Excepté Marseille et Lyon, aucune équipe n'a dépensé autant que Saint-Etienne sur le marché des transferts. On pourrait parler d'ambitions retrouvées mais on doit évoquer avant tout l'arrivée d'une nouvelle génération car les sept recrues auront d'abord pour tâche de remplacer toute une série de cadres partis tenter leur chance ailleurs.
...

Excepté Marseille et Lyon, aucune équipe n'a dépensé autant que Saint-Etienne sur le marché des transferts. On pourrait parler d'ambitions retrouvées mais on doit évoquer avant tout l'arrivée d'une nouvelle génération car les sept recrues auront d'abord pour tâche de remplacer toute une série de cadres partis tenter leur chance ailleurs. Les Stéphanois ont en effet perdu beaucoup d'énergie, ces six derniers mois, en vaines querelles. Il y eut d'abord le bras de fer avec Frédéric Piquionne en janvier. Ensuite, c'est l'entraîneur, Ivan Hasek, qui fut visé. Finalement, il finit par sauter, remplacé par son adjoint Laurent Roussey. A la reprise, deux joueurs, Zoumana Camara et Bafé Gomis ont tenté d'obtenir par la force leur bon de sortie. Seul Camara (parti au PSG) eut gain de cause. Pour marquer le tournant et repartir sur des bases plus saines, Saint-Etienne a décidé de se séparer de quelques joueurs historiques, ceux qui avaient conduit les Verts en Ligue 1 en 2004 et avaient grandi avec le club. Partis les Julien Sablé (ex-capitaine parti à Lens), Vincent Hognon et Hérita Ilunga (Toulouse). Pour débuter cette campagne, Saint-Etienne a misé sur la jeunesse. Blaise Matuidi (Troyes) et Dimitri Payet (ex-Nantes) ont 20 ans et sont considérés comme des grands espoirs. David Gigliotti, buteur à Troyes lorsqu'il était prêté par Monaco, a 22 ans. " Il fallait créer une dynamique. Et je ne pouvais pas le faire avec des gens qui étaient depuis longtemps au club, qui entretenaient des rancoeurs et dont l'avenir était incertain. Pour retrouver goût à la victoire, je ne voulais pas d'éléments parasites ", explique Roussey. Cependant, la nouvelle politique relève quelque peu du pari. Il se peut que cela ne porte ses fruits que dans quelques années. En attendant, la progression toujours constante des Stéphanois depuis leur retour parmi l'élite pourrait se stopper. " Une progression se fait toujours en montant, puis en reculant un peu avant de remonter. On l'accepte ", s'est défendu le président Bernard Caïazzo. LE PSG continue son écrémage : Bonaventure Kalou quitte Paris pour Lens pour 1,5 millions d'euros. Son choix a été dicté par la présence à Lens de ses compatriotes ivoiriens Kanga Akalé et Aruna Dindane. " A Paris, j'ai fait deux saisons : une moyenne et une catastrophique. Chaque membre du club a sa responsabilité mais si moi, j'ai assumé la mienne, ça n'a pas été le cas de tout le monde ", a déclaré Kalou. Par ailleurs, longtemps courtisé par Lyon, Jérôme Rothen a prolongé son contrat au PSG jusqu'en juin 2011. SAINT-éTIENNE se sépare du défenseur Zoumana Camara qui a signé au PSG après un long bras de fer avec son club. Il avait séché la reprise des entraînements, tout comme Bafetemis Gomis. Ce dernier, lui, n'est pas parti. Il a, au contraire, prolongé son contrat d'un an et s'est excusé de son comportement. ACHILLE EMANA reste fidèle à Toulouse. Il a prolongé son contrat jusqu'en 2011 alors qu'il était courtisé par Monaco et West Ham. Par ailleurs, suite à la cascade de blessures en défense centrale, le TFC a acquis en location le Nantais, Mauro Cetto. PETER ODEMWINGIE quitte Lille où il était arrivé il y a trois ans en provenance de La Louvière. Il a signé au Lokomotiv Moscou pour 10 millions d'euros. Pour le remplacer, Lille a acquis le Suédois Emra Tahirovic, 19 ans, qui évoluait à Halmstads BK. STEVE MANDANDA, gardien des Espoirs, qui évoluait au Havre, a été prêté une saison à Marseille. LYON a remporté son sixième trophée des champions d'affilée. Les champions en titre ont battu le vainqueur de la Coupe, Sochaux (2-1). Les buts ont été inscrits par Sydney Govou et Cris. LENS a battu Odessa 3-1 en Coupe Intertoto et s'est, de ce fait, qualifié pour le 2e tour préliminaire de la Coupe UEFA. Les buts lensois ont été marqués par Coulibaly et Akalé (2). NANTES n'appartient plus à la Socpresse. Le club a été vendu à l'homme d'affaires franco-polonais Waldemar Kita. STéPHANE VANDE VELDE