L'année dernière, Feyenoord a fêté son centenaire dans une ambiance plombée. Les Rotterdamois ont terminé avec zéro point sur douze de la phase de poules de la Coupe UEFA et à la trêve hivernale, ils étaient douzièmes en Eredivisie. Sous la pression des joueurs, la direction a limogé Gert-Jan Verbeek et a annoncé dès janvier qu'à partir de la saison 2009-2010, Mario Been serait son nouvel entraîneur.
...

L'année dernière, Feyenoord a fêté son centenaire dans une ambiance plombée. Les Rotterdamois ont terminé avec zéro point sur douze de la phase de poules de la Coupe UEFA et à la trêve hivernale, ils étaient douzièmes en Eredivisie. Sous la pression des joueurs, la direction a limogé Gert-Jan Verbeek et a annoncé dès janvier qu'à partir de la saison 2009-2010, Mario Been serait son nouvel entraîneur. L'ancien coach à succès du NEC est donc confronté à une mission délicate : ramener Feyenoord à sa place, parmi l'élite néerlandaise. Been fait mieux que ses prédécesseurs, jusqu'à présent. Grâce à sa victoire face au RKC Waalwijk le week-end dernier, Feyenoord s'est même emparé de la tête du classement, ex-æquo avec le PSV et le FC Twente. Le Kuip commence enfin à trouver un équilibre entre anciens, à l'automne de leur carrière comme Giovanni v an Bronckhorst (34 ans) et Jon Dahl Tomasson (33 ans), et des jeunes tels que Diego Biseswar (21 ans), Kevin Leerdam (19 ans) et Leroy Fer (19 ans). Ce dernier, international Espoir, produit de l'école des jeunes de Feyenoord, est considéré comme une des révélations du championnat. Fer allie un excellent physique à un passing soigné et à un bon jeu de tête. Le médian défensif est capable de neutraliser un adversaire créatif. Fer ayant effectué ses débuts il y a deux ans, sous la direction de Bert Van Marwijk, certains pensent que le sélectionneur des Pays-Bas doit être charmé par les prestations actuelles du jeune médian. " L'équipe nationale ne reprend pas un joueur après quelques bons matches mais d'un autre côté, nous sommes très intéressés par l'évolution de Fer, qui ne peut que progresser ", a répondu van Marwijk. L'AZ, qui a titularisé ses quatre Belges, s'est imposé par le plus petit écart face au NAC Breda. Victime d'une contusion. Moussa Dembélé a dû quitter le terrain avant le repos. El Hamdaoui est arrivé en retard à l'entraînement et a donc été écarté par Koeman. BERT VAN MARWIJK a divulgué sa sélection pour le match amical en Australie. Après un an d'absence, Orlando Engelaar fête son retour et Rafael van der Vaartn'est pas repris, comme on s'y attendait. MICHAEL VAN PRAAG, le président de la KNVB, estime que les Pays-Bas et la Belgique n'entrent pas en compte pour l'organisation d'un Mondial si on n'aménage pas un nouveau stade au Kuip. " Un tel stade est nécessaire rien que pour la finale d'un tournoi ", a déclaré le dirigeant, espérant que les projets de construction vont enfin être concrétisés. COUPE D'EUROPE. Les clubs bataves n'ont pas passé une semaine féconde sur la scène européenne. L'Ajax et l'AZ ont concédé un nul face à Anderlecht et au Standard. Twente, face au Steaua Bucarest, et Heerenveen contre Ventspils, ont réalisé des nuls blancs. Seul le PSV s'est imposé par le plus petit écart contre Cluj. Brian Vandenbussche, qui défendait le but de Heerenveen, a sauvé la mise des Frisons à plusieurs reprises. JOOS VALGAEREN raccroche au terme de cette saison. Le défenseur, qui évolue depuis l'année dernière au FC Emmen, en D2, a fait cette annonce la semaine passée. " Je deviens plus lent, je me rouille et je n'ai jamais retrouvé mon ancien niveau aux Pays-Bas. " BREGT VERMEULEN