LUNDI

Chat-en-ligne. Si Tonton cherche de nouveaux MacBook, Kagé peut faire les conseillers-vente : le Parquet confirme, le bateleur carolo s'est payé des ordis avec des fiches de paie frelatées et prend un mois de préventive. Car les mails abbasiens crépitent solide : des colporteurs ricains, turcs et... montois ont fait acte de rachat, le mollah Omar du Mambourg les a trouvé légers. Les lunches avec Luciano, eux, se poursuivent : penne ou rigatoni ?
...

Chat-en-ligne. Si Tonton cherche de nouveaux MacBook, Kagé peut faire les conseillers-vente : le Parquet confirme, le bateleur carolo s'est payé des ordis avec des fiches de paie frelatées et prend un mois de préventive. Car les mails abbasiens crépitent solide : des colporteurs ricains, turcs et... montois ont fait acte de rachat, le mollah Omar du Mambourg les a trouvé légers. Les lunches avec Luciano, eux, se poursuivent : penne ou rigatoni ? Fric-frac. Mauvaise nouvelle pour Van Holsbeeck : le Sénégal se qualifie pour les JO, Kouyaté ira fin juillet cercler les cinq anneaux. Notez, entre Old Trafford et Wembley, les scouts de City ne devront pas zieuter trop loin leur Cheikhou. DG Herman peut toucher trois briques pour Juhasz... et c'est grâce à un ex-Rouche : le Hongrois est le kif de M'Gladbach après la vente de Dante au Bayern. L'agent de Mbokani sort son compas : " Dieu est plus fort que Lukaku, Stuttgart avait déjà offert 14 millions au Standard ". Prends un verre pour Président Roger. Canari-artichaut. De deux choses l'une : soit Duchâtelet est allergique aux plumes de Titi, soit il cache un vrai c£ur d'artichaut. Le requin des affaires, top 20 des fortunes belges, humidifie la banquette de La Tribune lors du chapitre Saint-Trond : " Oui, cette descente est de ma faute ". Promis, les appointés actuels seront mieux protégés : " L'Europe n'est pas un must, Riga a besoin de temps... comme Mourinho en a eu ". Tchité (épaule) et Bolat (genou) aussi : perclus par les entorses, leur saison est terminée. On (ne) se revoit (pas) en juillet ? Télé-lubies. De quoi relancer la calimérite aux deux bouts de l'E40 : Batshuayi prend quatre semaines sans dessert pour sa recette des rognons Simaeys à l'étouffée, Mbokani repart tout blanc car si Poco a vu sa semelle, Dieu, lui, ne regardait pas. Mais le prix de l'élégance est bien rouche : Michy n'est pas Wasyl, nous on ne fait pas appel. Venu aussi à Laeken pour un plateau télé, Ghomsi (Malines) repart hilare : le DVD du comité a buggé, sa faute est trop floue. Quoi, Kagé a trafiqué les magnétos ? Auto plastique. Vazquez va pouvoir glisser des créneaux dans les fiches à Daum : le Catalan réussit son permis C flamand, à Barcelone Victor-le-footballiste n'a jamais dû franchir la Diagonàl, le combi métro-Vespa suffisait. Carl Hoefkens est furieux, un vandale a rayé la toto à Vanessa : Vazquez le jure, il n'a pas encore man£uvré sur le parking. Notez, le silicone de l'auto est intact. Pépettes show. Confirmé, riches et paumés ne fréquentent pas les mêmes salons. A Malines, le père de Xavier Chen filera au fiston 1.000 euros pour son premier but en D1 : en 125 rencontres, la superette n'a pas encore tinté. Au Parc, président Roger remotive le troupeau, chaque tête de bête aura 100.000 boulettes pour le titre. Papiers, svp. Batshuayi surpasse déjà Tchité : il a son passeport belge et peut jouer pour les Diables - mais sans la semelle, merci. Bolat respire... et Renard avec lui : les radios sont formelles, Sinan évite l'opération, son transfert est sauvé et libère un casier pour Oli, Moris est confirmé prochain n°1. Et revoici la filière du Stayen : Poco sur le départ, Iandoli est annoncé. Il y a une vie après le Club. D'une gondole à l'autre, Donk est courtisé par Ajax pour relayer Vertonghen. Dans l'interview Twitter de la semaine, Blondel aligne les vannes : Jo verrait bien Messi au Club (Victor a toujours son mobile) et veut terminer sa carrière au Breydel. Si certains veulent être une femme, d'autres se rêvent en version Caje. Le Club cherche un attaché de presse, le job description paraît sur le site : le candidat doit " rêver du Club, bannir les horaires 9-17 et servir de guide pour les visites du Breydel ". On salive déjà. Poste pour poste. Le burger ou la morue, Kevin De Bruyne a le choix : Lille et Benfica veulent louer OnzePrins Harry. Les deux secrétariats l'ont joué simple : Hazard et Witsel vont partir, remplaçons la frite par la frite, une fois. Interrogé sur ces hautes taxes qui vont fuir les footeux, François Hollande fustige notre foot : " La Belgique, vous appelez ça du haut niveau ? " 0-0 au Stade de France quand même. Moitié vide. Rien de neuf au Brussels, le vase ne communique que côté percé. Les joueurs font grève d'entraînement pour leur salaire de mars, le ticket Roger Lemerre est balayé par l'échevin local, Demol confirme qu'il arrête. Mais la fuite des cerveaux s'active déjà : le buteur Houri se dirige vers Sclessin. Latino Bar. Voici la future pépite mauve : Oswal Alvarez (Bogota, 16 ans) débarque à Zaventem et signe pour cinq ans. Avec job pour le papa, parfum pour la maman, et tout le toutim : ça fera plaisir aux demandeurs d'emploi. Le Sporting tiendrait là le futur Tevez colombien : pour les cicatrices ou le brin au vestiaire ? Restons latino : pour son flanc droit, les Mauves lorgneraient l'ex-Gantois Rosales (Twente). Encore un type busé jadis au Parc et que Papa Roger va devoir payer cinq fois plus cher. Visions d'avenir. Entre un petit bulletin Mélenchon et une espionnite pour sa prochaine chronique, Nicaise rempile pour deux ans à Mons : " Ici au moins on tient ses promesses. " Même dans un bête communiqué-standard, Benji arrive encore à flinguer. Lommers confirme : Van Gijseghem va bientôt signer, le duo Scifo-Broeckaert repose ses balises hurlues. En cas d'accession à l'Europe, l'Albert jouera ses matches à Gand. Via un barrage... face aux Buffalos ? Sacrée Belgique. Chicons et andouillettes. Emile Mpenza cultive ses witloofs, E1000 kotte à Evere et postule toujours : " Je suis en top condition, je revis comme un pro ". En litige financier avec Bakou, Mimile doit se méfier : le juge liégeois déboute Dominique D'Onofrio, le Messin avait lui-même vidé son casier mais voulait palper bonbon pour rupture de contrat. Le juge n'a pas aimé la " plainte téméraire et vexatoire " : l'ex-carrossier prend une tôle et doit payer 2500 piécettes à son cher ami Pierre F. Zèbre funèbre. Avant de vendre, Abbas Bayat rature les dernières rayures du Zèbre : basse vengeance du boss, P-Y Hendrickx est limogé, il était en préavis secret depuis... trois mois. Pas le temps d'aller pointer, PYH rempile illico comme manager administratif pour la Fédé à Tubize. La coulée continue : Beugnies lâchera ses Zébrions si Tonton continue à vouloir faire sa compo. Même van Wijk roule l'£il de verre : " Je veux un projet ambitieux, si c'est pour jouer le maintien je me casse !" Non Abbas, t'es pas tout seul... Au fait : depuis midi, Señor Pep est dispo. Anvers et contre tout. Le Beerschot ôte sa plainte contre la licence de l'Antwerp : " C'était juste pour dénoncer la différence de régime entre D1 et D2 ". Le manager des licences Tis rajoute sa couche : " La commission D2 est laxiste ". En attendant, Vanoppen et des... jeunes du Beerschot ont été menacés de mort ! Car l'Antwerp, ça craint : la police trudonnaire fait interdire la venue du Great Old pour un match amical. A votre santé. Placez la pression sur le rival, plantez un but rapide, retirez très vite deux orteils de talent adverse, vous obtenez un transfert de sceptre : Genk explose sur sa propre mine, Anderlecht met les bulles au frais, le championnat est joué. De Bruyne se craque les durillons en plein vol, Kanu n'est plus une canule, Gillet émerge de son long tunnel et gagne un câlin des fans, De Sutter truande Jacobs en clashant dès sa montée d'hormones (0-4). Même Jova-le-coquin s'est mué en king de la passe, du coup Van Holsbeeck veut le prolonger jusqu'en 2014. La bière était amère : le sponsor local avait promis tournée générale, le houblon avait trempé dans le chloroforme. Sept points de malheur. " Laissez-lui sa douille, filez-moi un pistolet " : Sollied tient parole et flingue Daum, Bruges inhume ses illusions, Gand re-rêve de la deuxième place (2-1). Mannaert peut éructer sur l'arbitrage, Herr Christoph la joue plus classe : sans les trois poteaux boudinés de Gentbrugge, le Club prenait la fessée des Flandres. Journée totale pour Hoefkens qui a fait feu... puis vu rouge : un petit tweet, Carl ? Vous montez ? Soirée latino à Sclessin... sans les cocktails : Nacho fait luire sa vista, Seijas percute, devant Ezekiel reprend le rôle du prophète esseulé. Le Standard domine Courtrai au bout d'un match rase-mottes : pas grave, Liège gagne enfin en play-offs et refond sur... Genk (2-0). Le foot-ascenseur, c'est grand. Au moins le Standard est champion en Espoirs, via la Panenka de Buzaglo à Mons (0-1) : Tous les 25 ans qu'ils disaient ? Qui veut ma finale ? Même en PO2 l'odeur de l'écurie peut stresser, le Cercle et Mons galvaudent leur joker vers la grande (?) finale. Contre Zulte, Mons prend sa première cuite de l'ère Scifo, Nicaise avait gardé son gauche en poche d'autant que poto Leye n'est pas venu (0-1). Pour Bob Peeters & Cie, un match mené de deux caisses s'arrête à 79 minutes, pour OHL Jordan Remacle joue les CR7 du pauvre d'une frappe galactique (3-2). Lokeren-Beerschot permet à Harbaoui (deux pions) de graisser son CV (3-1). A Malines-Lierse (1-1), Gorius prend congé et le Lierrois Thompson se prépare au dilemme : samedi contre OHL, Demolition Man devra zapper qu'il vient de signer... en face. Poisson pourri. Le 1er avril pourtant, c'était il y a un mois : pour la presse madrilène, Biglia est la priorité de... Mourinho au mercato. Sans blague, notre Lucas à nous ? Malgré l'AZ souverain du Parc de février, Maarten Martens cède : " Je me verrais bien revenir à Anderlecht la saison prochaine ". Encore un qui n'a pas bien pigé le sens de l'Histoire. Destins de coach. Kalezic attaque Zulte en justice, il espère son dédit de... 250.000 euros - pour un conseil juridique, sonner Dominique D'Onofrio. Vercauteren n'a pas ce souci liquide, Frankie veut se fixer... définitivement à Abu Dhabi : " Je fais du golf et des balades à vélo sur le circuit F1 ". Retour à Varsenare, Broos n'a pas tout capté : " Je veux re-coacher en Belgique ". Au Parc, T2 Hasi a refusé une offre XXL... d'Albanie : quand même pas pour y envoyer Coach Ariel ? La chenille redémarre. Mister Bayat est bien maso : les keufs l'escortent pour le dernier... revers de ses Zèbres contre Tubize avant l'envahissement de terrain sur le thème d' Abbas, casse-toi de chez nous ! (1-2). Gnohéré a passé sa crinière, le pichichi de D2 va à un bison gaumais. En soirée, le troupeau a filé au Butterfly, une boîte locale. Et pour Tonton, à quand la chrysalide ? AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORTPAR ERIK LIBOIS