Un café, un morceau de chocolat et un thé vert, glacé. Marc Grosjean profite des derniers instants de l'été, en terrasse. À l'entrée de la gare des Guillemins, dans sa ville, son fief. " C'est plus facile pour moi, à Liège. Parce que je m'y sens bien ", démarre le désormais T1 du RFCL, peu avant la défaite inaugurale de son équipe, qui évolue au troisième échelon depuis l'an dernier. L'ancien adjoint de Michel Preud'homme en Arabie Saoudite, un ami côtoyé longtemps chez le rival du Standard, ne boude pas son plaisir. Après des expériences aux quatre coins du pays, quelques piges à l'étranger, il revient enfin " chez [lui] ". Pour retrouver un club liégeois complètement changé depuis qu'il l'a quitté, en 2002.
...