LUNDI

Mon stade que j'ai. La Fédé répond à la vétusté des stades : Belgique-Ecosse étant sold-out, chaque fan peut créer sa mini-enceinte, au salon, à la cave, au café ou à la buvette. Le 3e défi des Diables dribble les attentes : six heures après l'annonce, l'objectif de 1.000 stades est dépassé. La récompense : une visite perso du Heysel avec trois Diables comme guides. Qui s'y colle pour le Bloc Z ?
...

Mon stade que j'ai. La Fédé répond à la vétusté des stades : Belgique-Ecosse étant sold-out, chaque fan peut créer sa mini-enceinte, au salon, à la cave, au café ou à la buvette. Le 3e défi des Diables dribble les attentes : six heures après l'annonce, l'objectif de 1.000 stades est dépassé. La récompense : une visite perso du Heysel avec trois Diables comme guides. Qui s'y colle pour le Bloc Z ? Droit au goal. C'est fait, Pierre-Yves Hendrickx reçoit un bureau à multiples fenêtres, il revient " pour 20 ans... " et comme Directeur administratif SVP. Accusé par Tonton d'avoir chipoté deux-trois papelards avec Mogi, PYH nie et précise : " Avec Mr Bayat, on échange des SMS cordiaux. " Clair, l'injure est passée de mode au Mambour. L'autre filleul dévoile son moi profond : " En France je voulais m'appeler Bob, on a mis Robert, mais en fait c'est Mehdigoli. " Comme dans goal et gaulé. On fait comme si. Ça joysticke ferme à Mons : chaque joueur reçoit sa jaquette FIFA 2013, Sapina Van Gijseghem et Franquart vont pouvoir simuler une bonne défense. A Bruges, Bacca joue sur PES avec Villa à Barcelone : " Bruges sera dans la version 2014 " ose le coquin. Son rival Taureau doré Ibou la joue corporate : " Ce maillot m'indiffère, mes buts je les dois aux équipiers. " Un sérieux candidat pour l' Employé du mois. Diversification. A la VRT, Duchâtelet en dit plus sur ses activités : " Je ne peux pas voir tous les matches, je suis juré de Miss Belgique. " Un reliquat des escort-girls du Stayen ? Le boss vote déjà pour le T1 : " Jans reste jusqu'en fin de saison... en principe. " Et annonce la BeNeLiga pour 2014 : " Ceux qui sont contre sont des idiots. " Qu'on se le dise. A vos calculettes. Leekens n'avait pas si tort avec ses fameux " 90 % " : les Diables sont 30e au ranking FIFA, le top depuis 8 ans. Encore un petit effort : le record renseigne une 16e place début 2003. L'artisan du déclin ensuite, un certain René V., est toujours porté disparu : à Hasselt, même les réparateurs de paraboles sont sans nouvelles. (Ei)dur au mal. " Quand Eidur est entré, le vestiaire s'est tu " : l'effet Gudjonhsen percole aussi chez le trésorier du Cercle, en point-presse Ice Man évoque " son nouveau club " et verse 5 euros pour avoir lâché le mot-tabou. Ailleurs aussi, les langues fourchent : la presse française cite ce transfert du... Club, réaction au 4-0 bordelais ! Même Bob Peeters, ex-rival à Millwall, salive : " Eidur va me filer les trucs de Guardiola et Mourinho. " De fait, Bob rêve toujours du Barça dans une autre vie. Et Gudjohnsen de tuer enfin le Père : " Je veux marquer contre Lokeren et Anderlecht, les clubs de Papa. " Confirmé : le garçon va jouer à la carte. Sélection naturelle. Abonné en tribune, Safari vaut plus Zlatan que Klejstan : le Mister Bean mauve est repris en sélection suédoise. Malaga débarque avec un dossier de presse un rien bâclé : le T1 s'y nomme... Van Handenhoven, le team-manager. VDB, tu ne vas pas crever. The Love Boat II. Ghomsi se prend quatre dimanches pour son moulage des maxillaires à Remacle. En réserve, son collègue Bateau bute... des testicules : " Ça fait mal mais c'est dedans. " Appelez-ça l'esprit de sacrifice. Casseroles... " Les élections ? Rien à voir. " Le bourgmestre de Liège tire des Rouches dépressifs pour sa réception annuelle. Lui-même candidat à Saint-Trond, Duchâtelet a préféré les filles du Femina, battues en CL à Potsdam (5-0) - juste une défaite parmi d'autres. Sur Facebook, une pétition pour le retour de D'Onofrio fait 1000 adeptes en quelques minutes. Des " idiots " peut-être ? Jovanovic a sûrement cliqué J'aime : " Le Standard a besoin de Luciano. " ... maïorales. Alain Courtois se cabre : le Parquet ouvre une information, quelques millions de subsides pour le Bid 2018 se sont paumés dans son micmac d'asbl. " C'est une mise à mort ", hurle l'Alain moins courtois. Obligé de quitter la campagne à Bruges pour une affaire de m£urs, le porte-parole du Cercle a un nouveau projet : " Je vais devenir arbitre, mon rêve c'est de siffler un Cercle-Club en jeunes. " Eloignez les enfants. Et surtout leurs mamans : le bougre est baptisé le DSK flamand. Chiens... Malgré Picasso, un cheik-proprio fan de sport hippique, leur sobriquet boquerones et les charters de masse, les types de Malaga n'avaient rien de peintres, canassons, anchois ou touristes : Anderlecht se fait manger à son tarif usuel Champions League, les rêveurs Mbokani-Biglia reviennent sur terre. La mayo de VDB était trop light pour l'andalouse de Pellegrini : Eliseu plante une boulette irréelle, Joaquin explique aux Mauve l'art du péno bien fait (0-3). ... andalous.Coach John vit son premier couac : ses choix tactiques ont foiré, les jokers Kouyaté et Kljestan ont offert deux pions, Proto ne pouvait pas tout faire. " On a nos chances ", avait dit le T1 mauve avant le kick-off : pour une reconversion future, éviter la cartomancie ou l'astro-voyance. A Zenit-Milan, même les potes Lombaerts et Witsel bâclent la solidarité inter-Gaulois (2-3). Le 24, le choc des cancres sera chaud dans la taïga. La main et le pied. La Mano de Dios maradonienne est restée impunie, mais le pied du Dieu mauve s'est fait repérer : le Parquet convoque Mbokani pour son rasage pointu de l'Overmeire. Dieu donne ses tarifs : " Si je prends un ou deux matches, je ne ferai pas appel. " Pigé, le juge ? Toujours un avis sur tout, le psy Brouwers scrute l'âme du Congolais : " L'Homme répète toujours les mêmes erreurs. " Même quand l'Homme est Dieu ? Banco blousé. Willie a tranché pour le combi serbo-écossais, Vossen est re-Diable, De Ceulaer ne l'est plus. Mais les twins genkois restent d'enfer : le soir, Genk fait bêler Bâle mais flanche sur deux cadeaux du ref (2-2). Le fondateur du club local a aussi créé le Barça mais si les Suisses jouent en blaugrana, c'est Genk qui a fait tourner la pelota façon toque. La fête à Carlos. Il ne manque plus que le rire gras, les chemises à fleurs et les couronnes-pétales : Bacca chauffe le bar à Bruges, contre Maritimo le Carlos narco tire même les crolles de Vleminckx de l'égouttoir (2-0). Une certitude : le Club sirote mieux le Madère que le Bordeaux. Et Hoefkens, tel St-Sébastien, a reconquis ses fans en cédant son étoffe. Quoi, on cherche encore un Capi ? Anatomie du Rouche. Le Standard signe avec Unibet, prochaine rubrique-pari à prévoir : Qui sera le prochain blessé ? Pocognoli out six semaines, Fryers l'épaule en haché, Gershon complète le tiercé gagnant en pétant sa mâchoire pour son retour après ses soucis de ménisque. La mâchoire ? Non, Ghomsi n'y est pour rien. En période de mouise, restons prudents : Duchâtelet voit les leaders du noyau dur pour éviter que le Clasico ne dérape. Pas " idiot ", ça. Et pourtant... Cuisines et dépendances. Le néo-Charleroi se re-déploie déjà : hommage sans doute à l'ancienne chaudière à Despi, le Sporting aura son stand au Salon des Arts Ménagers. Et envoie son directeur commercial en Chine négocier des... bâches chauffantes : la prochaine capote anti-hiver viendra par bateau de l'Empire du Milieu, toujours plus sûr qu'un camion qui calerait sur les routes de France. Scout pour Lille, Georges Heylens chipote le bizness à Mogi : " Kagé est plus rapide qu'Hazard, il a le profil du LOSC. " Mandanda va devoir jouer Zorba : le contrat de Pedro est rompu, le portier Sifakis entre en piste. Atoukado. A Beerschot-Gand, c'est vendredi pour tout le monde : Gumienny foire hors-jeu et hands dans le carré, Padt s'est trompé de face pour la vaseline dans les gants, Arzo a buté des deux côtés, la quinzaine off est bienvenue (2-2). Sollied avait misé sur un " 10-10 " : à part les buts, Trond avait vu juste. Amour-haine. Pierre François donne de ses nouvelles : " Je lis Le Monde et Libé, je fais beaucoup de sport. " Sur Facebook, la pétition pro-Luciano dépasse les 2.400 likers - ou killers ? P.F. a-t-il un compte ? Ce fan rouche sûrement : " J'espère une raclée au Clasico, au moins ça forcera les dirigeants à trancher. " Comment casser l'ambiance... La relance carolo prend les allures de soufflé : le duo louvaniste Ibou-Chuka met le Sporting dans les choux, Gnohéré confond Panenka et ultra-nova, le kop hue ses chéris (0-4). Ce match puait le sabotage façon Qui perd gagne, pas vrai Jacky ? Signe que cette boum était pourax, même Super-Zèbre se plie la guibolle. A Waasland, Mons maudit le ref mais manque encore de gestion : malgré les grigris du trio Nong-Jarju-Perbet, le camion repart à moitié vide (2-2). ... un samedi soir. A Zulte-Cercle, le grand Eidur cadre déjà les pénos mais le roi du déhanché se nomme Berrier (3-1). A Lokeren-Lierse, Gueye casse l'ambiance et le 2-0 initial d'un own-goal tardif (2-2). A Malines-Courtrai, ils sont deux pour chauffer le stade : Diabang vaut bien Ghomsi côté semelle, Bourdouxhe fait le chef de gare à contre-sens (0-2). Carré magique. Jonathan Legear tourne encore carré. Trois ans après ses dérapages-ablutions de Londerzeel, le goéland de Grozny frappe à Tongres : ressorti à 5 h 30 du Nunu Club (!) local, le roi du pétrole tchétchène lance un nouveau concept de drive-in de luxe en dézinguant une station-service avec sa Porsche Panamera. Un seul blessé léger, les quinze personnes qui petit-déjeunaient ont eu chaud... Mais le rayon vodka en a pris un sacré coup. Accélération-petit pont-cachot ? Guerre... Jour de Clasico, le prophète Bulot réhabilite le jansénisme, l'ailier rouche fait son Eliseu pour un doublé qui sauve son coach et ses chefs derrière. Mais Sclessin promeut le hooliganisme collectif, l' Enfer vomit ses fumées, la colère du fan a eu l'effet voulu (ou pas ?...) : après le pion du traître Jova les Mauves ont pris peur, l' Homo Standardus s'est rebellé (2-1). La damnation du Peno Bruxellus fait le reste, Mbokani ajoutant une latte à son jour de Dieu moisi. En laissant poursuivre, Boucaut a préféré l'insécurité des acteurs à la guerre totale d'une interruption définitive... ... et paix. Protégé par les stewards, Duchâlet a pu repartir sans casse... et doublé la prime de victoire : qui a dit que le boss était radin ? Faudra juste douiller côté amendes... et investir dans la cahute du 4e ref : Goreux-le-sanguin est passé par là. Mais sur un point, Messire Roland avait raison : " Dimanche, ce sera la guerre. " La pétition ? 3895 likers. Dites onze. Du temps de Koster, un Bruges-Genk était plus marrant mais se terminait par un C4. Cette fois, Leekens et Been se quittent en frères, mais le ref Dierick fait le show : Anele repart trop tôt, les petites frappes Blondel-Odjidja-Buffel dansent (1-1). McTheKnife garde sa 1re place, Bacca plante son 11e rail en 12 minitrips et égale le trio Lambert-Staelens-Mendoza buteurs sept matches de suite, De Ceulaer se l'est jouée Benzema. Tu parles d'un Super-Sunday. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT