LUNDI

PAR ERIK LIBOIS
...

PAR ERIK LIBOISPanne de transit. Conceiçao a un successeur : Zeki Fryers hérite du n°7, que le ref Vervecken s'était pris au pif un soir de grosse colère portugaise et de " grand vent sur Sclessin " ( © Stefan Demol). Le nouveau est déjà très corporate : " Sclessin est un petit Old Trafford. " Duchâtelet, toujours féru de passerelles pécuniaires, aurait fomenté un drôle de deal : en simple transit à Liège, Fryers filerait à Tottenham dès janvier, une bidouille qui éviterait aux Spurs les sept briques à payer sur le marché briton. Avec bakchich pour la Maison rouche ? Willie se fait le mur... Wilmots ne voulait pas que ses Diables s'esquintent le larynx sur le chant national, les fans le feront pour leurs chéris : 2e défi, chacun est invité à poster ses ablutions vocales, un compteur DB se chargeant de désigner le plus bruyant. Tout est permis, de la crécelle au tuba et même le chien de garde. Et notre Willie, il a pas un cabot qui aboie fort ? Gare aux virus. Bougeotte : " n.f., virus hautement actif fin août chez les footeux avides de se faire la malle. " A Genk Degraen consulte son Dictionnaire médical, édition Limbourg, et dicte à son webmaster : Benteke souffre " d'une solide infection virale ", raison de son brossage en règle du taf chez Been. Mais si Big Ben fait la grève du plumard, c'est car ses 300.000 euros annuels sont trop chiches en regard du million du jumeau Vossen. Costard... Fini de rêver de grande Ligue devant le plasma ou via des Formule 1 de 3e zone. Après six ans sans tour sur le manège, Anderlecht pique la floche aux limaces chypriotes : Mbokani sort les gris-gris, Iakovenko entre et bute, normal c'est son rayon (2-0). Ce Van den Brom avait tout prédit : pas de pénos, un thriller d'ouf et des jokers gagnants. Comme en ABSSA Juhasz a joué le grand qu'on met devant, mini-Bruno (18 ans, 6 minutes en D1) a montré à d'autres comment on centre et crochète juste. ... cravate. Disco-bar déshabillé au Parc : VDB défroque ses adjoints un à un sur le gazon sacré, Degryse déchire sa chemise, Herman laisse sa cravate à un fan. Pour Jova, c'est costard : passé en tribune sur conseil du département Com, Milan recède au vieux vice, le jet de la gourde à la vue d'un poilu chypriote. S'ensuit une baston où le brave Pierre Leroy déguste. De quoi vous dégoûter de la rallonge comme délégué. Dieu est prodigalité. Il faut battre le Roger tant qu'il est chaud : mis à prix pour 20 briques, Mbokani jure de rester mauve... contre une belle augmentation. Début du négoce : on parle de 2,5 millions l'an ! Le leadership salarial de Jova est en danger : sur ce, Milan, un petit jet de carafe ? Non : " Dieu a besoin de moi pour marquer, c'est moi qui l'ai convaincu ", ose le Serbe. Qui repousse... une offre d'Olympiacos. Des chiffres et des lettres. Le grand jeu des homonymes, De Sart adore. Après deux Ezekiel et un Bulot, le DT rouche s'offre un Ivan Bulos : le Péruvien serait le successeur de Pizarro pas le peintre, l'attaquant. Son papy ayant été champion de moto, la recrue enfourche le solex car, selon une vieille coutume locale, il est illico... prêté à Saint-Trond. Si Madame De Sart veut un tango c'est le moment, son Jules tourne total latino : il signe deux teenagers en poncho, l'Uruguayen Mendez et le Brésilien Luciano. La liste des kots libres à Sittard, Ujpest et Saint-Trond est dispo au secrétariat. Le flan du flanc. Tshimanga blessé, à Genk on parle d'un retour de Mavinga. Cité naguère à Bruges et au Parc, Carcela est deux fois soulagé de jouer titulaire à Anzhi. Comme Benteke, Fabien Camus est tout fâché... mais moins rentable : Degraen le laisse donc filer à Troyes se re-mater les canulars à Mezrahi. Gentil chienchien. Enfui à Bruges, Leekens a laissé quelques gènes à son Wilmots : point de Nainggolan ni Mudingayi, Willie rappelle Blondel 30 mois après sa dernière cap.... face à la Croatie, victoire à la clé. Confirmé : Willie est fétichiste. Et il a bien son pitbull. Pas longtemps : le soir, Blondel se blesse contre Debrecen. A nous la finale. A Monaco, l'urne est grise pour les Mauves : bunga-bunga annoncé au Milan AC, menthe fraîche requise au FC Peppermint ( © Ariel Jacobs) de Saint-Pétersbourg, attachez bien les ceintures du charter vers Malaga. Quoique : Jova et son Roger de Président visent la 2e place " car Milan est en crise... " Et revoici le couplet annuel d'une finale d'Europa League " puisque même Braga l'a fait. " Limassol est déjà oublié. Le Hazard des choses. Berrier-Leye, suite : Zulte fait comme d'hab, exploiter les ratés rouches. Cité au Standard trois jours avant, Thorgan Hazard s'installe sous l' Arc-en-Ciel. Dury n'a pas d'option d'achat... mais gagne un fan : de Stamford Bridge, Eden tweete qu'il va tenir pour l' Essevee. Bad news pour Abramovitch : la Lys n'a pas le tirant pour faire passer son yacht cosmique. Majorité des deux tiers. A dix en face, c'est plus facile : Bruges et Genk profitent des exclus adverses pour ouvrir le poulailler de C2. Contre Debrecen, Tchité et Bacca arrivent à jouer... et marquer à deux (4-1). Contre Lucerne, Genk met le feu au lac sur deux éclairs signés Fernandez-Ayub, Anele (genou) se craque pour deux mois (2-0). " C'est notre Champions League à nous ", dit Maes à Plzen. Ben non : à l'inverse d'Anderlecht et Genk, Lokeren n'efface pas le 2-1 de l'aller, Leko pète son talon (1-0). Mais les 200 fans ont gagné une pinte avec Zitka au Musée de la Bière locale. Elle est pas belle, la life ? Poil au grattage. Au grattage monégasque, Genk ressort mieux que Bruges. Sur le Sporting Portugal, Bob a des copions pour Mario, pour Videoton tombeur de Gand direction les fiches à Trond, enfin youpie garanti face au Bâle de Yapi Yapo. Leekens bondit moins : pour tenir Bordeaux, Maritimo et Newcastle, faudra carafer Médoc, Madère et Guinness. Ou alors demander à Phil Albert ? Georges, c'était juste pour rire. Une cata de kata. " Promis-juré je ne le ferai plus... mais je n'ai tué personne " : le karateka gantois Kola pratique la vanne à froid sur sa double semelle avec presque amputation du Lokerenois De Bock. Ça marche un peu : en appel, les 12 matches en deviennent 9, de quoi répéter à satiété les rudiments du tacle sans risque pour la société. Habitué des trajets Tondreau-Laeken, Sapina repart tout blanc : la diatribe Scifo a percuté, le Montois n'est plus une proie pour les huiles. Défense... La veille encore, Van Holsbeek répétait que son nouveau stoppeur, Van den Brom pouvait se le brosser. Un coup de fil de Roger, et le Sporting claque trois briques, record pour un arrière, pour Bram Nuytinck (Nimègue). Pour VDB, ce type est le NEC : " Il est plus fort que Moisander. " VDS concède : " C'est un achat émotionnel, un cadeau pour le coach. " De fait : l'agent du gars est le frère de Van Vossen, le meilleur pote à John-John... ... de transférer. Sinon, Herman coupe ce qui dépasse : Chavarria rechausse ses éperons courtraisiens, Veselinovic va découvrir les chants antiserbes du Kiel, la crèche est délocalisée à Zulte (Godeau-Verboom) et à Charleroi (Badibanga-Diandy-Aoulad), où Rossini jouera les chaperons. L'éternel retour. Le mercato, ils s'en foutent : Biglia a toujours des copains en Celeste, après 14 mois de privation il revient en sélection. Vargas met trois pions au Beerschot B (6-1) : " Le 10 novembre, Bruges verra ce qu'il a perdu en me lâchant. " Jova, sors de ce corps. Opéré du cartilage du genou, Reynaldo a fini son trimestre. Le mercato... Minuit l'heure du crime, l'impossible ne l'est plus. Mogi Bayat apparaît à Genk, et tout s'éclaire : Aston Villa ouvre le robinet, Benteke tire son 6e club en 3 ans. Gaffe quand même, grand, à ne pas trébucher sur le tibia laissé là par Nilis un soir de fin de carrière. La pompe à billets peut démarrer, Lambrecht cède pour trois briques son De Ceulaer, Perbet raie son horizon minier, son Dr. Certif à lui était moins bon que chez Benteke. Scifo ressort son divan de psy, Lommers se marre en pastichant Mbokani : " Perbet ? On avait une offre à 20 millions... " ... à Toto. Odjidja joue la montre jusqu'à l'after : la FIFA tranchera pour Everton, après Vadis aura du taf pour se faire la touffe à Marouane. Les crolles de Vleminckx restent au Breydel : " Je serai important pour le Club " - interdit de rire. Ogunjimi reste crépu : le Celtic n'était qu'un Loch Ness, sous le kilt il n'y avait rien, son agent reluque la France et la Russie. Prêt, location, partenariat, à Sclessin rien n'est simple : Reza deviendra rouche... en janvier et jouera d'ici là du violon tzigane en Canari. Pour Daerden, c'est sans l'archet ni les cordes : contrat rompu pour l' Homme qui valait quatre millions.Arrêt de jeu. La pension légale est cruelle pour Guy Léonard : le papa de Philippe s'éteint à 65 ans, il était la doublure préférée de Piot au Standard et côté Diables, avant de titiller De Bree au RWDM néo-champion. Puis de faire briller son doigté au rallye. Ding-Nong. A Zulte Scifo exulte, l' Arc-en-Ciel est montois : Aloys (deux pions) gagne le jeu du ni oui-ni Nong, Perbet enrage sur le banc (2-4). Horrifié par ses équipiers-fantômes, Thorgan vérifie que sa signature est bien indélébile. Le Mambourg cumule les affaires de familles : à Charleroi-Gand, Bojovic foire puis marque, le poulet-compote des Ferrera finit sans blessure intime, sauf pour Bernd Thijs à nouveau désossé (1-1). Mais c'est des Bayat qu'on reparle : Mogi aurait un plan tout prêt pour racheter le joujou à Tonton. A moins qu'un Qatari de l'Antwerp ? Bob est blet. Oui, il y a plus nul que Waasland : l'Israëlien Badash (recrue n°19...) cercle le Cercle, à ce train Peeters aura bientôt besoin d'un Bob (2-0). Mununga taille ses ex : à Malines, le Beerschot grave son 2e succès malin (0-2) mais Ojo, buteur, ne se rasera pas le crâne pour mieux frapper de la tête. Pourtant Koster le lui a demandé - un comble, pour un chevelu. Pas d' Homme du match au Lisp, le président Samy ne devra pas prêter sa Ferrari comme à Bourabia la semaine d'avant : le Lierse est rejoint in extremis par OHL (1-1). A fond la gondole. Leekens nous a encore tous eus, Bruges gagne le premier Clasico avec du foot à bulles : le Standard avait chaussé sa défense à trous, le couple Bacca-Tchité s'est refait un tête-à-tête romantique (4-2). Poco a loupé le mercato mais pas la Faculté : il est forfait pour les Diables. Entre Bataves. Van den Brom et Been resteront frères après le partage, De Ceulaer rembourse déjà son transfert, Jova bute mais fête... seul, le John mauve refait le coup Iako-Bruno mais Genk n'est pas Limassol (2-2). Bruges prend quatre points de champ. " Donc deux ", dit une petite voix à Copenhague. Hold-up laekenois. Finale de Coupe, le retour : Vanhaezebrouck a tiré les leçons du Heysel, Courtrai laisse le cuir à Lokeren mais en garde un pour Zukanovic (0-1). Et cette fois, aucun de ces deux excités de coaches n'a volé en tribune. " Leekens n'aime que les bénis oui-oui. "Gunther Schepens" Je suis meilleur qu'au Real. "Raul Bravo " J'aime bien les arbitres. "Jonathan Blondel.