C'est à l'ombre de la tribune Raymond Goethals, du stade Edmond Machtens, que nous avons retrouvé Alexandre Charlier. Le chroniqueur de Studio 1 est également le coordinateur de Brussels TV, la web TV du FC Brussels. Lancé il y a un mois, le site est encore en pleine évolution mais propose déjà quelques rendez-vous récurrents. Chaque vendredi, le match du week-end est préf...

C'est à l'ombre de la tribune Raymond Goethals, du stade Edmond Machtens, que nous avons retrouvé Alexandre Charlier. Le chroniqueur de Studio 1 est également le coordinateur de Brussels TV, la web TV du FC Brussels. Lancé il y a un mois, le site est encore en pleine évolution mais propose déjà quelques rendez-vous récurrents. Chaque vendredi, le match du week-end est préfacé et décortiqué avec Dimitri M'Buyu, le directeur technique et ce, dans les deux langues. Le bilinguisme est un élément important de la philosophie du club. Et puis, chaque début de semaine, le président, Johan Vermeersch, livre ses impressions. Le bouillant entrepreneur de Ternat est très enthousiaste concernant le principe et ses retombées commerciales potentielles. C'est d'ailleurs pour l'enregistrement du Mot du Président que nous sommes présents. Le studio télé étant encore en construction dans les travées du stade, un plateau temporaire est dressé dans les couloirs abritant l'administration. Le web offre une souplesse de travail proche de la radio. Coup de fil à Alexandre. Vermeersch sera en retard pour cause de réunion impromptue. En attendant, Albert Cartier passe dans le couloir et on parle, non pas football, mais restaurants et Vosges. Plusieurs personnes vont et viennent et ne manquent pas de s'apostropher. Il règne dans ces couloirs une vraie atmosphère bruxelloise voire echtebrusselleer, accent et zwanze comprise. Il s'est finalement écoulé près de deux heures et l'enregistrement peut commencer. Le président va dévoiler, en exclusivité pour sa chaîne, les plans de la nouvelle tribune. Un complexe comprenant une grande surface, un espace VIP et le futur Musée Raymond Goethals. Un endroit qui sera d'ailleurs repris sur les itinéraires proposés aux touristes par les offices de tourisme. Enfin, un grand parking souterrain devrait résoudre les problèmes de stationnement connus les soirs de match. A travers les propos de l'homme fort de la rue Charles Malis, on perçoit son sens des affaires mais aussi et surtout la passion et le véritable attachement qu'il voue à son club. La mentalité de battant affichée par ses joueurs ces dernières semaines le rend optimiste quant au maintien en D1. Mais sa journée n'est pas finie et il repart en trombe. Charlier peut maintenant mettre en ligne le résultat sur www.fc-brussels.be. ERIK LENOIR