Fondé en 1926
...

Fondé en 1926 Président : Andrea Della Valle Stade : Artemio Franchi (47.282 places) Site : www.it.violachanel.tv Transfert le plus cher de tous les temps : Alberto Gilardino (14 millions d'euros, Milan, 2008) Palmarès : 1 C2, 2 titres, 6 Coupes d'Italie Saison passée en CL : phase en poules, qualification pour les 16e de finale de la C3 Parcours de qualification : Sporting Lisbonne (1-1, 2-2) Après trois années pénibles à Milan, où l'avant a marqué 44 buts en 132 joutes, il s'épanouit à la Fiorentina, délivré de la pression qui règne chez les Rossoneri. Il a aussi retrouvé Prandelli, son coach à Parme, le club de son éclosion. Ses mouvements fluides, vifs, son jeu de tête et la façon dont il protège le ballon trahissent son soulagement. L'entraîneur privilégie un 4-2-3-1 attractif, basé sur de courtes passes en alternance avec de longs ballons à destination de Gilardino, l'avant-centre, qui permet ensuite à ses coéquipiers de le rallier. Face à des formations plus fortes, la Fiorentina mise sur le contre par une transition très rapide. En possession du ballon, les défenseurs latéraux sont souvent en route vers le but adverse et Mutu, en décrochage, rôde aux alentours du rectangle. La variante défensive, le 4-4-1-1, poste un autre récupérateur dans l'entrejeu, à côté de Zanetti et de Montolivo tandis que Mutu glisse au demi gauche derrière Gilardino. Les médians possèdent un excellent bagage technique et leurs actions sont rapides. Sur les flancs, Vargas et Marchionni ont un bon dribble et savent centrer. A Florence, Gilardino a retrouvé son sens du but. Frey est un des meilleurs gardiens de Série A et Jovetic, un diamant brut, pourrait éclater cette saison par ses dribbles imprévisibles et ses idées. Point noir : la nervosité de l'équipe, qui a du mal à préserver un avantage. Cesare Prandelli ITA 19/08/1957 Cesare Prandelli £uvre au projet Fiorentina depuis quatre ans. Il l'a entamé alors que le club venait d'échapper à la faillite et disposait de peu de perspectives. L'entraîneur a patiemment formé des jeunes, encadrés par quelques éléments chevronnés. Il vise même le titre, " mais pas avant 2011 ". Entraîneur de l'Année en 2006 et en 2007, il a mené la Fiorentina en demi-finales de la Coupe UEFA et l'a qualifiée pour le bal des champions à deux reprises. Ancien joueur de la Juventus, il a été horrifié par le scandale qui a frappé celle-ci en 2006, comme par le comportement actuel des joueurs : " Ils se donnent trop d'importance alors qu'ils ne sont que des travailleurs privilégiés. " Le football l'a aidé à surmonter le vide laissé par le décès de sa femme.