Cristian Benavente, qui a fui vers l'Égypte et un plantureux contrat durant l'hiver, s'est exprimé dans un journal local. À tomber de sa chaise : " À Charleroi, nous nous sommes qualifiés pour les play-offs 1 et nous nous sommes battus ...

Cristian Benavente, qui a fui vers l'Égypte et un plantureux contrat durant l'hiver, s'est exprimé dans un journal local. À tomber de sa chaise : " À Charleroi, nous nous sommes qualifiés pour les play-offs 1 et nous nous sommes battus pour le titre. Je ne voyais pas comment je pouvais faire un grand bond en avant en rejoignant une autre équipe belge. " Le titre ? Quel titre ? On reste dans les déclarations un peu folles. Entendu dimanche soir dans la bouche d' AndyNajar à Anderlecht : " On était bien meilleurs que Bruges et l'Antwerp, on a seulement manqué de chance. " Et le clou a été enfoncé par Thomas Didillon : " Tout se ligue contre nous (...) On peut gagner au Standard (...) Ça ne sert à rien de nous mettre la pression, ça pourrait être contre-productif (...) FredRutten est un excellent communicateur. " Sporting, (même) ta com' est malade. Nos Red Flames se sont produites ce week-end à Los Angeles et c'était pas du cinéma : défaite 6-0 contre les Américaines, championnes du monde en titre. L'équipe belge pointe maintenant à la 20e place du ranking FIFA, un classement historique. Mais il reste du chemin pour rejoindre la même première place que les Diables.