nouveau compétitifs et capables de montrer de belles choses mais il reste des chantiers. Il ne faudrait surtout pas nous inclure parmi les favoris. Ces rôles sont dévolus à des équipes au passé plus riche, qui ont signé de meilleurs résultats ces quatre dernières années. Le classement FIFA le démontre : nous sommes seulement seizièmes. Nous ne saurons où nous en sommes que le 15 juin, le jour de notre premier match, contre le Honduras. Je retiens cependant la saison impressionnante de Karim Benzema, qui n'était pas repris lors de l'édition précédente. Il est très efficace devant le but et il a été important pour le Real, par sa condition et sa technique. Il faut d'abord vaincre le Honduras. Après, on verra. Je suis très réaliste. Nous ne partons pas sans ambition mais nous ne devons pas oublier ce qui nous est arrivé lors des éditions précédentes. En 2010, nous étions aussi dans ce qu'on disait un groupe moins bon mais nous n'avons pris qu'un point contre l'Afrique du Sud, le Mexique et l'Uruguay. En plus, quand Raymond Domenech a renvoyé Nicolas Anelka, le groupe a fait grève. Nous ne devons pas l'oublier. Pas plus que notre dernière victoire dans un match de Coupe du Monde remonte à 2006 : 2-0 contre le Togo. Donc, il ne faut pas nous placer sous pression.Bon à savoirFranck Ribéry et le Bayern sont restés invaincus 49 matches d'affilée. Quand il a marqué, lors des 36 derniers matches, le Bayern a toujours gagné. Il gagne actuellement 231.000 euros par semaine et est le footballeur le mieux payé d'Allemagne. Il est le grand copain de Daniel Van Buyten. À 19 ans, il travaillait à temps partiel dans la construction. Il arbore à la mâchoire des cicatrices qui remontent à un accident de voiture, dans son enfance. Il a grandi à Boulogne-sur-Mer, une station balnéaire. Il a été jugé trop petit par l'école des jeunes de Lille OSC mais il a surtout eu du mal à se discipliner et il s'est souvent mal comporté. En France, il est loin d'être le dieu qu'il est aux yeux de beaucoup de supporters du Bayern. Il y a quatre ans, en Afrique du Sud, il a fomenté une mutinerie contre le sélectionneur du moment, Raymond Domenech. Comme Karim Benzema, il a été acquitté dans l'affaire de sexe avec une prostituée mineure, Zahia." N'oubliez pas que nous n'avons plus gagné de match durant un Mondial depuis 2006. "