Gençlerbirligi a raté son début de championnat, même si Souleymane Youla, l'ancien avant guinéen de Lokeren et d'Anderlecht, marque les yeux fermés û son compteur est déjà à cinq unités. L'ailier gauche Filip Daems (24 ans) espère signer ce soir une brillante performance en Coupe UEFA contre les Blackburn Rovers, afin de renverser la vapeur.
...

Gençlerbirligi a raté son début de championnat, même si Souleymane Youla, l'ancien avant guinéen de Lokeren et d'Anderlecht, marque les yeux fermés û son compteur est déjà à cinq unités. L'ailier gauche Filip Daems (24 ans) espère signer ce soir une brillante performance en Coupe UEFA contre les Blackburn Rovers, afin de renverser la vapeur. Filip Daems : Dès le premier match, contre Alazigspor, rien n'a fonctionné. C'était un adversaire prenable mais nous avons abordé la rencontre avec trop de nonchalance. Ce fut pareil contre Diyarbakirspor : en fin de match, nous avons concédé un but fatal. Ça nous fait zéro sur six après les deux premiers matches. On peut parler d'un départ raté. Disons plutôt que notre problème, c'est que nous sous-estimons nos concurrents. Nous n'avons pas la mentalité adéquate en entamant un match car nous pensons que tout va couler de source. Oui, ce qui implique un abattage énorme, mais ce n'est pas un problème, même si je n'ai certainement pas encore retrouvé le niveau atteint la saison dernière. Pas vraiment. Skoko apporte un plus, grâce à ses idées et à son expérience, mais il cherche encore sa meilleure position et n'a pas retrouvé son niveau habituel. En outre, Ahmed Hassan, notre meilleur buteur, et Okan ont rejoint le Besiktas. Nous jouons différemment et l'équipe manque encore d'équilibre. La saison passée, notre défense était notre principal atout alors que maintenant, nous encaissons trop de buts, même s'il y a progrès. Contre Galatasaray, nous étions les meilleurs mais nous n'avons pu conserver le résultat. C'est la dernière étape, car notre jeu s'améliore de semaine en semaine. Ça va encore, chez nous. Le club comprend que nous avons réalisé une prestation magnifique, la saison passée, et qu'il sera difficile de l'égaler. Oui. Ils ont acquis des joueurs comme Pierre van Hooijdonk et Frank de Boer... La différence est trop importante, financièrement et sportivement. Nous devons rejoindre les cinq premiers le plus vite possible et ensuite revoir nos objectifs. Nous allons montrer ce que nous valons, saisir pleinement notre chance. C'est une étape de notre processus de maturation mais notre adversaire ne manque certainement pas d'allure. Nous jouerons sûrement offensivement, dans l'espoir de réaliser un exploit. Ça nous rendrait confiance, c'est certain.