LUNDI

Football-champagne. Lendemain de titre mauve, chacun narre sa soirée. Les joueurs ont arrondi le Carré : Odoi ressort meilleur danseur, Praet (17 ans) a roulé les sorteurs grâce aux aînés, Suarez et Biglia ont trouvé une baby-sitter de justesse, Jova est reparti le premier... et Proto le dernier, direct à l'école avec les enfants. Venu en Lada, Legear a su tenir la ligne blanche en sortant. Roger VDS a éteint tôt, son toubib devait voir " si mon c£ur tenait encore le coup ". Ariel Jacobs s'est couché avec des mots croisés... en calant sur un mot : Adverbe, huit lettres, synonyme d'énormément, commençant par B, terminant par P.
...

Football-champagne. Lendemain de titre mauve, chacun narre sa soirée. Les joueurs ont arrondi le Carré : Odoi ressort meilleur danseur, Praet (17 ans) a roulé les sorteurs grâce aux aînés, Suarez et Biglia ont trouvé une baby-sitter de justesse, Jova est reparti le premier... et Proto le dernier, direct à l'école avec les enfants. Venu en Lada, Legear a su tenir la ligne blanche en sortant. Roger VDS a éteint tôt, son toubib devait voir " si mon c£ur tenait encore le coup ". Ariel Jacobs s'est couché avec des mots croisés... en calant sur un mot : Adverbe, huit lettres, synonyme d'énormément, commençant par B, terminant par P.Le twist du tweet. A force d'user les machines à écrire et d'égarer les courriers, l'Union belge foire aussi sur Twitter : un directeur marketing, mauve de c£ur, a dérapé du pouce et moqué les Brugeois. Ce serait donc vrai, la Fédé serait noyautée depuis le Parc ? Communiqué officiel, déclaration YouTube, Houba Street bat tout sa coulpe auprès des fans meurtris. Twitter, un fameux progrès quand même. Hi-Han. Stalactite sur la tête à Bodart : le Parquet réclame... 50 mois de cabane pour Gil-le-flambeur pour le braquage des Grottes et le trafic de fausse monnaie. Maître Misson plaidera la nullité. Après Bosman, l'arrêt Bodart ? Tresses tristes. Mbokani a la tresse vaillante : il est venu au casino de Bruxelles car on lui a garanti qu'il le gagnait, ce satané Soulier d'Ebène. Passé les tifs de Fellaini sur le podium, on pleure surtout les dreadlocks de Bocandé : Jules s'éteint à 54 ans, avec Nico Claesen, Jules avait écrit les plus belles aventures de Blondin et Cirage à Seraing. Belles fuites. Début de semaine-cata chez Belfius : le holding se fracasse, Dehaene décote rayon fair-play financier... et le ref Boucaut révèle qu'il bosse pour la banque sponsor des Brugeois. Ce péno du Parc était donc vraiment incompréhensible. Restons prudents, Jeurissen déprogramme Boucaut des matches du Club... puis dévoile son truc pour aider les assistants à mieux percuter les hors-jeu : chacun a un simulateur vidéo à domicile, au salon Madame va devoir se farcir les levers de drapeau devant la télé. C'est mon destin. Une toise de farfadet mais de jolis pieds et des poumons sympas : le Standard branche un Super Eagle dans son moteur, Ezekiel signe trois ans. Pour Gakpé, le terril s'efface pour la Nantes pluvieuse : son option rouche s'activait à 15 caps, pas de chance il s'arrête à 14... Petites combines, suite : Francesco D'Onofrio est annoncé en test à Olhanense, le club portugais de Conceiçao. Ben oui. Jambon Blanc. Lommers confirme, la seule offre concrète pour Perbet est venue de Parme. A Clairefontaine, Laurent Blanc présélectionne pour l'Euro : " Je pourrais prendre le meilleur buteur de Belgique... et vous me traiteriez de fou ". Mouches... Mercredi c'est jour de marché, celui du T1 est en éruption. A Neerpede, Jacobs fait monter les enchères : " J'ai des offres du Moyen-Orient... et même une d'un bon club de D1 ". A Charleroi aussi, la voie se libère : entre deux nems à Pékin pour le business, Tonton Abbas faxe à Van Wijk de cumuler DT-coach-responsable jeunes... pour moins cher. Et si c'était Courtrai pour Jacobs ? Car Vanhaezebrouck monte en grade : il rafle la couronne de Coach de l'année, un truc qui, depuis 2007, filait toujours chez le T1 champion. A Mons, personne n'a voté Van Wijk... ... du coach.VDS ayant un cochonnet trop maigre pour MPH, celui-ci rempile officiellement à Al Shabab. A cinq briques annuelles, le barème surpasse celui de... Sir Ferguson à Old Trafford ! Même que MPH lorgnerait Jova : " Pas question, Milan reste chez nous ", tonne Van Holsbeeck. De Beersel, la fantôme du Château ressurgit : Morten Olsen, fantasme éternel de VDS Père, se porte candidat pour un... cumul Danemark-Sporting. Pas bien : il n'a pas consulté ses dirigeants... et c'est non. Danger de doigt. Au Parquet, les images télé servent aussi pour la manucure : Coulibaly (Gand) doit 400 euros pour un doigt d'honneur à Safari. Pour Sollied, Elimane a gardé ses mains dans le short : il refuse d'être réserviste et peut rester chez lui. Louwagie pêche un backup en Israël, un buteur zambien nommé Kola. Et, dit-on, le gaillard n'est ni light ni zéro. La mélodie du malheur. A Anvers, on célèbre le chiffre 13 : 13 ans tiptop après le dernier match du matricule 13 rebaptisé ensuite GBA, des fans de l'Antwerp portent le cercueil du Beerschot jusqu'au pied du Brabo vainqueur. A Bruxelles jadis, l'Union et le Daring se jouaient les mêmes sketches. Mais là, ça finissait en zwanzes, pas en bastons. Sifflet vermeil. Malgré son passage au home, le souvenir De Bleeckere reste vivace chez les joueurs : Frank prend son 7e sifflet de Ref de l'année. Et vu que la gamine du lauréat s'en tape du foot, Van Langenhove peut lisser sa moustache : ses huit titres ne seront pas égalés. D'autant que notre n°1 se classe huitième : oui, Gumienny... Bruges-la-morte-vivante. " J'ai dû serrer les dents pour pas chialer " : dans le bus vers Genk, ce grand émotif de Daum dit aux joueurs que Bruges, c'est mort pour lui. La troupe blauw-zwart a préparé une jolie carte d'adieu : à Genk, Lestienne, Akpala & Cie sortent la maîtrise et bétonnent leur accessit (1-2). Eternel retour. Avec les apôtres de la vendange tout est possible, rien n'est jamais fini : à Standard-Gand, les Buffalos tirent la floche du gaspi malgré la double prime du président et se bastonnent au vestiaire à la pause, pour trois jours les Rouches reprennent goût à l'Europe (2-1). Et tout ça sous les lazzi, sans attaquants et au bout de leur plus mauvais opus : le foot, c'est vraiment n'importe quoi. Après Gentbrugge, Courtrai refait le coup du succès de trente ans : Chavarria fesse ses copains de la réserve mauve, Anderlecht B s'est refait Rupel-Boom dans le Texas (2-0). Terminus, tout le monde descend. On les savait rincés par une longue saison, la poisse achève les Montois : Jarju ponce les bois, Rudy passe sa raie, le Cercle complète la soirée brugeoise en prenant option sur le barrage (0-1). Syndrome Dickie. Deuxième place en poche, Daum explique son départ : l'homme qui voulait être femme ou Casque Bleu afghan (au choix) n'a signé nulle part ailleurs, il veut être... homme au foyer. " Mon prochain club, c'est ma famille " : malgré le Beffroi, les vaporetti flamands et le charme de ses Gazelles, la robe-léopard de son Angelica lui manquait trop. Sacré portier. Le grand robinet à médailles poursuit son compte-gouttes journalier : le flacon du jour échoit à Proto, qui prend deux fois plus de votes que son dauphin Bolat au Gardien de l'année. Kouyaté doit se faire nettoyer le genou... mais veut d'abord filer aux JO, le Sporting veut l'opération avant. Une 2e saga Biglia ? Bienvenue chez les Ch'tis. Royal Mouscron-Péruwelz fait sa grande mue : Lille porte sa mainmise à 51 %, Saint-Jean aura pour T2 le coach des U19 du LOSC, les joueurs passeront pros et iront trimer au Domaine de Luchin. Ah oui : le clan mouscronnois décroche la présidence avec Edward Vandaele. Grande Europe. Avec ou sans tifs, l'UEFA n'oublie par Guillaume Gillet : le box-to-box mauve figure avec Courtois dans l'équipe-type de l'Europa League. Juhasz cherche le nouveau portable ukrainien de Mazuch : Dniepropetrovsk veut se payer le jumeau magyar de son Ondrej. Jovanovic relativise le destin de son coach : " Après Jacobs, c'est moi qui supporte le plus de pression ici ". Langue de Serpent, va. Van Holsbeeck démarche... Maingain pour son futur stade : " Si on devait quand même déménager dans le futur, je nous verrais bien à Woluwé-St-Lambert ; si le bourgmestre m'entend, qu'il m'appelle illico !" Pigé, Oli ? Rabbi chez les Rats. Au Kiel, Vanoppen courtise la communauté juive d'Anvers pour financer son Beerschot. Tout s'explique : Barda, le plus gros salaire genkois, est pisté d'autant que son pote Malul rempile au Kiel. Lourdé par Feyenoord, Swerts a déjà rencontré Koster, Mununga est aussi annoncé. Moussa Dembélé, un ex du Kiel, peut fournir le logement : l'esthète de Fulham bâtit un hôtel de charme de 15 chambres dans le centre historique. Avec les escort-girls du Stayen ? Et chez le voisin de l'Antwerp, les CV d'entraîneurs s'accumulent : parmi eux, celui de l'ex- Gunner mythique... Tony Adams. Va falloir rouvrir le bar. Super-Sunday... José Riga donne le ton d'un dimanche de pété : son Duchâtelet le voyait coach pour 20 ans, le Mourinho d'Hermalle-sous-Argenteau lâche prise avec 19 saisons d'avance, il en a soupé de la popote interne rouche. Malgré la tchatche " constructive " du mardi d'avant, Ariel Jacobs prend aussi la sortie des artistes " dans l'intérêt des deux parties car au plus on rallonge l'idylle, au plus on appelle des soucis ". A sa gauche, Papet Roger glousse de chagrin : et si on rappelait Vercauteren ? C'était pour rire, Président. ... qu'il disaient. L'entubage suprême reste l'apanage du bateleur-chef de Laeken : jour de Fête des Mères, Leekens tue ses pères spirituels (?) laekenois pour filer cintrer le costard brugeois de Daum. Sourire Pepsodent, £illades en rafale, Leekens a pris ses violons pour le point-presse : " Mon c£ur a parlé, je reviens à la maison, l'argent n'a joué aucun rôle ". Il laisse des Diables prêts pour le grand job car " 90 % du travail est fait " ( sic). Tout arrive : Collin prend une leçon de... déontologie, De Keersmaeker sourit plus faux que de coutume même si son trésorier va palper un dédit. Pour Steven Martens, reste plus qu'à débaucher Advocaat au PSV... Et ce conseil pour Bart Verhaeghe : cherche déjà un successeur pour dans six mois. Barrage de l'odeur. Entre les vaudevilles, causons un chouïa foot. Anderlecht s'enfile un Clasico de plus : Mbokani refait le Judas, Suarez cire sa pompe de Footballeur pro et Canesin grave une barrette (3-0). On retiendra surtout le soufflet de Jova à Van Damme façon McThe Knife sur FDK. Le Standard battu, Mboyo fait le job gantois... pour rien contre Genk : le barrage fleure bon l'Europe même si Coulibaly flingue de colère ses propres filets (3-1). Fêtons Daum avant de se farcir Leekens : Bruges tape Courtrai via un double rail de Bacca (3-2). Bonnes vacances à tous. Et place aux transferts... PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT