LUNDI

par erik libois
...

par erik liboisUn cas d'école. Chez les Suarez, on la joue franco : transfert moscovite dans le pâté, accès au marché british bouché et porte de la Celeste fermée à double tour, l'agent du Soulier d'Or exhibe la vieille botte de la naturalisation express. " Si Mati devient belge, fini les soucis de transferts ", résume Christian Colazo. Et voici poindre le blème pour Tonton Willie : qui c'est qui vomissait les mercenaires du type Weber ? Zèbre noir. Nouveau martyr en vue pour le couloir gauche fétide local, Charleroi signe sa 5e recrue, le back congolais N'Ganga (27 ans, Tours). Avant lui Oulmers, Moia, Orlando, Elie, Vergerolle et Lazitch s'y sont gravement blessés. DJ Mehdi monte le son : la cellule foot cible trois... baffles du stade trop faibles pour communiquer au public en cas d'incidents. Et Mehdi de faire son Mogi : " Merci à la Ville d'avoir tout investi... à La Neuville ". C'est trop injuste. Signé Tchité. Premiers regrets pour Degraen d'avoir renié Vanden Borre : le cool à l'aise est annoncé à Lille et Marseille. Actu moins bright pour Bright : Genk rompt avec l'avant chipé à Westerlo, le garçon avait un contrat courant au Kuipje. " On a imité ma signature, c'est de l'esclavage ", éructe le loustic. Wijnants aurait donc tapé les graphologues à Mémé ? L'effet du Hazard. Wilmots et De Keersmaeker peuvent laisser à la grange le tracteur familial : la Maison Houba signe avec BMW, nos deux édiles fédéraux vont rouler en Série 7, prix catalogue 93.450 euros. Double merci à Leekens d'avoir implémenté les petits bonus et élargi le staff technique : douze modèles iront aux adjoints. Merci aussi aux Kompany, Hazard & Cie d'avoir créé le buzz : naguère, le service commercial devait mendier chez Lada. Dites... Retour d'un vieux tube mauve : les docs sont vraiment de gros nuls. Pendant que Papy Roger éructe sur Suarez et ses gourous gauchos, Van Holsbeeck cherche un pigeon pour étouffer sa combine ratée chez les médecins moscovites : " On a perdu 11 millions, on va trouver le coupable qui a mal soigné Mati. " Cette fois, ce ne sera pas le Dr. Sas : il avait déjà filé à Bruges... L'après-midi, Juhasz boucle en interne contre le Roulers du copain Devroe ses premières 90 minutes depuis deux mois : une prime pour le toubib ? ... 33. Le Doc gantois garde sa place... pour l'instant. Tests médicaux réussis, Gand signe son 3e Ibère après Arzo et Melli : sûr que Cendros va mettre l'ambiance, il a joué sur les plages de Majorque, Tenerife et Benidorm. La preuve : " En Espagne on m'appelle Buffalo ". Padt et Maréval, eux, vont se mettre au castillan. Clabecq dans l'eau. P'tit Mich' va devoir rappeler Cousin Lio et Tonton Francis : le projet RWDM-Bleid cher à De Wolf cafouille, les vieux Coalisés se tirent des flûtes, zwanze et compagnie. Un autre illustre Clabecquois a les poignées d'amour qui flanchent : Baseggio doit retirer sa candidature communale. Le bon Walt créchait soi-disant chez un colistier mais le flic de quartier n'a pas vu sa brosse à dents dans le gobelet de la salle d'eaux : c'était donc du chiqué. Attention, Forges en éruption. Débandade. Le syndic des coaches prépare le partenariat avec www.rendez-vous.be : Jess Donckers, la bimbo siliconée de De Boeck, annonce qu'avec son Glen, c'était hot au printemps, mais maintenant c'est fini. Les amourettes de vacances ne sont plus ce qu'elles étaient. Et l'ex-coach miracle de reluquer son portable des fois qu'un club sonnerait. Partir, revenir. C'est le gimmick du moment : à qui ratera ses tests médicaux ? Parti vers Athènes en fanfaron, Kanu en revient la crolle mollasse : sa cuisse manquait de jambon, le doc d'Olympiacos n'a pas laissé passer. Mme Kanu biffe l'Acropole et re-pleure sous les terrils, le toubib rouche peut à son tour trembler pour sa plaquette. Avoir le même agent a du bon : Pocognoli prépare le pédalo direction le Tage et Witsel, Benfica a sept briques pour le picobello serésien. Le président de Zulte va pouvoir refaire sa mouche du coche : " Avoir lâché Berrier-Leye-Benteke, quelles bourdes ! " Droit de réponse à Jules & Roro. Le foot à onze. Titulaire d'une wild-card au Challenger d'Ekranas, le Tennis Club Anderlechtois défile ses réservistes au filet des marins-pêcheurs locaux : Praet sert la tournée, Iakovenko Molins & Cie offrent aux 48 fans mauves des harengs quasi dédicacés (0-6). Soirée complète : Gillet prend la tête au Trophée du Péno glauque, Deschacht échappe à son auto-but lituanien décennal. Que demande le peuple ? Pépettes blues. C'est vrai, Lestienne n'était pas hors-jeu mais Verhaeghe peut quand même oublier les pépettes de la grande Ligue pour son cochonnet. Bruges est lourdé par sa Petite Sirène, McThe Knife débité par l'Ariel danois, qui avait réactivé ses vieilles stats mauves au Breydel (2-3). L'indice belge importe moins qu'un bon tacle à son Mannaert : Herman du Parc sort ses textos pour bisouter beaucoup, beaucoup son Ariel lessive. Grand Georges devra ressortir son écharpe jaune. Mais en Ligue Europa. Rouge toujours. Une blondine à droite, une brunette à gauche : Coach Wilmots intronise deux nouvelles adjointes pour le nouveau maillot des Diables, avec ligne moulante ras le Wonderbra. Pour le derby, le duo Poco-Ciman revient tester la tof étoffe, les duettistes Mundingayi-Nainggolan peuvent se torcher leur statut de cadres du Calcio, Lukaku garde son ticket et en tire un 2e pour aller fighter chez Yass à West Brom'. Et Vince The Prince de préparer le gel rouge : si les fans repeignent la route jusqu'au Heysel, trois Diables vont se mettre les tifs écarlates. Willie réserve sa réponse. D'jeun sans gêne. Anderlecht place un Chancel sur son grand échiquier gazonné. Jour de ses 18 ans, Chancel Mbemba signe pro et affirme ses ambitions : " Je serai le nouveau Kouyaté. " Ça tombe bien : retour des JO, le vrai Cheikhou ramène des offres de Newcastle et Arsenal. " Faudra payer très cher ", tranche Van Holsbeeck. Genre 11 millions, remplissage de fioles compris ? Le destin se joue bien avant l'acné : Lille débauche le gardien mauve Thomas Willocq. Son âge ? 12 ans. Une paille avec l'orangeade. Bed and Breakfast. " Seul Brême avait gagné ici avant nous " : Been atteint l'orgasme en plein sauna, Genk émerge de la fournaise kazakh d'Aktobe via ses B&B. Benteke et Buffel font le job, Barda se déchire pour un mois et Vossen, avec Pescara en tête, fait son Gillet d'une veste aux onze mètres (1-2). Pour Gand, l'Europa stoppe là : Videoton fait son Téléthon, Brüls N'Diaye et Messoudi concourent à qui cumule poteau, barre et biscotte rouge. Les Buffalos finissent à neuf et sans le poil, ces vidéastes magyars n'étaient pas des thons (0-3). Louwagie snipe Sollied : " Il faut des résultats très vite, sinon... " Euro-visions. Sus aux limaces : pour danser chez les Champions, Anderlecht devra poncer le Quick-Step de Limassol (Chypre), vainqueur du... Partizan Belgrade - pour les futurs pénos, Guillaume s'abstenir. Bruges ira à Debrecen où Sidibe prépare le bain de boue, cette fois Leekens peut faire mieux que Jacobs : les Hongrois ont sorti Borisov. Genk devra fuir les cernes de Lucerne, Lokeren peut craindre les mousses de Plzen. Des Dragons et des ours. Mons s'offre un Flavien : contrat cassé à Eupen, Le Postollec signe en Doudou. Avec Zola et Werner croisés au Brussels et à Eupen le Franco pourra disserter du grizzly vermeerschien et du Panda rédimé. Le Père Noël passe en été sur le Sapina : nouveau contrat, échéance 2015. ... d'huile. " Je ne veux pas être un 2e Suarez ", clame Boris Pandza. Zéro risque de confondre le style chaloupé, le panzer malinois évoque son transfert à l'Arsenal Kiev : cette fois la visite médicale n'a pas fait tiquer le Dr. Knock local mais les garanties bancaires font tache et le dossier croupit à la Banque d'Ukraine, pas gagné pour qui a vécu le dernier EURO. Biebauw franchit le pas : lassé d'attendre Abbas Bayat, le portier rompt son précontrat en Zèbre. Standard latino. Sclessin a trouvé la clé du kicker : Jans raye Ogunjimi et lance ses farfadets Ezekiel-Seijas, Gonzalez rythme la salsa, le Standard marque à sa 212e minute et coule Waasland en fond de Meuse. Belhocine a mesuré la nuance entre cadors et nains : il n'y avait pas péno mais à Seraing, là on les met au fond... Sclessin implore Poco mais Séba confirme : il va refermer son petit livre rouche. Bénédiction ? Entre plein-aux-as, on s'entend : Duchâtelet applaudit l'OPA Murdoch sur les droits TV des Pays-Bas, le vieux Picsou rêverait aussi d'une Beneliga. Pour quelques bons RKC-NAC, Uncle Rupert a tapé... un milliard d'euros : " Nous aussi, on peut viser ça ", précise notre boss des pros, Ronny Verhelst. Qu'en dit-t-on chez nos cryptés ? Tremplin pour l'emploi. Bob Peeters et Peter Maes peuvent demander leur licence de joueur, mais l'ex-portier devra jouer devant : le Cercle et Lokeren vendent leurs avants. Finbogason rempile à Helsingborg, Fall file à Fürth le promu teuton pour... dix fois son prix acquitté par Lokeren six mois plus tôt, preuve qu' Opa Roger sait encore négocier. Rudy (Cercle) clôture la visite amicale à Vladikavkaz : quoiqu'avec les toubibs ruskovs et surtout les cancrelats locaux (témoignage dispo chez Roger Vanden Stock, anno 1996), rien ne soit jamais sûr... Rien ne va plus, faites vos jeux. De chez les Diables, Leekens a gardé la tendance à la vendange : Bruges répète à Malines le syndrome Copenhague en cédant trois avantages aux Danois sang et or, malgré la butante frivole du duo Refaelov-Meunier (3-3). En tête, Dury s'accroche aux bottes de son pote Mannaert, Berrier sauve encore Zulte au Kiel (1-1). Les experts d' Unibet, élu sponsor local du soir, n'ont rien vu venir (1-1). Bravo, cabot. Mandanda carré dans sa niche, Kumedor laissé sans laisse, Charleroi serre les crocs dans le béton puis racle la gamelle à Courtrai (0-1). " C'est un hold-up ", hurle Vanhaezebrouck ". Ferrera s'en fout, le potache a giflé le Coach de l'année. Mons a dominé le classement durant onze minutes : Sapina étête le Lierse mais Werner avait sorti les moufles en été, l'Albert loupe le leadership (1-1). Comme pour Tia au même moment à Londres, la barre était trop haute. Version compote. Le Lierse libère des roupies pour son Ahmed Hassan : Dequévy, aussi léger du pied que lourd de contrat, file en D2 manger de blettes à Saint-Trond. Pas si loin d'ici, le petit Joeri faisait monter les enchères chez les trois grands. L'Europe du dimanche. Contre OHL, Gand ressert sa pédale-choucroute de l'été : Wallace sauve le coup, la goulasch Videoton pesait toujours sur le stomac, le coup de sang de Louwagie a fait long feu (1-1). Gonflé par le kick-off signé Courtois, Genk grave son premier succès contre Lokeren : re-boosté par la relance en P4 écossaise de ses Rangers en kilt, Buffel score mieux au casse-murailles que le tandem Gorius-Benteke, victime des piquets (1-0). Jour du seigneur. Quoi de mieux qu'une balade familiale en gondole après le barbecue dominical ? Mbokani sert le menu trois services en revisitant même Panenka, Anderlecht rejoint la tête, Dieu promet de rester mauve... si la Ligue vient (0-3). Le Cercle griffé Bob tournait carré. Des deux ex-équipiers d'Arnhem, van den Brom avait le mieux pigé les préceptes de Vitesse. Cerise : le ref n'a même pas dû donner de péno à rater. " Louwagie m'a bien entubé. "Yassine El Ghanassy " Dieu ne voulait pas nous aider. "Georges Leekens" Je voulais être ingénieur. "Dennis Praet