LUNDI DEMY AIME LA FESSE

Tanguy II. Il les aimait tant, sa Kia Sportage et son meublé nivellois fournis par la Carolorégienne. Yannick Ferrera ramène ses clés au Mambourg où poto Mehdi ne lâchera rien : le démissionnaire doit douiller 3 mois de préavis, on se revoit au tribunal dans la joie et la bonne humeur. Et une rumeur folle de poindre : Yannick serait cité comme prochain T1... de Charleroi. En attendant, Ferrera Jr va cachetonner pour la télé.
...

Tanguy II. Il les aimait tant, sa Kia Sportage et son meublé nivellois fournis par la Carolorégienne. Yannick Ferrera ramène ses clés au Mambourg où poto Mehdi ne lâchera rien : le démissionnaire doit douiller 3 mois de préavis, on se revoit au tribunal dans la joie et la bonne humeur. Et une rumeur folle de poindre : Yannick serait cité comme prochain T1... de Charleroi. En attendant, Ferrera Jr va cachetonner pour la télé. Adieu Bisou ? A Anderlecht,Jovanovic veut 2 ans de plus alors que Van Holsbeeck lui a promis un an : et si Herman tenait là l'occase rêvée de dégager son Milan ? Surtout avec un Mati qui s'incruste... En attente de jeu, De Zeeuw s'occupe et tweete les liens... de ses fessiers féminins favoris : " Petits ou grands, je les aime fermes et ronds. " Voilà déjà une info. On demande... Comparé à SAR Laurent de Belgique, le coach du Lierse tient encore sur ses lattes : Ramzy est confirmé T1 et jure aux fans dans un clip vidéo qu'il se battra " jusqu'à la mort " - trop cool, ce Hany. Officiellement, la direction a jugé le temps trop bref pour espérer le psycho-choc d'un nouveau coach. Au vrai, Samy a sondé Helleputte mais, comme Meeuws 4 jours plus tôt, le brave Herman a décliné : trop confort, son bunker de DT. L'ex-T1 Janssens décoche : " Le Président veut des bénis oui-oui, avec moi le Lierse serait déjà sauvé. " Mouais. ... maso. Et revoici Van Meir : l'ex-T1/T2/DT/coach des Espoirs remonte T2. Sans être dupe : " Ici, on me traite comme un jouet. " Allô Président ? " Eric connaît bien les équipes de D2 qu'on va peut-être affronter " : clair, le Lisp vise les PO3. Sur YouTube, les fans délirent dans une variante du film Der Untergang, sur la chute d'Hitler. Avec le brave Adolf re-sous-titré en mode Samy évoquant la médiocrité de Ramzy, les retraites à Tongerlo et les futurs matches à Heist et Renaix. Jubilatoire. Stade... A Mons, suite du bras de fer entre Ville et club : l'échevin des Sports râle que l'Albert le snobe depuis son intronisation. Lommers dit pourquoi : " Ces élus travaillent à la bonne franquette, sans esprit d'entreprise. " A la télé locale, Leone répète que lui, son cigare et son chapeau veulent bien payer les travaux... si on lui refile le Tondreau pour l'€ symbolique. L'Union belge met fin au bac à sable : les Dragons doivent sortir la truelle, sans quoi c'est bye-bye à la licence et la D1. ... terminal. Lommers a bien vu de jouer la guéguerre Ville-Région : à l'Elysette namuroise, Super-André sort cape et carnet de chèques, le ministre des sports & du buzz médiatique promet des fonds d'urgence - prends ça, Elio. Et si par malheur, l'Albert devait être européen via les PO2, il jouerait l'Europaligue au Kiel. Avec sûrement quelques chants pro-wallons fournis par Bart. Les enfants... Tonton Sepp de Zurich adoube enfin la technologie sur la ligne de but. Au Brésil, les Diables n'auront pas intérêt à croiser l'Angleterre : Platt ne joue plus mais Lampard a encore de vieilles frustrations à sortir. ... de la télé. Au commissariat de Laeken, Maître Spreutels divague aussi sur la vidéo :" Mon client est un gentleman, il est victime de l'ambiance délétère du Clasico. " Pour le conseil de Kljestan, un coup de coude à la glotte est si vite arrivé : Sir Sacha n'a plus de moustache pour cacher son sourire, il ressort avec un tout petit match dans les chaussettes. Echec... Van den Brom dégage son souffre-douleur, Juhasz file en prêt à Videoton compléter son armoire DVD de vieilles VHS griffées de l'Est. Tout en gardant son gras salaire : le Parc paie toujours ce qui déborde la cassette magyar. ... et Mat(i). Après la 3e visite médicale enfin réussie, fallait bien que le trip Suarez foire sur autre chose. Les gars du CSKA voulaient baisser le tarif mauve, voire même un prêt, Van Holsbeeck n'a pas plié : " Pas question de changer les contrats initiaux. " Sauf celui de... Mati, qui va rempiler au Parc jusqu'en 2017 : " C'est pour le garder motivé... ", explique DG Herman. Smala contente : Papa dribble la gelure moscovite, Magali va continuer à chanter à Bruxelles, la petite Alona garde ses copines à l'école. Y a juste Coach John-John qui va bientôt proposer le foot à 15 pour mettre tout le monde sur le pitch. Vous avez dit... Tant qu'on évite de causer foot, ça roule au Club Bruges : pour la Journée du Gros Pull, le Mr Météo de la VRT tient classe dans le rond central pour dire aux petits élèves que baisser le thermostat est très civique. De là à couper les iPads au Personal Performance Centre ? A Westerlo les pros font pareil en donnant échauffement aux gamins de l'école du quartier. Qui, passés en classe, ont moins gelé dans la froidure. ... civisme ? Sur le communautaire, les fans du Kuipje sont moins open : Westerlo reçoit un bristol des autorités, si les chants anti-wallons continuent, l'amende sera salée. Rappelons qu'Herman Wijnants, le boss local, préside aussi l'aile flamande de la Fédé et était tête de liste N-VA aux communales... Le Zèbre tourne rond. Charleroi bâche son maintien en D1, le Cercle répète les PO3 : Pollet passe son double drive, le gardien verdâtre fait plouf, Youpie on est sauvé (2-1). AC Milan-Barça peut débuter : le choc du Mambourg avait été avancé pour ne pas concurrencer. Pour la suite, Mehdi sait parler à ses footeux : " Qu'il gagnent encore, on a envie de leur payer des primes. " On sait déjà où iront les 5.000 euros promis à Yannick pour l'objectif 30 points. (Mi)graine de champion. Comment causer pour ne rien dire : pour son 1er point-presse, Biglia est sommé par Steegen de la boucler sur la saga migraine. Enfin presque : " On a fait tout un bordel pour rien " - bhou, le vilain gros mot. Tandis que Vargas, sans doute séduit par nos chirurgiens, veut devenir belge façon Kouyaté & Kanu, à Viareggio les Espoirs montrent aux divas comment faire : pour le 2e match de suite, ils passent... aux pénos. Poules... Pour une Champions League, Zulte n'a pas de stade conforme et postule à Gand. Mais la Ville refuse, filer la nouvelle arène à un intrus alors que le Buffalo fait grève d'Europe, ça passe mal chez le contribuable. Bruges ayant aussi refusé (sympa pour un ex, ce Mannaert), reste le Stade Baudouin : Lambrecht peut scanner la facture pour son sexy Lokeren-Plzen devant 4.400 spectateurs l'été dernier. ... de luxe. Preuve que les Dury Boys virent déjà footeux plouc & grosse bagnole, les Boeren remplacent la charrette à bras par de rutilantes Mercedes classe A, cadeaux pour chaque joueur d'un garagiste voisin un rien toqué. Heureusement Inspecteur Francky a bloqué le cruise-control : flic un jour, flic toujours. Façon Lineker. Depuis l'aller, la Mercedes de Stuttgart s'était fait simoniser : la petite Ford genkoise privée du poisson-pilote Vossen vole à la casse (0-2). Le foot allemand greffe à son ADN réaliste un zeste de Belgitude : Boka (ex-Beveren) carambole sur les mollets de Hyland-Anele les trois bandes apprises au Snooker du Freethiel géré par Guillou. La Belgique quitte l'Europe : d'Aktobe au Neckar en passant par Videoton, Bâle et Lisbonne, le Racing a honoré la moustache gauloise. Piqûre de rappel. Preuve que Bruges reste visionnaire, le Club prolonge Garrido... avant les échéances. Le coach a bien emballé son Bart : " Je vais transformer les joueurs en gagnants. " Et avant, Jean-Charles, ils étaient quoi ?Viré du Breydel, le Dr Sas brise le mutisme : " Je devais améliorer les joueurs mais Leekens ne visait que la qualif européenne. " Meunier peut témoigner : atteint de pubalgie, il peut biffer sa saison. Lâché par Everton, Vadis est cité à Fulham avec Vazquèz : Dembélé a laissé de meilleurs tuyaux que Fellaini & Mirallas. Festival du Film d'Amour. Face au cdH namurois, le PS montois reprend la main : la Ville de Mons jure de rénover le Sarajevo du Tondreau, le plan Lommers a cliqué tip-top. Car Enzo aussi a appuyé : " Un stade sans public c'est horrible, je l'ai vécu à Monaco. " Dirar s'en fout sûrement. Pas très cathodique. Théorie du 2 poids 2 mesures, version Losada : " D'Anvers à Bruxelles, le mauve n'est pas le même ", tweete le Gaucho - allusion aux tarifs comparés Kljestan-Stijnen. E-Stijn repart avec 3 matches (4 en 1e instance) pour son prurit au ref d'OHL, le webmaster avait pourtant désactivé l'anti-virus : " Je voulais protéger l'arbitre, on a même partagé une... mandarine après le match. " Pas une pêche, Stijn ? Morne plaine. Bodart retrouve un baquet de coach à Trooz (P1 Liège) : aïe, sur place il y a la grotte Walou. Des grottes, toujours des grottes. Roussel, lui, va s'entraîner sur les 226 marches du Lion : le grand Cédric rejoint Waterloo. Cinéma... Leye et Malanda n'avaient pas prévu le neige : Charleroi-Zulte est remis, les suspendus-bidon devront purger contre Anderlecht. Y aurait-il eu bisbrouille ? A 16 h le terrain carolo était jugé praticable, à 17 h... plus : de l'intérêt d'avoir un appointé mauve tirant les ficelles au Mambourg ? Dury hurle à la falsification et veut faire saisir les relevés Proximus entre Charleroi et Bruxelles. Euh, qui c'est qui a falsifié en premier avec des fausses biscottes ? ... Paradiso. Tout n'est pas perdu : en tournage pour sonAkwaba,Benoît Mariage a gardé ses figurants et Poelvoorde dans la nuit noire. Et le matin, Mehdi a été fait par son pote Patrick Moriau Tchat d'Honneur de Chapelle-lez-Herlémont : " C'est un grand honneur pour moi. " Mehdi est bon pour les Césars. PO1 ? Non merci. Bruges incapable de bétonner lui-même son top 6, la concurrence s'entre-déchire rien que pour lui : Malines fête les 10 ans de son sauvetage en gaspillant contre OHL (1-2), Courtrai fait rêver Mons inutilement (0-1). Scifo peut se repasser la K7 des PO2 2012 : Arbeitman le bien-nommé a fait son taf, et pour la 4e fois sur 5 la défense à tenu sa culotte sèche. Le choc du T2. De Boeck clôture son beau grimoire, Waasland reste en D1 après un derby waeslandien sans jus mais un kop lokerenois très porté sur l'arrachage de sièges (0-0). A Gand, le Cercle regarde Mboyo fournir comme d'hab les titres-services, bien aidé par les claquettes de l'ex-imam Boeckx. Face au Lierse, le Beerschot s'enfonce vers les PO3 et peut maudire Stijnen : sa doublure a sucré les fraises pour la Métropole entière (1-3). Dire que le jardinier du Kiel avait semé du gazon tout neuf dans les 2 boxs pour allécher ses avants. Tout est de la faute de la VRT : à la sortie, une équipe télé se fait molester par ces rats de Rats. Moi, c'est Jona. Au moins côté toubib, Kanu est plus fort que Mati : le danseur du Parc réussit ses tests du premier coup,le Neymar du pauvre file jouer auto-tamponneuse avec Jona à la foire de Grozny. Les Tchétchènes sont tombés dans le panneau capillaire, DG Herman récupère déjà 2 briques. " Mon coeur saigne de partir " : l'inverse n'étant pas vrai, les fans vont devoir se trouver une autre tête de bois. Van den Bol. La devise des gagnants promulguée l'avant-veille par Garrido ne porte pas encore : porté au-devant par un hors-jeu de Vadis et un orteil de Bacca, Bruges laisse encore filer un double bonus sur Anderlecht. L'art du coaching est difficile : Juan Carlos foire ses changements, VDB sort sa Dutch Connection De Zeeuw-Armenteros, les Mauves reviennent de la cave (2-2). Cette fois, c'est sûr le Sporting a la niaque et la veine du champion. Phase à chaud. Revenu payer 650 sesterces pour un planter de drapeau au Mambourg lors du tennis-ballon d'août 2012, Poco redécouvre un Sclessin sans but : les killers Ezékiel & Vossen absents, Standard-Genk reste forcément vierge malgré les bois de Michy & Gorius (0-0). Face au demi-Racing perclus par la grippe, Rednic foire son nouveau milkshake avec Cristean en Bertoncello et Tucudean en Hellraiser. D'ici les PO, Sclessin devra penser à finir ses actions. Mais que ce Super-Sunday était couillu.? AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORTPAR erik libois -