Depuis sa première participation en Ligue des Champions, en 1991-92, Anderlecht a réalisé l'une ou l'autre prouesse mais a aussi accumulé quelques contre-performances cinglantes. En voici 10, triées sur le volet.
...

Depuis sa première participation en Ligue des Champions, en 1991-92, Anderlecht a réalisé l'une ou l'autre prouesse mais a aussi accumulé quelques contre-performances cinglantes. En voici 10, triées sur le volet. 1. 1995-96 : Ferencvaros-Anderlecht 1-1Dirigé par l'Allemand Herbert Neumann, qui vient de débarquer au Parc Astrid, le RSCA perd 0-1 sur son terrain au stade préliminaire à la phase des poules de la Ligue des Champions. Malgré l'appel à la rescousse de Raymond Goethals, le Sporting ne réalise pas mieux qu'un partage au retour et est éliminé sans gloire. 2. 2007-08 : Anderlecht-Fenerbahce 0-2Avant de rencontrer les Stambouliotes, les Mauves n'avaient perdu qu'une seule fois - contre les Hongrois de Ferencvaros, précisément - en l'espace de huit rendez-vous lors des tours préliminaires. Mais le neuvième tourne à la déconfiture puisque le RSCA est battu sur ses terres après avoir concédé une première défaite en Turquie (1-0). 3. 2001-02 : Anderlecht-Lokomotiv Moscou 1-5Dans une poule regroupant, outre les Mauves, le Real Madrid, l'AS Rome ainsi que le Lokomotiv Moscou, on se dit que le RSCA a peut-être une petite chance d'accrocher la deuxième place ou, à tout le moins, la troisième. Mais l'avant-dernier match, décisif pour le repêchage en UEFA, tourne au ridicule face à la micheline moscovite. 4. 1993-94 : Werder Brême- Anderlecht 5-3Si les Sportingmen ne parviennent plus à gérer un résultat depuis longtemps sous la gouverne de Frankie Vercauteren, le match qui a probablement tout fait basculer dans les esprits est ce déplacement de sinistre mémoire au Weserstadion. Grâce à Philippe Albert et Danny Boffin, le RSCA a mené 0-3 avant de sombrer en deuxième période sous un déluge de pluie et de buts. 5. 2006-07 : Anderlecht-AEK Athènes 2-2Contrairement à la saison précédente, où le coup était tout simplement injouable pour les Anderlechtois face à Chelsea, Liverpool et le Betis Séville, chacun est d'avis, cette fois, que les Mauves ont leur chance, non pas contre l'AC Milan mais contre Lille et l'AEK Athènes. Au Parc Astrid, les Sportingmen se détachent d'ailleurs à 2-0 avant que Vercauteren ne décide de protéger le résultat. Avec les conséquences désastreuses que l'on sait. 6. 2000-01 : Dinamo Kiev-Anderlecht 4-0Manchester United fait figure d'intouchable dans une poule où, pour le reste, tout est ouvert avec le Sporting, évidemment, mais aussi le PSV Eindhoven et le Dinamo Kiev. Après une défaite logique à Old Trafford, les Sportingmen se rebiffent d'abord contre les Néerlandais, battus 1-0. Mais le déplacement en Ukraine tourne malheureusement à la débandade : 4-0. A quelque chose malheur est bon, toutefois : au retour, cette même équipe est étrillée 4-2 par le RSCA, grâce à un Alin Stoica particulièrement inspiré ce soir-là. Ce résultat a pour effet de doper les Mauves qui s'imposent par la suite face à Manchester United au Parc Astrid (2-1) avant d'aller battre le PSV sur ses terres : 2-3. De quoi permettre aux Bruxellois de terminer premiers de leur poule. Historique. 7. 2000-01 : Anderlecht-Leeds United 1-4Le Sporting doit en découdre avec la Lazio Rome et Leeds United, derrière l'intouchable Real Madrid, pour décrocher une place en quarts de finale. Après avoir battu les Romains, les Mauves réussissent l'exploit de mener à Elland Road avant d'être trahis par leur gardien, Zvonko Milojevic : défaite 2-1. Au retour, c'est la cata : 1-4. Adieu l'Europe ! 8. 2003-04 : Celtic Glasgow-Anderlecht 3-1Sur le papier, le groupe semble une nouvelle fois ouvert pour le Sporting qui doit cette fois composer avec un favori, le Bayern Munich, un outsider, l'Olympique Lyonnais et un club de calibre plus ou moins similaire au sien : le Celtic Glasgow. Au Parc Astrid, les Mauves parviennent d'ailleurs à prendre la mesure des Ecossais alors que pendant plus d'une heure, ils ont été réduits à dix suite à l'exclusion de Glen De Boeck. Mais lors de leur déplacement à Parkhead, c'est la bérézina car le tandem formé de Hannu Tihinen et Vincent Kompany plie sous les coups de boutoir de John Hartson. 9. 2000-01 : Manchester United-Anderlecht 5-1Aimé Anthuenis, le coach du RSCA, l'avait annoncé tout de go après le tirage au sort : face à une opposition formée des Mancuniens, du PSV Eindhoven et du Dinamo Kiev, son Sporting était susceptible de réaliser l'une ou l'autre perf. Celle-ci n'eut toutefois pas pour cadre le Theater of Dreams d'Old Trafford, où les Mauves furent balayés du terrain tels de vulgaires fétus : 5-1. Au retour, cependant, ils allaient prendre une éclatante revanche (2-1) grâce au duo Jan Koller-Tomasz Radzinski. 10. 2004-05 : Werder Brême- Anderlecht 5-1Si, onze ans plus tôt, le Sporting donna bel et bien du fil à retordre aux Allemands, ce coup-ci il n'y a pas photo entre les deux équipes. Grâce à un Johan Micoud inspiré et un Miroslav Klose intenable en front de bandière, les Anderlechtois sont laminés après avoir déjà courbé l'échine face à ce même adversaire au Parc Astrid. Une défaite qui ne fait que s'ajouter à celles endurées contre Valence et l'Inter et qui vaut au RSCA de finir dernier du groupe avec un actif de 0 sur 18. Une misère !