LUNDI

Tête, épaule, genoux, pieds. Feu vert pour genou black : le Dr Declercq, le chirurgien maison d'Anderlecht, valide le dossier médical de Cyriac, la transhumance du petit Eléphant de Sclessin vers le Parc prend corps. Pour la forme, la maison rouche éructe sur Mogi Bayat : " Cet agent est déloyal ! " Sans déconner ? Et de Sart d'ajouter : " J'ai parlé avec Cyriac, il se désolidarise des propos de son manager. " Bon Zoro, tous ces tubes et ventouses, c'était pour quoi alors ?

Fusion des communes. A 55 balais, Michel De Wolf garde le tacle tonique : l'ex-T1 de Brussels dribble son ancien boss en installant le RWDM 2003 (P4) au stade Machtens. Grâce au rachat sur ses deniers du matricule de Bleid, P'tit Mich saute les échelons jusqu'en D3, chaque semaine le manant molenbeekois verra donc en alternance son RWDM et le Brussels vermeerschisé. Et bientôt Lalanne en show-case raï-brusseleir Chaussée de Ninove ?

Fils de. Malgré son contrat bourré de briques, Dennis Praet reste un modèle d'ado : le styliste mauve décroche son diplôme d'humanités, option langue modernes, idéal pour la com sur le terrain. La bonne graine éclot partout : Alessio Staelens, le gamin à T2 Lorenzo, rejoint le noyau A du Cercle, Lokeren teste Jan Vonasek, dont le papa joua à Daknam, Visé sonde Jacopo... Zenga, le rejeton du Walter de la Squadra.

Une journée bien remplie. Les Buffalos iront au Luxembourg... ou aux Féroé : premier club belge à entrer en Europe, Gand hérite au tirage du vainqueur de Runavik-Differdange, le club luxo dirigé par Leflochmoan (ex-Virton). En soirée amicale, les Buffalos se font l'assiette norvégienne contre le Tromsö de leur ex-pichichi Ole-Martin Aarst (1-0). Tom Boere, le jeune puncheur acquis à Ajax, est opéré, ménisque en compote.

MARDI

Il y a Dogue... La vie est rose au Pays Noir : l'Olympic est sauvé de la liquidation par Adem Sahin, le président de la JS Turque, le manager des licences octroie au Sporting son permis de transférer. Inutile : au Mambourg, c'est calme plat, le secrétariat renseigne... 300 abonnés, Abbas Bayat rebranche son air préféré : " En préparation, on travaille la condition physique, un coach ne sert à rien. " Signe que tout roule à nouveau entre Laeken et Charleroi : le soir à l'AG fédérale, le Zèbre reçoit pour un an la coupe du champion de D2. Un petit effort sur le contrat télé, et le train de D1 pourra démarrer.

... et Dogue. Si Tonton Abbas venait à changer d'avis, un coach intello et multi-diplômé (AOC Bayat) est dispo sur le marché. Coupable d'avoir trop défendu son ancien staff, Philippe Saint-Jean se fait débarquer du Canonnier par le parrain lillois : ce partenariat annoncé était donc bien un marché de dupes. Les gentils Lillois seraient comme tous les autres, au diable le travail fourni, plaçons nos hommes : le nouveau T1 se nomme Arnaud Dos Santos, recruteur chez les Dogues.

Chinoiseries. Van Haezebrouck a ses habitudes en Ardennes et emmène ses ouailles en stage au grand air, avec ravito spirituel au presbytère de Vecmont. T2 Vanderhaeghe est soulagé, en l'absence de kiné et de coach des gardiens l'ex-tracteur mauve devait tout faire lui-même mais c'est fini : Patrick Deman, grand témoin-repenti de l'affaire Ye, rejoint le staff éperonné. A l'atelier calligraphie, Pat assure le chinois ancien.

Façon Rupel-Boom. Les doublures mauves se traînent à Renaix, les titulaires redressent le score, furibond Van den Brom annonce l'envoi de certains au goulag (2-3). Première victime : Kabananga est placé à Roulers chez Devroe, le meilleur relais secret de Van Holsbeeck.

MERCREDI

Perte totale. De Sart ajoute un crooner à son iPod et biffe l'option Perbet : Ogunjimi (219 minutes de jeu en six mois à Majorque...) signe son contrat de leasing à Sclessin, le Standard et le club des Baléares se partageront la brique annuelle de salaire. L'ex-Genkois a pris ses infos : " C'est Wilmots qui m'a dit de signer ici. " Quoi, Willie joue encore les conseillers ? Marvin risque de se sentir un peu seul pour faire le groove, car à Sclessin le tonneau fuit toujours : Duchâtelet veut encore alléger sa cassette et... Van Damme, encore Rouche transi trois jours plus tôt, suivrait Tchité à Bruges. Et cette fois, le diktat limbourgeois de Madame Elke ne pèserait pas lourd. Foi de tatoué.

Allumez le feu. Malgré la caisse percée, le tambour-lessive tourne toujours au Kiel : le Beerschot embauche le Hongrois Bodor, déjà passé par la ratière locale au défunt siècle, et le back droit Marzo, un 3e produit belge du PSV. McDonald se la joue Obama : le burger néerlandais signe au Chicago Fire, l'ex-club d'un dingue nommé Hristo Stoichkov. Le maillot de Sherjill au Kiel sera-t-il réattribué ? Quatre ans après le crash, le n°23 de Sterchele l'est à nouveau : l'élu, Ojo, est prié d'être prudent au volant.

C'est JM qui sourit. Retraité de Lokeren, Jean-Marie Philips prend un coup de jeune : il redevient conseiller juridique de l'Union Saint-Gilloise, 17 ans après y être déjà passé. Au sein des papets du largement Centenaire, l'ex-CEO va faire figure de jeunot. Un peu comme à Laeken en somme ?

Comptons ensemble. Et voici la marée du jour des amicaux sans sel : Anderlecht et le Standard en plantent sept à Audenarde et Ciney (0-7), Iakovenko s'est bougé après le brouet de la veille, chez Chteline l'ex-chouchou d'Abbas, le carré djeun Batshuayi-Menga-Ezékiel-Mputu a repris le job à Mémé. Dans le n'importe quoi, le Cercle et Gand font mieux : ils en passent huit et... onze à Oostnieuwkerke (1-8) et Heist (0-11). A Ath, Mons gagne en n'étant pas... géant (0-3) : " Les matches amicaux ne servent à rien ", conclut Scifo. C'était donc ça.

JEUDI

Ils sentent bon... Petit à petit, le de Sart fait son nid et remonte la pente aux transferts : le Français Frédéric Bulot (U21, Caen, n°10) signe au Standard qui a déboursé... deux millions d'euros. A ce tarif, gageons que le gaillard n'est pas un mulot. Mangala aura sûrement tuyauté, les deux sbires se côtoient chez les Bleuets.

... mes Bleuets. C'est la journée du bleu : le partenaire d'axe d'Eliaquim, Kalidou Koulibaly (Metz), signe à Genk près d'un autre Bleuet Joseph-Monrose. Le Franco-Sénégalais était aussi pisté par Anderlecht et Bruges. Le Racing comble une brèche : Joneleit a rechuté au genou. Grimi repart au Sporting Lisbonne et Vanden Borre est cité... à la Lazio. Been en profite pour préciser : " Je ne suis pas candidat pour le poste de Van Marwijk chez les Oranje. " Quelqu'un en avait parlé ?

Ça sent vraiment... Thomas Phibel dénote comme footeux : condamné jadis pour avoir causé un crash mortel, l'arrière de l'Antwerp est jugé pour... culture de cannabis. Cette fois, pas de chance : c'est juste son frangin qui arrosait et consommait mais le voisin n'aimait pas trop les senteurs. Les gens quand même.

... pas bon. L'avant colombien Pabon signe à Parme. So what ? Anderlecht et Mons râlent sec, le Sporting convoitait le gaillard qui, au surplus, rape total le budget parmesan réservé à Perbet. Au Tondreau, Jérem brosse toujours les entraînements mais Lommers engrange quand même : Angeli (Standard) signe trois ans chez Doudou.

VENDREDI

Ronald (bad) luck. Vargas a la manie des mauvais running-gags : huit mois après avoir pété son genou pour son match de reprise, le Vénézuélien choisit son premier entraînement pour... tomber sur son bras, un mois d'arrêt ! Comme son aîné, Jordan Lukaku tweete grave... mais c'est pour annoncer une fracture de fatigue, six semaines de pit-stop. Van den Brom n'en perd pas la banane : son opération Twitter à lui a réussi, l'un de ses 3.400 followers lui a renseigné une masure. Et même pas un moulin.

Pour quatre briques, t'as plus rien. Sollied fait tout pour surprendre ses petiots : il emmène ses Gantois faire de la voile à Zeebrugge. Mais pour Brüls, la marina de Nice reste plus nice : le dribbleur roux négocie chez Puel, l'OGC offrirait quatre millions d'euros... mais c'est trop peu pour Louwagie. Flouze toujours, MPH veut attirer El Ghanassy à Al-Shabab. Preuve que, chez les émirs, on joue au foot sans ménisque : recalé par le toubib montois, Grondin hypnotise celui d'Al-Faisaly et rejoint Marc Brys.

Tous aux iPads. Le Dirar nouveau est arrivé, il est macédonien, se nomme Trickovski mais aurait le même crochet chaud sur son flanc : le médian d'APOEL, élu MVP de la ligue chypriote, signe chez Leekens à Bruges. En soirée, Tchité ouvre son compteur en amical à Hoek... mais c'est Bacca (trois buts) qui mène au boulier (4-7). La Blue Army lance une pétition sur Facebook : elle râle sur Platini qui lui aurait piqué sa reprise des Seven Nations Army pour célébrer les buts de l'Euro. Que disent les iPads du Performance Centre ?

SAMEDI

Family Pack. A Waasland-Beveren, au 10e transfert le 11e est gratuit. Le comité waeslandien étend son radius à l'international : il rapatrie l'ex- Rambo lierrois Van Hemert actif au Danemark, l'ex-capi du Beerschot Daniel Cruz parti faire la tournée des bars de Dallas, et l'avant ivoirien Koffi propriété de l'AS Rome mais en prêt à... Boussu-Dour. Pas de bol pour Mimile : Mpenza, qui se languit d'ennui dans son flat d'Evere, a postulé sans succès.

Qui a vu un chat noir ? Bailly n'est vraiment pas verni : pour sa première sortie avec OHL, le portier liégeois se claque un doigt et doit stopper un mois, même tarif pour Thompson pour une commotion. L'ex-Montois Ibou, transféré pour trois ans, ferait bien d'ouvrir l'£il en plein jour : le capitaine Ruytinx en a aussi pour six mois, genou explosé.

Amicalement vôtre. 3.000 Virtonais sont venus, Coach VDB s'en fout : Anderlecht vient sans ses vedettes faire le job en Gaume (1-4). Le Standard se hâte à Ath (0-4), Mons ne se foule pas au Fallon du White Star (0-1), Charleroi hache Esch (0-1) mais perd son buteur Gueye qui file à Metz chez Cartier-D'Ono. Heureusement Genk sert le dix de chute à Tegelen (0-10).

DIMANCHE

Cap au Nord. Malgré le semi-flop Bjarnason, le Standard réinvestit dans le fishstick scandinave : Astrit (sic) Ajdarevic (médian, Norrköping, 22 ans) s'engage à Sclessin, cet international U21 suédois né au Kosovo a même joué en jeunes à Liverpool. D'où son prix 1,5 million ? Negouai, l'agent de Menga, a fait du chambard en menaçant de délocaliser son poulain, et ça marche : le grand Dolly obtient un contrat revalorisé.

Noël en juillet. Noel Gallagher (Oasis) mate tous les matches de City, Kompany lui renvoie la balle en passant le voir à Werchter. " Ça me rappelle ma jeunesse ", tweete Vince, décidément très mûr. Et sans boules Quiès.

A poil. En amical à Audenarde, Bruges rentre le minimum (0-1), heureusement le spectacle vient des tribunes : encouragé par la canicule, un streaker floche en goguette descend saluer Jorgacevic dans son but. En visite à Meerdonk, le Beerschot se la joue Wimbledon : 0-15, avantage dehors ! A côté le 0-8 de Malines a Kampenhout est presque ridicule.

PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT

Tête, épaule, genoux, pieds. Feu vert pour genou black : le Dr Declercq, le chirurgien maison d'Anderlecht, valide le dossier médical de Cyriac, la transhumance du petit Eléphant de Sclessin vers le Parc prend corps. Pour la forme, la maison rouche éructe sur Mogi Bayat : " Cet agent est déloyal ! " Sans déconner ? Et de Sart d'ajouter : " J'ai parlé avec Cyriac, il se désolidarise des propos de son manager. " Bon Zoro, tous ces tubes et ventouses, c'était pour quoi alors ? Fusion des communes. A 55 balais, Michel De Wolf garde le tacle tonique : l'ex-T1 de Brussels dribble son ancien boss en installant le RWDM 2003 (P4) au stade Machtens. Grâce au rachat sur ses deniers du matricule de Bleid, P'tit Mich saute les échelons jusqu'en D3, chaque semaine le manant molenbeekois verra donc en alternance son RWDM et le Brussels vermeerschisé. Et bientôt Lalanne en show-case raï-brusseleir Chaussée de Ninove ? Fils de. Malgré son contrat bourré de briques, Dennis Praet reste un modèle d'ado : le styliste mauve décroche son diplôme d'humanités, option langue modernes, idéal pour la com sur le terrain. La bonne graine éclot partout : Alessio Staelens, le gamin à T2 Lorenzo, rejoint le noyau A du Cercle, Lokeren teste Jan Vonasek, dont le papa joua à Daknam, Visé sonde Jacopo... Zenga, le rejeton du Walter de la Squadra. Une journée bien remplie. Les Buffalos iront au Luxembourg... ou aux Féroé : premier club belge à entrer en Europe, Gand hérite au tirage du vainqueur de Runavik-Differdange, le club luxo dirigé par Leflochmoan (ex-Virton). En soirée amicale, les Buffalos se font l'assiette norvégienne contre le Tromsö de leur ex-pichichi Ole-Martin Aarst (1-0). Tom Boere, le jeune puncheur acquis à Ajax, est opéré, ménisque en compote. Il y a Dogue... La vie est rose au Pays Noir : l'Olympic est sauvé de la liquidation par Adem Sahin, le président de la JS Turque, le manager des licences octroie au Sporting son permis de transférer. Inutile : au Mambourg, c'est calme plat, le secrétariat renseigne... 300 abonnés, Abbas Bayat rebranche son air préféré : " En préparation, on travaille la condition physique, un coach ne sert à rien. " Signe que tout roule à nouveau entre Laeken et Charleroi : le soir à l'AG fédérale, le Zèbre reçoit pour un an la coupe du champion de D2. Un petit effort sur le contrat télé, et le train de D1 pourra démarrer. ... et Dogue. Si Tonton Abbas venait à changer d'avis, un coach intello et multi-diplômé (AOC Bayat) est dispo sur le marché. Coupable d'avoir trop défendu son ancien staff, Philippe Saint-Jean se fait débarquer du Canonnier par le parrain lillois : ce partenariat annoncé était donc bien un marché de dupes. Les gentils Lillois seraient comme tous les autres, au diable le travail fourni, plaçons nos hommes : le nouveau T1 se nomme Arnaud Dos Santos, recruteur chez les Dogues. Chinoiseries. Van Haezebrouck a ses habitudes en Ardennes et emmène ses ouailles en stage au grand air, avec ravito spirituel au presbytère de Vecmont. T2 Vanderhaeghe est soulagé, en l'absence de kiné et de coach des gardiens l'ex-tracteur mauve devait tout faire lui-même mais c'est fini : Patrick Deman, grand témoin-repenti de l'affaire Ye, rejoint le staff éperonné. A l'atelier calligraphie, Pat assure le chinois ancien. Façon Rupel-Boom. Les doublures mauves se traînent à Renaix, les titulaires redressent le score, furibond Van den Brom annonce l'envoi de certains au goulag (2-3). Première victime : Kabananga est placé à Roulers chez Devroe, le meilleur relais secret de Van Holsbeeck. Perte totale. De Sart ajoute un crooner à son iPod et biffe l'option Perbet : Ogunjimi (219 minutes de jeu en six mois à Majorque...) signe son contrat de leasing à Sclessin, le Standard et le club des Baléares se partageront la brique annuelle de salaire. L'ex-Genkois a pris ses infos : " C'est Wilmots qui m'a dit de signer ici. " Quoi, Willie joue encore les conseillers ? Marvin risque de se sentir un peu seul pour faire le groove, car à Sclessin le tonneau fuit toujours : Duchâtelet veut encore alléger sa cassette et... Van Damme, encore Rouche transi trois jours plus tôt, suivrait Tchité à Bruges. Et cette fois, le diktat limbourgeois de Madame Elke ne pèserait pas lourd. Foi de tatoué. Allumez le feu. Malgré la caisse percée, le tambour-lessive tourne toujours au Kiel : le Beerschot embauche le Hongrois Bodor, déjà passé par la ratière locale au défunt siècle, et le back droit Marzo, un 3e produit belge du PSV. McDonald se la joue Obama : le burger néerlandais signe au Chicago Fire, l'ex-club d'un dingue nommé Hristo Stoichkov. Le maillot de Sherjill au Kiel sera-t-il réattribué ? Quatre ans après le crash, le n°23 de Sterchele l'est à nouveau : l'élu, Ojo, est prié d'être prudent au volant. C'est JM qui sourit. Retraité de Lokeren, Jean-Marie Philips prend un coup de jeune : il redevient conseiller juridique de l'Union Saint-Gilloise, 17 ans après y être déjà passé. Au sein des papets du largement Centenaire, l'ex-CEO va faire figure de jeunot. Un peu comme à Laeken en somme ? Comptons ensemble. Et voici la marée du jour des amicaux sans sel : Anderlecht et le Standard en plantent sept à Audenarde et Ciney (0-7), Iakovenko s'est bougé après le brouet de la veille, chez Chteline l'ex-chouchou d'Abbas, le carré djeun Batshuayi-Menga-Ezékiel-Mputu a repris le job à Mémé. Dans le n'importe quoi, le Cercle et Gand font mieux : ils en passent huit et... onze à Oostnieuwkerke (1-8) et Heist (0-11). A Ath, Mons gagne en n'étant pas... géant (0-3) : " Les matches amicaux ne servent à rien ", conclut Scifo. C'était donc ça. Ils sentent bon... Petit à petit, le de Sart fait son nid et remonte la pente aux transferts : le Français Frédéric Bulot (U21, Caen, n°10) signe au Standard qui a déboursé... deux millions d'euros. A ce tarif, gageons que le gaillard n'est pas un mulot. Mangala aura sûrement tuyauté, les deux sbires se côtoient chez les Bleuets. ... mes Bleuets. C'est la journée du bleu : le partenaire d'axe d'Eliaquim, Kalidou Koulibaly (Metz), signe à Genk près d'un autre Bleuet Joseph-Monrose. Le Franco-Sénégalais était aussi pisté par Anderlecht et Bruges. Le Racing comble une brèche : Joneleit a rechuté au genou. Grimi repart au Sporting Lisbonne et Vanden Borre est cité... à la Lazio. Been en profite pour préciser : " Je ne suis pas candidat pour le poste de Van Marwijk chez les Oranje. " Quelqu'un en avait parlé ? Ça sent vraiment... Thomas Phibel dénote comme footeux : condamné jadis pour avoir causé un crash mortel, l'arrière de l'Antwerp est jugé pour... culture de cannabis. Cette fois, pas de chance : c'est juste son frangin qui arrosait et consommait mais le voisin n'aimait pas trop les senteurs. Les gens quand même. ... pas bon. L'avant colombien Pabon signe à Parme. So what ? Anderlecht et Mons râlent sec, le Sporting convoitait le gaillard qui, au surplus, rape total le budget parmesan réservé à Perbet. Au Tondreau, Jérem brosse toujours les entraînements mais Lommers engrange quand même : Angeli (Standard) signe trois ans chez Doudou. Ronald (bad) luck. Vargas a la manie des mauvais running-gags : huit mois après avoir pété son genou pour son match de reprise, le Vénézuélien choisit son premier entraînement pour... tomber sur son bras, un mois d'arrêt ! Comme son aîné, Jordan Lukaku tweete grave... mais c'est pour annoncer une fracture de fatigue, six semaines de pit-stop. Van den Brom n'en perd pas la banane : son opération Twitter à lui a réussi, l'un de ses 3.400 followers lui a renseigné une masure. Et même pas un moulin. Pour quatre briques, t'as plus rien. Sollied fait tout pour surprendre ses petiots : il emmène ses Gantois faire de la voile à Zeebrugge. Mais pour Brüls, la marina de Nice reste plus nice : le dribbleur roux négocie chez Puel, l'OGC offrirait quatre millions d'euros... mais c'est trop peu pour Louwagie. Flouze toujours, MPH veut attirer El Ghanassy à Al-Shabab. Preuve que, chez les émirs, on joue au foot sans ménisque : recalé par le toubib montois, Grondin hypnotise celui d'Al-Faisaly et rejoint Marc Brys. Tous aux iPads. Le Dirar nouveau est arrivé, il est macédonien, se nomme Trickovski mais aurait le même crochet chaud sur son flanc : le médian d'APOEL, élu MVP de la ligue chypriote, signe chez Leekens à Bruges. En soirée, Tchité ouvre son compteur en amical à Hoek... mais c'est Bacca (trois buts) qui mène au boulier (4-7). La Blue Army lance une pétition sur Facebook : elle râle sur Platini qui lui aurait piqué sa reprise des Seven Nations Army pour célébrer les buts de l'Euro. Que disent les iPads du Performance Centre ? Family Pack. A Waasland-Beveren, au 10e transfert le 11e est gratuit. Le comité waeslandien étend son radius à l'international : il rapatrie l'ex- Rambo lierrois Van Hemert actif au Danemark, l'ex-capi du Beerschot Daniel Cruz parti faire la tournée des bars de Dallas, et l'avant ivoirien Koffi propriété de l'AS Rome mais en prêt à... Boussu-Dour. Pas de bol pour Mimile : Mpenza, qui se languit d'ennui dans son flat d'Evere, a postulé sans succès. Qui a vu un chat noir ? Bailly n'est vraiment pas verni : pour sa première sortie avec OHL, le portier liégeois se claque un doigt et doit stopper un mois, même tarif pour Thompson pour une commotion. L'ex-Montois Ibou, transféré pour trois ans, ferait bien d'ouvrir l'£il en plein jour : le capitaine Ruytinx en a aussi pour six mois, genou explosé. Amicalement vôtre. 3.000 Virtonais sont venus, Coach VDB s'en fout : Anderlecht vient sans ses vedettes faire le job en Gaume (1-4). Le Standard se hâte à Ath (0-4), Mons ne se foule pas au Fallon du White Star (0-1), Charleroi hache Esch (0-1) mais perd son buteur Gueye qui file à Metz chez Cartier-D'Ono. Heureusement Genk sert le dix de chute à Tegelen (0-10). Cap au Nord. Malgré le semi-flop Bjarnason, le Standard réinvestit dans le fishstick scandinave : Astrit (sic) Ajdarevic (médian, Norrköping, 22 ans) s'engage à Sclessin, cet international U21 suédois né au Kosovo a même joué en jeunes à Liverpool. D'où son prix 1,5 million ? Negouai, l'agent de Menga, a fait du chambard en menaçant de délocaliser son poulain, et ça marche : le grand Dolly obtient un contrat revalorisé. Noël en juillet. Noel Gallagher (Oasis) mate tous les matches de City, Kompany lui renvoie la balle en passant le voir à Werchter. " Ça me rappelle ma jeunesse ", tweete Vince, décidément très mûr. Et sans boules Quiès. A poil. En amical à Audenarde, Bruges rentre le minimum (0-1), heureusement le spectacle vient des tribunes : encouragé par la canicule, un streaker floche en goguette descend saluer Jorgacevic dans son but. En visite à Meerdonk, le Beerschot se la joue Wimbledon : 0-15, avantage dehors ! A côté le 0-8 de Malines a Kampenhout est presque ridicule. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT