Depuis hier, c'est reparti en Champions League. Beau spectacle. Du monde dans les tribunes, du beau monde sur les pelouses. Un autre monde. Les quarts de finale ont démarré au quart de tour. Un peu comme moi quand j'ai appris le prix des places pour la fameuse finale de Wembley. Cette finale de Ligue des Champions sera le plus grand boxon de l'histoire : 22 gars qui n'ont rien demandé vont se retrouver avec le short en guise de string, la vareuse en guise de haut de bikini style timbre poste.
...

Depuis hier, c'est reparti en Champions League. Beau spectacle. Du monde dans les tribunes, du beau monde sur les pelouses. Un autre monde. Les quarts de finale ont démarré au quart de tour. Un peu comme moi quand j'ai appris le prix des places pour la fameuse finale de Wembley. Cette finale de Ligue des Champions sera le plus grand boxon de l'histoire : 22 gars qui n'ont rien demandé vont se retrouver avec le short en guise de string, la vareuse en guise de haut de bikini style timbre poste. Tout ça parce que leur proxo a décidé d'en faire des grosses poules de luxe. C'est combien la place ? De 175 à 350 euros. Et pour ça, j'ai des buts ? J'ai du spectacle ? T'occupes, sors l'oseille ! Joli, non ? Vive le foot, hein ! 25.000 places vont aux sponsors. 25.000 pour chaque club finaliste. Reste donc 11.000 sésames pour le spectateur neutre. Il y a eu 1.500.000 demandes. Alors, pourquoi se gêner ? Un culot qui, à coups de bretelles de soutien-gorge pour travelo refoulé, se rapproche souvent de l'indécence. Ah, les instances officielles. Ah, les moneymakers qui les composent. Eux qui, en voyage, n'hésitent pas à sortir l'oseille pour se taper ce que leur légitime ne leur offre plus, eux qui n'ont pas peur de passer pour des proxénètes. Dans les stades, c'est maintenant l'incentive qui est à l'honneur. Les stades sont d'abord réservés aux sociétés. Pour les VIP. Ceux qui habillent de leur passion la vierge non effarouchée qu'est devenue le foot doivent retourner faire le tapin dans la rue ou les bistrots. Ils n'ont plus leur place dans les stades. En face, il y a trop de ces supporters qui se saignent à longueur d'année pour vivre leur passion (et faire vivre les stars) ne pourront s'offrir le bouquet final. Tout ça pour vous dire que le prix des places pour cette finale est à l'UEFA ce que la vertu est à des Berlusconi ou des Tapie. Une donnée vulgaire qui ne sert qu'à éviter d'aller se faire mettre dans une cellule. Si, au moins, ce racket servait à développer la vidéo. Pas la porno trash hein ! La vidéo qui permettrait de mettre en pleine lumière que notre sport adoré devient un sport de catins et de taquins. De beaux gros plans pour mettre à nu, sans retouche, ce qui nous touche sans provoquer aucun plaisir. La triche, la simulation. Cette triche organisée est presque au pouvoir. Les dictatures tombent à travers le monde par le courage de ceux qui les ont subies. Un vrai coming-out de minorités silencieuse devenues majorités hurleuses. Aux amoureux du foot de s'en inspirer, de faire le strip-tease de leur silence. Cette honte, décidée par l'UEFA, le permet. Et cette finale se jouera en Mondovision. Dans toutes les langues, on entendra des -Ouiiiii, c'est dedans. Nooooooon, c'est à côté. Que c'est boooooooon. Ouille, c'est duuuuuuuur : y'avait l'ouverture mais on n'a pas pu conclure.Sa conclusion à lui, Alex Ferguson l'a tirée : " Ces prix sont une honte ". Il a déjà proposé à ses dirigeants que si Man U allait en finale, le club prendrait en charge une partie de cette somme. Histoire que les fidèles puissent eux aussi participer à l'apothéose. Nous, ce qu'on aimerait c'est que l'ex-docker organise comme il y a 50 ans, une grève. Non plus sur les docks de Glasgow mais à Wembley. S'il est là, il fout le boxon cinq minutes avant la finale : " On joue pas ! J'ai pas eu le temps de m'épiler ! " Paraît que Platoche, lui, n'oublie jamais. Pour le coup, il n'a pas oublié de retrouver un peu de lucidité et a déjà fait son mea culpa : " Je pense que l'on n'a pas été brillant sur ce coup là. On va revoir ça pour l'avenir ". C'est déjà ça. L'avenir nous dira beaucoup de choses mais on déprime déjà car on sait que si Sir Alex va en finale, il sera à l'heure. Comme nous tous. C'est comme ça. It's our fucking life... JOURNALISTE BE/TVPAR FRÉDÉRIC WASEIGEC'est combien la place ? De 175 à 350 euros. Et pour ça, j'ai des buts ? J'ai du spectacle ? " Vous m'avez posé une question, vous pourriez avoir l'indécence de m'écouter " Frédéric Dehut, ex-international français.