La situation est critique. Fribourg est sous pression. Laminé 0-6 par le Werder Brême, il a concédé son septième revers de suite. Aux yeux des supporters, Volker Finke (56 ans) était le coupable tout désigné. L'entraîneur, qui dirige l'équipe depuis 14 saisons, a présenté sa démission au président Achim Stocher (69 ans). Celui-ci, présent au club depuis 32 ans, a réservé une mauvaise surprise aux observateurs : il a refusé la démission de Finke. " Je n'aime pas changer d'entr...

La situation est critique. Fribourg est sous pression. Laminé 0-6 par le Werder Brême, il a concédé son septième revers de suite. Aux yeux des supporters, Volker Finke (56 ans) était le coupable tout désigné. L'entraîneur, qui dirige l'équipe depuis 14 saisons, a présenté sa démission au président Achim Stocher (69 ans). Celui-ci, présent au club depuis 32 ans, a réservé une mauvaise surprise aux observateurs : il a refusé la démission de Finke. " Je n'aime pas changer d'entraîneur ", a-t-il déclaré au Berliner Zeitung. " Cela n'apporte qu'un changement à court terme. Or, nous pensons plus loin. Finke est le meilleur entraîneur que nous puissions avoir. Je ne vois pas de meilleur choix en Bundesliga, au premier coup d'£il. D'ailleurs, il y a quelques mois, on pensait à lui comme sélectionneur de l'équipe nationale ". Stocher est philosophe : " Si nous devions être relégués en fin de championnat, nous remonterions avec Finke ". Il songe sans doute aux deux relégations précédentes au terme des saisons 1996-1997 et 2001-2002. Le soutien du président n'est d'ailleurs pas un fait unique. En février 1997, il avait agi ainsi après une raclée 0-4 à domicile, des £uvres de Hambourg, cette fois. Quels sont les problèmes de Fribourg, 13e la saison dernière ? En attaque, le Libanais Roda Antar et le Géorgien Alexander Iashvili ont perdu leur opportunisme tandis que la défense encaisse trop facilement. Jusqu'au week-end dernier, l'équipe n'avait plus trouvé le chemin du but depuis 320 minutes. Sa dernière victoire date du 24 octobre. C'était face au VfB Stuttgart (2-0). Il n'est pas question de transferts pendant la trêve hivernale. L'été dernier, Fribourg n'a d'ailleurs guère modifié son noyau. Le club n'a pas de grands moyens et veut rester sain. " Le noyau actuel devra prouver sa valeur au second tour ", a conclu Finke. (F. Vanheule) MUNICH 1860 a remplacé Rudi Bommer par un inconnu, Reiner Maurer. LE BORUSSIA MÖNCHENGLADBACH souhaite transférer le Brésilien Giovane Elber (32 ans), de Lyon. C'est Stefan Effenberg qui a recommandé l'ancien avant du Bayern. Jörg Böhme (30 ans), superflu à Schalke 04, a signé jusqu'en 2006 avec une option d'un an supplémentaire. TOBIAS RAU (Bayern) a l'autorisation de Karl-Heinz Rummenigge de rejoindre Nuremberg. JUAN (25 ans) a prolongé son bail à Leverkusen jusqu'en 2008. ROBERT HUTH (20 ans) a dû renoncer au voyage en Asie de la Mannschaft. Jürgen Klinsmann a pallié le forfait du défenseur de Chelsea en sélectionnant ArneFriedrich, de Hertha BSC. BUTEURS : 1. Mintal (Nuremberg) 13 buts ; 2. Buckley (Bielefeld), Klose (Brême) 10 ; 4. Marcelhino (Hertha BSC), Neuville (Mönchengladbach) 9. F.Vanheule