LUNDI

Secret Story. Après les iPads et les GPS, Bruges lance sa télé-réalité. Adossé au mur du loft, débit hoquetant, larmes de crocodile et brassard blême, Hoefkens ânonne face-caméra ses excuses au fan de base : snober le tour d'honneur n'était vraiment pas classe... surtout pour un gars qui, deux ans de suite, n'avait été prolongé que grâce au kop. Inspirée par la smala Stijnen naguère, Vanessa H. inonde les forums de ses tweets enflammés : " Nul n'est parfait, le pardon est la clé du succès, respect pour Carl. " Ça marche : les fans absolvent le brave Tartuffe, le plan com' a parfaitement fonctionné.
...

Secret Story. Après les iPads et les GPS, Bruges lance sa télé-réalité. Adossé au mur du loft, débit hoquetant, larmes de crocodile et brassard blême, Hoefkens ânonne face-caméra ses excuses au fan de base : snober le tour d'honneur n'était vraiment pas classe... surtout pour un gars qui, deux ans de suite, n'avait été prolongé que grâce au kop. Inspirée par la smala Stijnen naguère, Vanessa H. inonde les forums de ses tweets enflammés : " Nul n'est parfait, le pardon est la clé du succès, respect pour Carl. " Ça marche : les fans absolvent le brave Tartuffe, le plan com' a parfaitement fonctionné. Le Zèbre est aware... Le nom de Jean-Claude Van Damme galope sur les terrils carolos, The Muscles of Brussels a été vu cassant la graine avec Fabien Debecq. " Jean-Claude est un pote de 20 ans ", narre le boss : " Il ne s'intéresse pas au foot mais il pourrait passer parfois aux matches. " Après les show-cases Lalanne à Bleid, bientôt les abdos-sessions en lever de rideau au Mambourg ? ... et belge. Son tonton a beau pointer le racisme arabo-musulman du Belge basique, Mehdi Bayat demande la citoyenneté belge. Mais pas façon Bernard Arnault : " Cela fait dix ans que je paie mes impôts chez vous. " Pour obtenir un transfert libre alors ? Pour Gnohéré, c'est un transfert de fonds : le Bison zébré douillera l'amende car il a râlé d'être remplacé. Banco sur la taule. Fin du calvaire pour Gilbert Bodart : l'âme damnée des Grottes de Han prend 42 mois avec sursis... et ressort libre vu les jours passés en préventive. Pour une détente assurée, les Grottes de Remouchamps conviennent parfaitement. Quoique : le Casino de Spa n'est qu'à 14 bornes. Bip-bip. Ne le répétez pas mais Anderlecht s'inspirerait du modèle brugeois : le Parc signe avec Energy Lab, une boîte experte en tests physiques, biomécaniques et nutritionnels, partenaire des cyclistes Lotto, de Kim Clijsters et Tia Hellebaut. Chaque joueur recevra ses données sur tablette et smartphone. Pour sûr, Legear aurait adoré. Mati Suarez aussi. Le zoo est ouvert. Avec Koster et son 4-3-3, le Beerschot joue les flancs mais le Kiel kiffe toujours les extrêmes : guerre électorale oblige, le chef du Vlaams Belang Filip Dewinter s'est invité pour donner un coup d'envoi. Et de s'empresser de tweeter : " Les bons Rats votent à droite. " Le joueur Oztürk se dit choqué... mais pense au trésorier : " Dewinter a sûrement payé pour ça, s'il remplit les caisses du club, il revient quand il veut. " Brassard... D'évidence, le brassard rend chaud-boulettes ces derniers temps. Après Capi Carl du Breydel, Van Damme allume le feu rouche au Canonnier : une relance-pâté sur le premier pion local, un crâne slicé pour servir la qualif avant le clou du soir, un index vengeur pour un vilain journaliste. On a beau dire, Jans sauve sa tête grâce à son tatoué. A dix pendant 90 des 120 minutes, le Standard émerge face aux Hurlus lillois imbibés de la grinta Coupe de France (2-3). ... en chaleur. Lui non plus, fallait pas l'inviter : aussitôt entré, aussitôt sorti, Batshuayi a trop palpé la glotte de son garde-chiourme. Notez, ça aurait pu être 0-5 sans tout ce cinéma : le comité lillois du RMP s'est rendu compte de justesse qu'en Belgique, 6 Belges (ou assimilés) étaient requis sur la feuille. C'est beau, les absorptions. On a bien ri. Courageux, pas téméraire : sans capitaine, et peu désireux de frayer avec ces supporters jamais contents, le vestiaire brugeois endosse le dérapage populaire du derby... et implore le retour de l'étoffe sur le biceps au grand Carl. Le soir en Coupe, Leekens ménage à son vaillant un applausvervanging digne des plus grands. Et cette fois, Hoefkens est revenu pour le tour d'honneur. Coupes... Racheter l'avantage du terrain, c'est éviter les glissades en Coupe. Le Beerschot, le Lierse et OHL n'étaient pas au jus : les deux Anversois se font tailler chez les relégués Saint-Trond et Westerlo, Louvain s'ensable sur la reine des plages, à Ostende. Bailly avait encore enduit ses gants de sauce méduse. Pour la rentrée de Vargas 11 mois jour pour jour après Rupel-Boom, les doublures mauves bredouillent face aux Francs Borains et émergent par leurs minots Praet et Bruno-le-... Borain. Coach VDB reprend le copion servi par Ariel un an plus tôt : " Certains ont perdu tout leur crédit. " ... claires. Bruges, Gand, Malines, Genk et Mons (23-0 ensemble !) empilent les cageots : Perbet savoure sa Ciney Triple, Charleroi passe aux prolongations à Deinze. Côté bruxellois, le White Star stresse Courtrai, le Brussels fait pareil avec Waasland malgré les calicots anti-Vermeersch. Le Cercle cueille son premier succès saisonnier à Hoogstraten, c'est déjà ça, et gagne des fraises en passant, produit du terroir. Vivement les huitièmes avec Genk-Standard, Anderlecht-Malines et des derbys régionaux Club-Cercle et Gand-Lokeren. Tous au bocal. Bacca est repris en sélection colombienne pour jouxter Falcao, Biglia ne peut pas en dire autant côté Albiceleste. Pas grave : le pays n'oublie pas son Lucas, annoncé en location... à Boca Juniors, l'ex-club de Maradona. Ça va le changer des mouches du Parc : le public de la Bombonera atteint parfois... 6,4 sur l'échelle de Richter. Sur Twitter, Van den Brom promet deux tickets pour Malaga à son 10.000e suiveur : en cas de pépin, reconversion assurée pour John à la section games-on-line. Attendu que... Double carnet rose au Tondreau : Zola est papa d'une mini-Graciella, on ignore si Vermeersch a transmis ses v£ux. Et la famille Le Postollec vous annonce l'arrivée d'une petite... licence de joueur : après 50 jours de procédure, Eupen a lâché le morceau. Le juge cogne plus fort pour l'ex-Rouche Phibel, privé de permis pour du 153 km/h sur l'E40. Inutile : le garçon n'avait plus... de permis depuis 2 ans et un accident mortel provoqué en état d'ivresse... Aimez-vous les uns les autres. Le football, ce serait donc d'abord du social : la ministre de l'Intérieur Milquet claque 200.000 piécettes pour booster la nouvelle Fondation+Football. La Ligue Pro promet de faire inclure des peines sociales dans les contrats-types de joueurs. On est impatient de voir Lange Jelle superviser la Semaine du langage courtois. A Genk aussi on lave plus blanc : les interdits de stade limbourgeois sont bannis des trips européens. Injuste selon le porte-parole des fans : " Certains sont exclus juste pour avoir exprimé leur émotion. " Une médiation via Hoefkens peut-être ? Poupées russes. Matias Suarez reverra-t-il un jour le Parc ? Le CSKA Moscou veut examiner le Soulier d'Or, toujours soigné en Argentine, question d'actualiser les fiches de sa célèbre visite médicale d'août. Scout, toujours prêt ? Ben non : Anderlecht vire son chef-recruteur, jugé empêcheur de négocier en rond. Car le Sporting veut travailler avec certains agents... bien précis. Pigé ? Deux de chute. Le grand complot pré- Clasico aboutit : Batshuayi et Ezekiel prennent deux matches pour leur coude baladeur. Roland Duchâtelet garde son avis tranché, ses deux boys auraient été bernés par l'adversaire : " Les simulateurs, il faut les suspendre un an ! " Oui, un an. Et le président de cibler l'objectif : " Le Standard a ses chances pour le titre. " Faudrait s'y mettre alors. Tri sélectif. Ivan De Witte en avait rêvé 63 hivers, son successeur Ronny Verhest concrétise : la Ligue Pro fait son toilettage, ses organes sont simplifiés, il y aura deux fois moins de comitards, des réunions plus efficaces... et même des experts indépendants. La fin, vraiment, des petits ménages ? Buts... " A la St-Jérôme, sors ta charrue " : les buteurs et les bossus déviants sont de virée, Mbokani, Perbet, Rudy & cie exhibent leur barillet, Bojovic, De Pauw et Mikulic compliquent le taf de leur portier en glissant leur anatomie sur le chemin du cadre. Or donc, Dieu fesse Lokeren grâce à Arconada Copa, Deschacht prolonge sa deuxième jeunesse en marquant... puisqu'il voulait centrer, ça sent bon la meringue avant Malaga (3-0). Sur Twitter, @vandenbrom1966 est euphorique : en promenade d'avant-match, il avait gravi les 226 marches du Lion de Waterloo. ... et bosses. Genk et Zulte accrochent le train : Gorius (deux assists) tackle ses ex-Malinois où Harm-le-quinqua n'a droit qu'à une triste fête (2-1), Habibou passe la troisième dans la défense-béton lierroise (1-4). Rayon petites frappes, mention à Mbokani et Ghomsi pour leurs balayages-semelle aussi vicieux qu'inutiles. Pour le Dieu du Parc, ça sent le Jugement dernier face aux écrans plasma du comité. Carolos are not back. A Mons Perbet revient, et tout re-roule comme avant : le Beerschot en paume sa série à succès, Le Postollec (exclu pour sa première) complète sa fiche chez les fonctionnaires laekenois (1-0). La haie d'honneur plus forte que la raie du Zèbre : porté par ses fans, le Cercle accule Charleroi et jouit du sommet de la petite mort (1-0). A Louvain, Ibou essore Waasland, on retiendra le coup de patte de Gislason, un type passé jadis chez Wenger à Arsenal (5-2). Vivent les derbies. Après les Belges en Angleterre, voici la Premier League en bord d'Escaut : Gand et Bruges sortent un sacré derby, spectaculaire, couillu, viril juste comme il faut. Des buts, des saves, des frappes, des lattes, des tacles et un Leekens qui éructe : Gentbrugge ne désigne aucun vainqueur... hors le foot (2-2). C'est tournante à l'infirmerie, Tchité repart blessé : " Je vais devoir reprendre l'entraînement ", grince Leekens. Féru de belgo-stylisme depuis Eden, Lille passe au (très) lourd : Vleminckx est annoncé Dogue en janvier ! La crise ? Quelle crise ? Pour ses 54 bougies, Coach Ron espérait au moins un sursaut de ses djeuns, mais même le cake aux herbes de Madame Jans ne les a pas rendus créatifs. Tavares entre, Van Damme passe au milieu, Poco se claque, le Standard coule à Courtrai, et à 11 contre 10 une mi-temps svp (2-1). Le scout rouche avait zappé deux grands classiques connus jusqu'au Kamtchatka : le coup franc griffé Zukanovic et la chevauchée façon Chavarria. Avec cette quatrième défaite rôde le spectre de premier club wallon... classement inversé. Chouette : dimanche, y a Clasico. Ice Age IV. Le Cercle kiffe toujours les vieux beaux : Iachtchouk et Vidarsson ont un nouveau partenaire pour le tricot, Eidur Gudjohnsen (34 ans) rejoint le Breydel. Loin des normes moscovites, la visite médicale ne devait pas faire souci, au fond du vestiaire Rudy a dû rire jaune. Sans emploi depuis l'AEK Athènes, Ice Man aura des anecdotes sur le Mou à Chelsea et Don Leo au Camp Nou. Reste à voir si rayon vieilles gloires, Old Eidur imitera Ahmed Hassan ou... Quinton Fortune (Tubize 2009). Et à quand un jubilé avec Papa Arnor (51 ans) au Breydel ? PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT" Entraîneur, c'est plus compliqué que ministre. " Jacky Mathijssen " Les gentils échouent toujours à Anderlecht. " Olivier Deschacht " Je ne suis pas le problème. " Ron Jans