Au fond, les Rotterdamois hésitent entre espoir et crainte, au terme d'une campagne de transferts turbulente et d'une préparation marquée par une série de défaites. Pour éviter tout remous, le président, Jorien van den Herik, a toutefois décidé de ne jamais évoquer d'année de transition dans les entretiens du club avec la presse.
...

Au fond, les Rotterdamois hésitent entre espoir et crainte, au terme d'une campagne de transferts turbulente et d'une préparation marquée par une série de défaites. Pour éviter tout remous, le président, Jorien van den Herik, a toutefois décidé de ne jamais évoquer d'année de transition dans les entretiens du club avec la presse. Le terme reflète toujours un manque d'ambition, ce qu'un club de haut niveau pourvu d'une telle masse de supporters ne peut se permettre. Il vise donc à nouveau le titre, mais ce sera difficile, compte tenu du départ de quatre joueurs importants, Van Hooijdonk, Bosvelt, Kalou et Emerton. L'équipe de Bert van Marwijk a perdu son encadrement. Feyenoord a engagé quatre jeunes joueurs et deux vétérans bataves, Alfred Schreuder et Peter van den Berg. Il semble donc bien qu'il recule. Bert van Marwijk a dit dans la presse que la préparation fut la plus difficile de sa carrière. Les premières semaines ont été perturbées par des tas de problèmes mais l'entraîneur, qui a conduit son équipe à la troisième place la saison passée, refuse de se lamenter. " Il est évidemment regrettable que des joueurs partent mais d'autres leaders vont émerger. C'était le moment de rajeunir le noyau. Le départ de Van Hooijdonk et de Bosvelt constitue une perte de talent mais c'est la meilleure solution, en fin de compte ". Le comportement des deux internationaux mettait le groupe dans une situation difficile. Bosvelt et Van Hooijdonk étaient trop présents. " Les plus jeunes joueurs n'étaient pas en mesure de réagir à cet ordre établi. Les anciens auraient dû être plus critiques envers eux-mêmes, pour adresser un bon signal à leurs cadets, qui auraient peut-être parlé davantage. Las, ils n'osaient rien dire et j'ai dû intervenir. Le groupe n'a pas à souffrir d'une influence négative. Or, elle était bel et bien présente ", a confirmé Van Marwijk. (F. Vanheule)OSCAR MOENS a obtenu gain de cause devant la cour d'arbitrage de la KNVB. Un litige financier l'opposait à l'AZ. FEYENOORD doit s'acquitter de 25.000 euros d'amende pour avoir refusé de céder Glenn Loovens et Robin van Persie à l'équipe olympique. VITESSE a trouvé un nouveau sponsor maillot, Sunweb Vliegreizen. Le Bayern lui a également versé 680.000 euros, en guise d'indemnité de formation pour Roy Makaay. LE RKC a embauché l'avant hongrois Gabor Torma (ex-Cercle Bruges). Iwan Redan a été prêté au RBC. BUTEURS : 1. Kezman (PSV) 2 buts.