La semaine dernière, Antenne Centre a consacré son débat du mardi, Info Mag présenté par Denis Colette, à l'avenir du football dans le Centre. Filippo Gaone, le président de La Louvière, qui n'avait pas assisté à la défaite des Loups face à l'Olympic,était bien présent : " C'est bizarre, quand je suis au match, on ne me demande rien mais quand je ne suis pas là, tout le monde semble s'inquiéter. Non, je n'étais pas à Charlero...

La semaine dernière, Antenne Centre a consacré son débat du mardi, Info Mag présenté par Denis Colette, à l'avenir du football dans le Centre. Filippo Gaone, le président de La Louvière, qui n'avait pas assisté à la défaite des Loups face à l'Olympic,était bien présent : " C'est bizarre, quand je suis au match, on ne me demande rien mais quand je ne suis pas là, tout le monde semble s'inquiéter. Non, je n'étais pas à Charleroi où dans un autre stade, j'étais chez moi ". Quel est l'avenir d'une RAAL descendue en D3 et en bas de classement ?La Louvière est descendue d'un échelon et on l'a fait descendre d'un autre. Toute la fédération était contre le club parce qu'on son président voulait changer les choses, faire jouer les jeunes et a été le premier à réduire les budgets. Je dérangeais. J'aurais mieux fait de me taire. Ce que je sais, c'est que je n'y peux rien. Pourquoi n'avez-vous pas vendu le club alors que vous avez reçu plusieurs offres ?Toutes les personnes qui se sont présentées le faisaient pour leur gloire personnelle. Ce que je demande, c'est que le club se retrouve en de bonnes mains. Est-il en de bonnes mains actuellement ?Je ne suis pas responsable. Quand je m'occupe du club, on me critique et quand je ne m'en occupe pas, on me critique aussi. Vous n'êtes pas responsable ? Mis à part les cercles où l'on place des hommes de paille, c'est quand même le président qui dirige le club ! Avez-vous la volonté de le sauver ? On ne refait pas le monde en une saison. On ne me laisse pas faire. La Ville a fait ce qu'elle pouvait mais ce n'était pas suffisant. Il a fallu cinq ans de D1 pour avoir un stade. J'attends les décisions de la justice et les plus-values sur la vente d'anciens Loups ( NDLR : Silvio Proto et Peter Odemwingie), qui devraient tomber. Comment se déroule votre nouvelle vie ?Ma nouvelle vie ? Je ne suis pas un chat qui a sept vies. A La Louvière, il y a des Loups ! Ce qui est bizarre, c'est que maintenant, on se rend compte qu'il y a du noir à côté aussi... ( NDLR : référence aux révélations sur la famille Bayat).Le Loup est un animal résistant aussi mais la différence est qu'il vit en meute alors que vous êtes seul. C'est ce que vous pensez ! En tout cas c'est plus qu'une impression quand on lit l'actualité particulièrement chahutée du club. Je ne suis pas au bout du tunnel. N. RIBAUDO